Pneumatique - Le site
vendredi, 09 juin 2017 10:02

Speedy cible le marché des jeunes conducteurs

Pour tenter de conquérir la zone grise du marché des jeunes conducteurs, Speedy a conclu un partenariat avec la carte étudiante ISIC. Objectif : (re)mettre l’entretien automobile à la portée de leur budget.

Speedy souhaite répondre à la problématique de nombreux jeunes conducteurs : concilier un budget étudiant sans négliger la sécurité et l’entretien d’un véhicule. "En moyenne, un étudiant dispose d’un budget compris entre 600 et 1000 euros par mois pour couvrir l’ensemble de ses frais", alors que "90% des jeunes conducteurs âgés entre 18 et 25 ans roulent en voiture d’occasion", constate l’enseigne dans un communiqué. Speedy a ainsi choisi d’établir un partenariat avec la carte ISIC (pour International Student Identity Card, qui réunit 4,5 millions de jeunes dans 134 pays, dont la France naturellement), afin d’inviter les jeunes automobilistes à confier l’entretien de leur véhicule à un professionnel.

Deux dispositifs ont été conçus par l’enseigne. D'une part, une offre disponible avec la carte ISIC : tous les titulaires de la carte peuvent bénéficier de 50 euros de réduction à partir de 100 euros d’achat chez Speedy. D'autre part, un service de vingt points de contrôle gratuits et sans rendez-vous : chaque étudiant venant dans un garage Speedy peut gratuitement faire vérifier sa voiture et profiter des avis d’experts.

"Malheureusement, trop peu de jeunes conducteurs se rendent chez le garagiste bien que les voitures d’occasion demandent de l’entretien", explique Romain Vancappel, directeur marketing Speedy, "Cela s’explique généralement par des prix jugés trop élevés, un manque de temps et enfin la méfiance vis-à-vis des escroqueries. Beaucoup d’entre eux préfèrent donc rouler avec une voiture en mauvais état".

Enfin, Speedy va lancer à la veille des grandes vacances un jeu-concours permettant aux étudiants de gagner une location saisonnière dans la ville de leur choix, des cartes essence, une carte péage d’une valeur de 50 euros et des révisions complètes en centres Speedy. Les étudiants "devront partager la plus grosse galère qu’ils aient connue en roadtrip, à l’image d’une "VDM"", précise l’enseigne.

 

V.B. & A.G.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement