Pneumatique - Le site
Pour fêter ses dix ans, Wyz adopte une nouvelle image. Pour fêter ses dix ans, Wyz adopte une nouvelle image.
lundi, 11 février 2019 10:42

Wyz veut explorer de nouveaux horizons

Lancé il y a dix ans, le spécialiste du pneumatique sur internet est devenu un acteur incontournable de la profession. Un facilitateur de business plébiscité par toutes les strates du secteur automobile qui entend ouvrir une nouvelle page de son histoire en développant de nouveaux services. La création d'un pôle R&D y contribuera.

 

Célébrés devant environ 250 personnes dans les salons cossus du Stade de France (Saint-Denis), les dix ans de Wyz Group constituaient une formidable occasion d'observer la trajectoire de la société. Collaborateurs, clients, partenaires, ils étaient tous là pour fêter ce moment. En une décennie, la start-up a bien grandi et est devenue un acteur incontournable de la distribution de pneumatiques. Tout le monde en convient, sur son créneau, soit l'apport de solutions digitales pour gérer cette activité si spécifique, Wyz est une référence. Année après année, son dynamisme se confirme.

Evalué à 15 millions d'euros en 2015, le chiffre d'affaires de la société s'est élevé en 2018 à 35,3 millions, soit une hausse de 30 % en un an, pour un total de 450 000 pneus écoulés. Des résultats satisfaisants, symboliques aussi, mais qui ne disent pas tout, comme aime le rappeler Pierre Guirard. Le président-fondateur préfère mettre en lumière les nombreux développements de sa structure. A commencer par un panel de clients en perpétuelle évolution comprenant à la fois des constructeurs automobile, un manufacturier (Michelin), deux réseaux après-vente (BestDrive et Driver) et des grands-comptes.

Un nouvel accord avec Volkswagen Group

Une typologie de clients qui représente désormais 20 % de l'activité de la plateforme avec l'apport de flottes d'envergures comme Veolia, Sodexo, Nestlé ou Moët Hennessy, dernière arrivée, dont les gestionnaires profiteront d'ici peu d'une solution Wyz Entreprise revue et corrigée. Mais le cœur de cible de Wyz continue d'être les constructeurs. L'an passé, ses liens avec Renault se sont renforcés, Jean-Philippe Duhoux, directeur commercial Europe, faisant état d'une progression de 200 % quant au taux d'utilisation de la solution de dépannage déployé dans le réseau de la marque au losange. Par ailleurs, après avoir signé en 2018 des partenariats avec Toyota Motor Europe et Ford Europe, la société vient de convaincre le groupe Volkswagen de lui faire confiance. Comme pour les deux premiers, cet accord va être déployé, et éprouvé, dans un premier temps sur le marché français avant d'être potentiellement dupliqué à l'échelle continentale.

Une démarche prudente qui se corrèle parfaitement avec la philosophie de la société. "En 2009, on ne se projetait pas si loin et on n'imaginait pas avoir une telle histoire à raconter, admet Pierre Guirard. Ces dix années nous ont permis de nous faire une place entre tous les acteurs du marché, de construire notre réputation aussi, d'affiner notre savoir-faire. Alors bien sûr, on aimerait aller beaucoup plus vite, notamment sur plan de notre internationalisation, mais tout ceci prend du temps". Implanté en Belgique, en Espagne, en Suède et au Portugal, la société ambitionnait initialement de découvrir l'Allemagne en 2018. Faute de temps, cet objectif a été repoussé pour la fin du premier semestre 2019.

Objectif E.T.I.

Par ce biais, et bien d'autres, Wyz espère franchir en 2019 un nouveau palier. Encore plus symbolique que les précédents. L'ambition consiste ainsi à générer un CA de 50 millions d'euros, offrant à cette PME le statut d'ETI (entreprise de taille intermédiaire). "On ouvre aujourd'hui un nouveau chapitre de notre histoire", étaye Pierre Guirard. Si l'adoption d'une nouvelle image de marque, le déploiement d'un nouveau site institutionnel ou encore le renforcement des équipes (12 arrivées) avec des spécialistes placés à des postes clés soulignent cette nouvelle étape, un autre changement encore plus grand se prépare. Depuis le début de l'année, Wyz dispose ainsi d'une cellule de R&D. Placées sous la responsabilité d'Eric Duplanil, directeur général et cofondateur, les trois personnes qui la composent doivent imaginer le futur de la société et surtout de ses clients.

Très concrètement, Wyz entend capitaliser sur toutes les données récoltées depuis dix ans pour offrir à ses clients une analyse encore plus fine de leurs flux, et pas uniquement en pneumatiques. Une façon, aussi, de diversifier ses actifs. "On pense avoir la taille et l'expertise pour explorer ce type de service. Tous nos clients réfléchissent à la manière d'améliorer leur offre, leur fonctionnement, leur taux de service. C'est précisément là-dessus que nous comptons les aider", conclu Pierre Guirard. Et le dirigeant de donner rendez-vous d'ici un an pour voir les premières concrétisations de ce vaste projet.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter