Pneumatique - Le site
"Faire valoir une approche en accord avec les nouveaux modes de consommation", revendique Matthieu Foucart, directeur général de Norauto France. "Faire valoir une approche en accord avec les nouveaux modes de consommation", revendique Matthieu Foucart, directeur général de Norauto France. Norauto - Centre Commercial Grand Large
vendredi, 06 octobre 2017 17:46

Norauto veut aussi mensualiser l'entretien

Dans la foulée d'autres acteurs du secteur, Norauto lance à son tour un contrat d’entretien mensualisé dans quatre centres pilotes, avant une éventuelle extension à l'ensemble de son réseau.

A l'image des constructeurs ou encore de Midas, Norauto lance donc aussi un contrat d'entretien mensualisé pour la plupart des opérations dites "courantes" (révisions conformément au carnet constructeur avec la "garantie constructeur" préservée, pièces d’usure de freinage (disques et plaquettes ou mâchoires avant et arrière), liquide de freins, balais d’essuie-glace (avant et arrière), climatisation…). Les opérations liées aux pneumatiques et à la courroie de distribution peuvent être ajoutées en option.

Autre service inclus dans cette formule : un numéro dédié qui permet au client de prendre rendez-vous et d’échanger par téléphone ou SMS avec un conseiller. Selon la typologie de son véhicule et son kilométrage annuel, l’automobiliste peut choisir la durée (24 ou 36 mois) et la mensualité (de 29 à 65 euros) de son contrat.

"Norauto démontre sa capacité à faciliter la vie de l’automobiliste en innovant. Lui faciliter la vie, c’est à la fois lui proposer une offre économiquement avantageuse mais aussi avoir une approche en accord avec les nouveaux modes de consommation. Ce test nous permet d’ajuster notre offre, c’est une nouvelle façon d’appréhender l’entretien de son véhicule, c’est à co-construire avec nos clients", souligne Matthieu Foucart, directeur général de Norauto France.

Précisons que cette nouvelle prestation ne couvre pas l'intégralité du parc roulant : elle n’est pas applicable aux véhicules de plus de 13 ans ou ayant un kilométrage supérieur à 250000 km. Les véhicules parcourant plus de 25000 km par an ne peuvent pas non plus bénéficier de ce forfait. Si toutes les marques sont prises en charge, les modèles équipés de boîtes de vitesses automatiques (classiques, CVT, DSG, Robotisé, EDC, etc.) en sont exclus. Idem pour les 4x4 et transmissions intégrales (4motion, Xdrive, 4matic...etc.) ainsi que les véhicules de 8 cylindres et plus.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement