Pneumatique - Le site
vendredi, 09 février 2018 15:46

Florent Menegaux, futur patron du groupe Michelin

Directeur général exécutif du manufacturier clermontois depuis 2017, Florent Menegaux succèdera l'an prochain à Jean-Dominique Senard à la présidence de Michelin.

 

Un temps pressenti pour prendre la relève de Pierre Gattaz à la tête du Medef avant que l'organisation patronale ne modifie ses statuts et bloque son arrivée, Jean-Dominique Senard (65 ans) quittera quoi qu'il arrive la présidence du groupe Michelin à l'issue de son mandat prévue pour 2019. Le manufacturier clermontois a confirmé la nouvelle en précisant que son patron depuis six ans, le premier à ne pas être issu de la famille fondatrice, "n'a pas souhaité" demander un renouvellement de sa délégation.

Dans le groupe depuis 1997

"Afin d’organiser sa succession dans des conditions conformes aux meilleures pratiques de gouvernement d’entreprise et aux intérêts du Groupe, un processus de sélection exigeant et approfondi a été engagé", est-il encore indiqué dans un communiqué. Au terme de celui-ci, le nom de Florent Menegaux, actuel directeur général exécutif de Michelin, a été soumis et approuvé au vote du Conseil de Surveillance, le 9 février dernier.

Diplômé en finance, gestion et sciences économiques, le prochain homme fort du deuxième manufacturier mondial a débuté sa carrière en 1986 chez Price Waterhouse. Cinq ans plus tard, il devient directeur des services financiers puis directeur général d'Exel Logistics France, une entreprise spécialisée dans la logistique et le transport. Après une courte expérience chez Norbert Dentressangle, il entre chez Michelin en 1997.

Un profil international

Directeur commercial des pneus poids lourd au Royaume-Uni et en Irlande à son arrivée, il devient ensuite directeur des ventes premières monte et remplacement pneus poids lourd, en Amérique du Nord (2000), puis directeur des pneus PL en Amérique du Sud (2003). Suivront la direction de la région Afrique-Moyen-Orient (2005), celle de la division tourisme camionnette en Europe (2006) ou encore de la ligne de produit tourisme camionnette (2008).

Depuis 2014, il s'était peu à peu rapproché des hautes sphères exécutives de son groupe en étant nommé directeur des opérations puis, en 2017, directeur général exécutif. Depuis janvier dernier et jusqu'à l'Assemblée Générale 2019 qui l'intronisera à la présidence, il supervise également les directions opérationnelles manufacturing, supply chain et expérience client.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement