Pneumatique - Le site
Paolo Ferrari (à gauche) et Laurent Dartoux (à droite). Paolo Ferrari (à gauche) et Laurent Dartoux (à droite).
mardi, 07 janvier 2020 08:14

Vaste remaniement chez Bridgestone

Le groupe nippon revoit son organisation avec plusieurs nominations. Sont notamment concernés par ce remaniement Paolo Ferrari, promu à la tête de Bridgestone Americas, et Laurent Dartoux, qui se voit confier la zone Europe, Inde, Moyen-Orient et Afrique.

 

C'est le jeu des chaises musicales chez Bridgestone. Le départ de Gordon Knapp va provoquer une vaste réorganisation du manufacturier nippon dans les régions Amérique et EMIA (Europe, Inde, Moyen-Orient et Afrique). L'actuel vice-président et directeur exécutif de Bridgestone Corporation, également PDG et directeur opérationnel de Bridgestone Americas quittera ses fonctions le 15 janvier 2020. Il occupera le poste de consultant stratégique de la société jusqu’au 31 mars 2020, date à laquelle il se retirera définitivement.

Il accompagnera ainsi Paolo Ferrari, actuellement vice-président, directeur exécutif et directeur de la stratégie digitale mondiale de Bridgestone Corporation, également membre du conseil et PDG de Bridgestone EMIA, appelé à lui succéder. Ce dernier deviendra donc le 15 janvier prochain PDG et directeur opérationnel de Bridgestone Americas alors que la présidence du conseil sera désormais assurée par Masaaki Tsuya, actuel PDG de Bridgestone Corporation.

"Instaurer une culture d’entreprise mondiale"

En parallèle, les prérogatives de Paolo Ferrari sur le Vieux Continent seront confiées à Laurent Dartoux. Ce dernier occupait jusqu'ici les fonctions de vice-président et directeur de Bridgestone Corporation, tout en étant membre du conseil, directeur de la stratégie et du marketing ainsi que directeur opérationnel de Bridgestone EMIA. Sa promotion en tant que vice-président et directeur senior de Bridgestone Corporation est, quant à elle, effective depuis le 1er janvier.

Enfin, Emilio Tiberio, vice-président et directeur de Bridgestone Corporation, parallèllement directeur de la technologie au sein de Bridgestone EMIA, se verra aussi confier les fonctions de directeur opérationnel de Bridgestone EMIA, à compter du 15 janvier 2020. Tous ces changements doivent permettre au groupe "d'instaurer une culture d’entreprise mondiale, de privilégier des talents capables de mettre en œuvre une politique de gestion globale et d'améliorer sa structure organisationnelle internationale".


 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter