Pneumatique - Le site
lundi, 11 décembre 2017 22:23

La franchise Norauto gagne en accessibilité

A l'heure de fêter ses dix ans d'existence, la franchise Norauto veut poursuivre son expanssion et envisage de tester, dès 2018, un nouveau format de centre, plus restreint et plus accessible à de nouveaux investisseurs.

 

Dix ans après son lancement, la franchise Norauto se porte bien. Avec 116 sites à date, un rythme de huit à dix ouvertures par an et un chiffre d'affaires global de 146 M€ prévu pour 2017, celle-ci répond plus que jamais aux attentes de l'enseigne Norauto. "Succursales et franchises sont parfaitement complémentaires, juge Frédéric Cecconi, directeur général de Norauto Franchise. Les premières sont dédiées à des zones à très fort potentiel alors que les secondes nous permettent de toucher de petites et de moyennes zones de chalandise".

Une cible devenu prioritaire pour la direction de l'enseigne qui entend rééquilibrer ses forces entre les deux concepts. Depuis deux ans, celle-ci a clairement mis l'accent sur sa franchise pour parfaire son maillage national tandis que celle-ci représente ainsi environ un tiers de ses implantations (396 au total et 280 succursales) et devrait croitre sensiblement dans les trois ans à venir. L'an prochain, une quinzaine d'ouvertures sont attendues en France métropolitaine mais aussi dans les DOM-TOM avec un premier franchisé à la Réunion.

Un développement en Afrique à l'étude

Surtout, 2018 permettra à la franchise Norauto de se tester sur un nouveau format de centre. Pour toucher des villes de moins de 10000 habitants, celle-ci va déployer des centres d'environ 200 mètres carrés (contre 300 pour les franchisés traditionnels et 400 pour les succursales), nécessitant un investissement moindre (350000€, dont 70000€ d'apport personnel, soit 30% de moins) et une organisation plus souple. Ces centres disposeront ainsi d'un stock réduit et partiellement digitalisé par l'apport d'une solution "click and collect".

Par ce biais, Frédéric Cecconi ambitionne de dénombrer d'ici 2020 environ 150 franchisés motivés à l'idée de se lancer dans l'entreprenariat à un coût raisonnable et avec un retour sur investissement évalué généralement dans les trois années après l'ouverture. Mais le responsable ambitionne d'explorer d'autres pistes. L'internationalisation de la franchise est ainsi en cours de réflexion et pourrait se concrétiser dans un futur proche sur le continent africain. Un système de Master Franchise déployée avec un partenaire local est à l'étude.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement