Pneumatique - Le site
lundi, 05 mars 2018 14:09

Best Drive aura bientôt son propre centre de formation

Installé sur le circuit de Mortefontaine, ce nouvel outil permettra à l'enseigne du groupe Continental de renforcer sa qualité de service alors que celle-ci espère rassembler 300 points de vente à moyen terme.

 

Le calme après la tempête. Les grands rachats ayant animés son début d'existence (2010) désormais digérés, Best Drive entend à présent consolider ses acquis tout en misant sur une croissance ciblée. Les 230 points de vente que compte actuellement l'enseigne lui offre un solide maillage toutefois à renforcer géographiquement, tout d'abord, des "trous" persistants sur la façade ouest de la France, et qualitativement, ensuite, avec une plus grande mixité de profils, Best Drive ne fédérant à ce jour qu'une petite douzaine de franchisés.

Pour atteindre les 300 centres espérés à moyen terme, le réseau du groupe Continental compte densifier son offre. Cible prioritaire : la qualité du service. Un prérequis passant "par des collaborateurs ayant envie de défendre leur enseigne, par une stratégie de recrutement plus poussée et par une politique de formation optimisée", indique Jean-Marc Assael, nouveau directeur général de Best Drive. Des propos matérialisés par l'ouverture du premier centre de formation de l'enseigne, programmée pour le début du printemps.

En partenariat avec l'UTAC-CERAM

Situé dans l'Oise, dans l'enceinte du circuit de Mortefontaine, cet outil servira à accueillir les collaborateurs actuels pour des formations thématisée de trois à quatre jours ainsi que les nouveaux arrivants dans une perspective d'intégration. Fruit d'un partenariat avec l'UTAC-CERAM, ce centre sera animé par des formateurs de la société et par des opérateurs Best Drive, "les plus à même de transmettre notre culture d'entreprise".

Si cette initiative aura demandé un "investissement non-négligeable", compte-tenu de la construction d'un bâtiment de 300 m2 comprenant notamment un atelier pouvant accueillir tous types de véhicules, celle-ci s'inscrit pleinement dans la dynamique de croissance du réseau. "Pour bien grandir, il faut être correctement outillé, ajoute Jean-Marc Assael. Aujourd'hui, la formation demeure l'une de nos priorités". Une politique qui se traduit également par un recours de plus en plus fort à l'alternance avec près de 200 apprentis attendus en 2018 contre 25 en 2015.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement