Pneumatique - Le site
Dominique Stempfel évolue dans le pneu depuis 47 ans. Dominique Stempfel évolue dans le pneu depuis 47 ans.
vendredi, 24 juillet 2020 09:52

Dominique Stempfel prend la tête du SPP

Grande figure du secteur, après avoir longtemps évolué chez Dunlop puis Massa, Yokohama ou encore Allopneus, Dominique Stempfel est le nouveau président du Syndicat des professionnels du pneu. En poste depuis six ans, son prédécesseur, Michel Vilatte, n'a pas souhaité briguer de nouveau mandat.

 

Le changement dans la continuité. Amenés à élire un nouveau président, les administrateurs du Syndicat des professionnels du pneu (SPP) ont désigné Dominique Stempfel pour les représenter. En poste depuis six ans, et après avoir assumé deux mandats, Michel Vilatte n'a pas souhaité poursuivre l'aventure. Ce dernier ne quitte pas pour autant le SPP puisque le bureau, qui souhaitait le voir rester actif auprès de lui, l'a nommé vice-président, en charge des relations extérieures. Il conserve les sièges qu’il occupait jusqu’à présent au sein des diverses instances de gouvernance, notamment celles de l’APAM. En parallèle, Frédéric Livenais (vice-président) et Christophe Rollet (vice-président trésorier) ont été confirmés dans leurs fonctions.

Âgé de 66 ans, le nouveau président est loin d'être un inconnu. Grand spécialiste de l'industrie pneumatique, Dominique Stempfel évolue dans cet univers depuis 47 ans. Il a débuté sa carrière en 1973 comme commercial chez Dunlop, avant de prendre en charge la direction de la filiale camerounaise servant de base commerciale pour l’Afrique Equatoriale. De retour en France, il prend la responsabilité de la région Nord, puis rejoint le siège de Dunlop comme directeur de la communication et comme responsable du marketing pneumatique tourisme, avant de revenir en région sur le sud-est pour accompagner le développement du réseau intégré du manufacturier.

Une expérience complète

Il assure ensuite, au sein du groupe Massa, la direction commerciale d’Imagine Car, pour développer l’activité jantes alu avec les marques Antera, Mille Miglia et OZ. Son expérience acquise dans les deux domaines l’amène à prendre la double direction commerciale de Cesam (jantes alu) et de Yokohama France (pneumatiques). Passionné par le pneu et son marché, il décide en 2014 de prolonger son activité professionnelle comme consultant chez Allopneus.com, en particulier sur les questions de développement commercial et de communication.

"Je tiens à remercier Michel Vilatte pour le remarquable travail qu’il a effectué durant ces 6 dernières années en tant que président du SPP mais également au sein de l’ASAV puis de l’APAM. Il a largement contribué à renforcer l’image et la crédibilité de notre organisation et s’est constamment attaché à renforcer les liens avec l’ensemble de nos confrères de la filière automobile", assure-t-il en préambule.

Une feuille de route particulièrement dense

Pour lui, les défis qui se présentent sont aussi nombreux qu'immenses. "En premier lieu, nous allons devoir gérer au mieux la sortie de crise sanitaire et économique. Il nous faudra également suivre de très près l’évolution des règlementations et du labelling, accompagner l’arrivée prochaine des pneumatiques communicants et nous impliquer dans l’économie circulaire et les solutions écologiques. Nous devons aussi promouvoir Datapneu, la plateforme innovante qui organise et simplifie les échanges de données entre fabricants et revendeurs. Je souhaite également mettre l’accent sur l’information et la pédagogie en communiquant davantage auprès du grand public sur le thème de la sécurité et sur la nécessité d’avoir des pneumatiques en bon état et bien adaptés, en toutes saisons, aux conditions de circulation".

Problématique qui fera l'objet d'un atelier organisé par le Pneumatique, le 3 septembre 2020, l'emploi sera aussi au cœur de la mandature de Dominique Stempfel. "Il me paraît fondamental de valoriser l’image des professionnels et des métiers du pneu, en particulier pour aider nos adhérents à attirer de bons collaborateurs, alors qu’ils sont confrontés à des difficultés de recrutement depuis de nombreuses années", conclut-il.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter