Pneumatique - Le site
jeudi, 27 avril 2017 18:15

Norauto trouve un accord avec Bernard Hayot

GBH a été nommé "master franchisé" pour l'océan indien par Mobivia. Ce qui va notamment se traduire par le déploiement de l'activité Norauto à la Réunion dès l'an prochain.

Selon nos confrères de Clicanoo, le groupe Bernard Hayot (GBH) a réussi à trouver un nouveau relais de croissance. En plus de la franchise Speedy, il détient désormais celle de Norauto, qu'il va installer à la Réunion dès l'an prochain. Plus précisément, il a retenu la ville de Saint-Pierre.

Cet investissement est rendu possible par son statut nouvellement acquis de "master franchisé" pour l'océan indien, accordé par le groupe Mobivia, propriétaire de la marque Norauto. Selon les premiers éléments communiqués, le groupe de Bernard Hayot compte débloquer une somme de 3 millions d'euros pour la construction des locaux, sur un terrain dont il est détenteur, et l'achat du matériel. Une vingtaine de salariés doivent animer l'espace de vente et de réparation.

Celui qui distribue notamment Renault et Volkswagen a reçu l'aval de la commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) en novembre dernier. "Nous travaillons sur ce projet depuis un an car c'est un marché qui se développe. Le site devrait ouvrir d'ici un an", explique Marc Tezenas, directeur général de la branche automobile GBH Réunion, à nos confrères de Clicanoo, avant d'entrer dans le détail : "Sur 1300m2, 600m2 seront dédiés à la boutique en libre-service et il y aura neuf baies de service. Contrairement à Speedy, qui nécessite des petites surfaces et qui est dédié aux réparations rapides, Norauto n'a pas vocation à multiplier les points de vente. On en installera à terme deux ou trois, maximum. Cette enseigne se démarque sur le libre-service". Pour mémoire, le rival principal de GBH, le groupe Caillé, est un franchisé Midas.

En parallèle, Bernard Hayot va poursuivre ses développements dans le poids lourd. Représentant des marques Iveco, Renault Trucks et Mercedes, GBH souhaite faire main basse sur DAF et Hyundai TP. Pour ce faire, il a ouvert des négociations avec l'entreprise Sorequip, responsable des deux panneaux, en plus des marques Solaris, Liebherr, Fiori et Case, entre autres.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

29/11/2017 - 02/12/2017
Automechanika Shanghai
29/11/2017 - 02/12/2017
Automechanika Shanghai