Pneumatique - Le site
jeudi, 14 juin 2018 10:04

BestDrive concrétise la digitalisation de ses centres

L'enseigne BestDrive vient de finaliser le déploiement de tablettes tactiles dans l'ensemble de ses 230 centres. Objectif ? Optimiser la gestion des opérations de maintenance et fidéliser les clients professionnels.

 

En attendant l'arrivée d'un nouveau site internet (plus orienté web-to-store) dans la seconde moitié de l'année, BestDrive concrétise la première partie de sa transformation digitale. Pour répondre aux nouveaux modes de consommation et de communication, le réseau du groupe Continental a équipé tous ses centres mixtes et VL, soit 198 points de vente, de tablettes tactiles. Un véritable atout permettant notamment d'optimiser la phase de réception client.

Désormais, chaque dossier est créé et géré directement sur la tablette ce qui permet au réceptionnaire et à l'automobiliste d'échanger et, au besoin, d'ajuster la prestation en direct tandis que le professionnel y gagne aussi avec une communication en temps réel entre l'atelier et l'accueil. Sur la cible professionnelle, cette technologie facilite le travail des équipes mobiles avec un outil commun à l'ensemble du réseau permettant de réaliser un suivi permanent.

Un changement bien préparé

En outre, ces tablettes ont été interfacées avec l'outil Fleetbox, déployé dans 210 centres BestDrive, qui permet aux responsables de parcs de réaliser le suivi de leurs véhicules poids lourds et/ou génie civil, d’enregistrer les défauts de chacun et d’envoyer en temps réel aux techniciens la liste des travaux à réaliser par ordre de priorité. Entamé fin février, le déploiement de cette technologie aura donc été finalisé en moins de quatre mois.

Tout sauf un hasard. Comme nous l'avait confié Jean-Marc Assael, directeur général du réseau, en avril dernier, "la notion de gestion du changement est fondamentale chez nous. Cette tablette va quelque peu à l'encontre de l'aspect très technique et manuel du réparateur. En amont, nous avons donc formés nos équipes terrain pour qu'elles puissent ensuite démystifier cette technologie auprès des réparateurs avec une formation en salle puis, dès le lendemain, en agence".

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement