Pneumatique - Le site
vendredi, 15 décembre 2017 10:07

Un centre Euromaster part en fumée

Dans la nuit de dimanche à lundi, le centre Euromaster situé à Saint-Martin-d'Hères, en Isère, a été ravagé par un incendie. Un acte d'origine criminelle.

 

Alors qu'une série d'incendies volontaires revendiqués par des activistes libertaires créée depuis quelques semaines l'émoi en Isère, l’antenne grenobloise de la police judiciaire de Lyon et la sûreté départementale, saisies de l'enquête, sont restées prudentes. A ce stade de l'enquête, "aucun lien n'est établi" entre les précédents actes criminels et l'incendie qui a ravagé, dans la nuit de dimanche à lundi derniers, un centre Euromaster basé à Saint-Martin-d'Hères (Isère).

A en croire le procureur de la République de Grenoble, interrogé par nos confrères de l'AFP, les premiers éléments ne font en revanche aucun doute sur le caractère intentionnel de cet incendie.

Plus de 4000 pneus en gardiennage

Le feu se serait déclaré vers minuit dans ce garage situé en périphérie de Grenoble. A leur arrivée, les sapeurs-pompiers découvrent près de 2000 m2 embrasés. Les flammes se sont propagées au toit qui s’effondrera un peu plus tard. Les pneus présents en grand nombre dans les réserves du garage dégagent une très importante chaleur. D’importants moyens de secours ont dès lors été mis en place pour empêcher le sinistre de se propager à la clinique Belledonne voisine.

Les dix-sept employés du garage isérois ont été reclassés dans d'autres centres de la région afin de leur éviter le chômage technique. Ce personnel supplémentaire permettra également "d'absorber la clientèle de Saint-Martin-d'Hères dans les établissements environnants", a précisé à l'AFP une porte-parole d'Euromaster France alors que les 4300 pneumatiques gardiennés dans ce centre seront remplacés par des neufs. 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement