Pneumatique - Le site
Point S ambitionne d'atteindre les 580 centres d'ici fin 2019. Point S ambitionne d'atteindre les 580 centres d'ici fin 2019.
vendredi, 25 janvier 2019 16:45

Point S sur tous les fronts en 2019

Modernisation du réseau, accompagnement RH, solutions d'assurances ou de paiement, développement à l'international… Après un exercice 2018 positif, Point S s'engage sur de multiples sujets stratégiques en 2019 avec l'ambition de mieux servir ses adhérents et ses clients.

 

Fidèle à ses habitudes, c'est à ses adhérents que Point S avait réservé, début janvier à Budapest (Hongrie), la primeur de sa feuille de route 2019 avant que celle-ci ne soit dévoilée à la presse, ce jeudi 24 janvier. L'occasion de revenir sur un exercice 2018 particulièrement réussi au cours duquel le réseau a enregistré 38 arrivées pour un total de 548 points de vente, dont 10 % de Point S Centre Auto. Une sacrée performance pour un concept âgé d'à peine cinq ans. Autre satisfaction avec une activité commerciale en tout point positive : +4 % en TC4, +5 % en PL, +3 % en agri, +13 % en entretien-pièces et +14,5 % sur les grands comptes.

Mais au-delà des chiffres, l'enseigne s'est aussi développée l'an passé sur le plan des ressources humaines. Une façon pour elle de grandir au même rythme que son réseau mais aussi de se structurer pour relever de prochains défis. Ainsi, Michel Chabot a été nommé à la direction du développement. L'ex-cadre de Doyen Auto est désormais à la tête d'une équipe de responsables régionaux qui a, elle aussi, été renforcée, passant de huit à neuf personnes, pour optimiser l'animation terrain. Chaque responsable n'a désormais plus qu'une soixantaine de points de vente à charge, assurant à chacun d'être visité au moins une fois par mois.

Un soutien financier pour moderniser les centres

Sur le plan des ressources humaines, la cellule formation reçoit le soutien d'un quatrième élément, qui permettra à Point S de former cette année environ 500 personnes (contre 350 en 2018), alors qu'un poste de responsable RH Groupe a été créé. Une vraie nouveauté pour la tête de réseau et ses 74 salariés qui était jusqu'ici dépourvue d'une telle compétence. Gage à cette recrue de proposer du contenu sur des thématiques précises (ressources humaines, réglementation, recrutement) et, à plus long terme, d'offrir un accompagnement RH sur-mesure aux adhérents. Et d'accompagnement, il en sera également question cette année avec une pléiade de nouveautés.

Déjà entamée mais de façon parcellaire, la modernisation du réseau va s'accélérer. Un sujet lourd à mener quand on a 550 centres mais dont la concrétisation sera sans doute facilitée par l'appui financier offert par Point S. Un tiers du réseau a été identifié dans le cadre de ce programme et pourra ainsi bénéficier d'une aide financière allant d'un à deux tiers de l'investissement global. Chaque adhérent doit déposer un dossier pour en profiter alors que l'enseigne se laisse trois ans pour mener à bien ce projet. Ce travail d'image va de pair avec le déploiement d'un nouvel outil marketing dénommé "Mon marketing local online" conçu pour les adhérents.

255 adhérents ont adopté la Point S TV

Boutique d'objets publicitaires, suivi des opérations commerciales, espace d'animation digitale (site internet, réseaux sociaux), gestion des SMS, la palette proposée est large et va en complément de la Point S TV, qu'utilisent actuellement 255 centres, et qui permet de mixer communication nationale et locale. L'autre grand lancement de ce début d'année porte, en outre, sur l'offre Point S Assurances. Ce service destiné pour le moment aux adhérents, couvrant le garage et les collaborateurs, a été imaginé pour "mutualiser les coûts d'assurances et améliorer la couverture de nos membres", précise Christophe Rollet, directeur général de Point S.

Et parce que cette offre répond aussi à une logique de diversification d'activité que souhaite emprunter l'enseigne, Point S Assurances (derrière laquelle se trouve le groupe Allianz) sera dupliquée dans un second temps auprès des particuliers avec des contrats auto, conducteur ou assistance. Ce n'est d'ailleurs pas le seul service auquel pourront recourir les clients puisque Point S dégaine son service conso, avec le soutien de Cofidis, pour proposer une solution de paiement simplifiée en trois ou quatre fois sans frais. Grâce au renforcement de son offre, le réseau lyonnais souhaite confirmer sa progression et atteindre, d'ici la fin d'année, les 580 centres.

 

ENCADRE

10 000 centres à l'international d'ici huit ans

A l'instar de son activité sur le sol tricolore, Point S se montre également très dynamique sur le plan international. Créée en 2015 suite à un rapprochement avec le groupe Mobivia, Alianco est revenue entièrement dans le giron Point S en 2018. Une opération synonyme de réorganisation puisque ce qui n'était initialement qu'une centrale d'achat commune à deux groupes devient, outre cet aspect-là, la structure de développement international de l'enseigne. Alianco comprend ainsi trois pôles "régionaux" (Asie, Amérique du Nord et Europe) complétés par l'apport d'une personne dédiée aux marchés d'Afrique et d'Amérique du Sud.

Grâce à ce nouveau cadre, Point S revendique à présent 4 100 centres répartis dans 36 pays dont, depuis le 1er janvier 2019, la Croatie avec l'investissement d'un master-franchisé slovène (Span, 15 PDV dans le pays) qui devrait permettre au groupe d'atteindre les 25 implantations d'ici 3 à 5 ans. Si Christophe Rollet et ses équipes s'activent actuellement pour que Point S soit reconnue telle une marque mondiale à part entière, la croissance du maillage demeure un véritable objectif. Les ambitions sont d'ailleurs très élevées puisque le dirigeant entend rassembler 10 000 points de vente dans une centaine de pays d'ici à huit ans.

 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement