Pneumatique - Le site

L'enseigne de pneumaticiens indépendants innove avec une solution optimisant la gestion des parcs génie civil. Avec Tyreloc, les clients de Profil Plus peuvent louer leurs pneumatiques et les payer à l'heure d'utilisation.

 

A l'occasion de la 69e exposition du Congrès de la Société de l’Industrie Minérale, organisé à Angers du 7 au 9 octobre 2020, Profil Plus dévoilera ses différentes solutions de gestion de flotte. L'enseigne s’est donnée pour objectif d’optimiser le budget pneumatique des entreprises du secteur des industries extractives pour l’inscrire dans une économie circulaire à même de réduire l’impact environnemental.

Service tout compris

Une ambition qui se concrétise au quotidien sous différents aspect tels que des visites de parc régulières, une anticipation des achats ou encore une réparation à chaud et à froid.

Plus que cela, Profil Plus mettra à profit sa présence dans le Maine-et-Loire pour présenter sa dernière innovation. Baptisée Tyreloc, cette solution simplifie la gestion du poste pneumatique chez les gestionnaires avec une offre locative payable à l'heure d'utilisation. Disponible depuis le 1er octobre, Tyreloc est un service tout compris, adapté aux besoins des clients.

180 agences spécialisées

Il comprend les pneumatiques, le TPMS mais aussi les opérations de montage/démontage, les permutations, les déplacements et enfin le suivi de la machine pendant toute la durée du contrat. En amont de la signature du contrat, une étude personnalisée sera menée sur la flotte en question. De même, des bilans périodiques sur l'usure des pneumatiques seront réalisés.

Grâce à ses 180 agences génie civil, ses 320 techniciens spécialisés et ses 20 camions grue répartis sur tout le territoire, Profil Plus garantit à ses clients une vraie réactivité.

Publié dans Marché

Touchés de plein fouet par la crise sanitaire du coronavirus et malgré un très net ralentissement de leur activité, les réseaux sont désormais tous en place pour assurer un service minimum à leurs clients professionnels et à ceux luttant en première ligne contre la pandémie.

 

Voilà désormais plus de trois semaines que la France vit au rythme de la crise sanitaire et du confinement. Un moment sans précédent qui a mis à dure épreuve les têtes de réseaux, confrontées à une situation totalement hors-norme. Certains ont pris très tôt les devants avant d'adapter leur stratégie, d'autres ont pris le temps de l'analyse avant de s'organiser. Aujourd'hui, toutes les enseignes sont en place pour assurer un service minimum et être à l'écoute de leurs clients, pour un grand nombre encore en activité eu égard à leurs spécialités.

Que ce soit chez BestDrive, Profil Plus ou Siligom, l'activité BtoB est enjeu à part entière. Répondre aux demandes des professionnels est une obligation, y compris en pleine pandémie. "La santé de nos collaborateurs reste notre priorité. Nous avons réduit les points de contact en fermant la majorité de nos centres VL. En revanche, nos centres mixte restent mobilisés pendant la crise", détaille Laurent Proust, nouveau président de BD.

Artisans, transporteurs, agriculteurs…

Sur les 230 agences du réseau, environ 140 sont mobilisées à date. Même logique chez Profil Plus où 90 % des centres BtoB sont sur le pont. "Le souci de mobilité est encore très fort dans beaucoup de métiers, juge Pascal Audebert, directeur général de l'enseigne. Si la demande en VL est très limitée, on a des agriculteurs, des artisans et des transporteurs qui nous sollicitent". Et ce dernier de résumer la situation : "Nous sommes à notre place, en soutien, ce qui ne fait pas de nous des héros".

 

"Nous sommes à notre place, en soutien, ce qui ne fait pas de nous des héros"

 

Pour limiter les contacts et optimiser le service, un numéro spécial a été mis en place. Même logique chez Siligom avec le dispositif Urgence Réparation, joignable du lundi au vendredi, qui permet d'orienter les clients vers le centre le plus proche et/ou le plus adapté à leurs besoins. Sur 200 centres, le réseau lyonnais en compte environ 80 mobilisés. Pour tous, la crainte des premiers jours portant sur les stocks de pièces et de pneumatiques semble s'éloigner à mesure qu'ils voient arriver les réapprovisionnements.

La peur du lendemain

Reste que la réalité de la situation est implacable et pose question pour l'avenir. Malgré un recul très nette de la demande sur les véhicules légers (de l'ordre de 70 %), BestDrive peut compter sur sa maison-mère pour entrevoir la suite sans trop d'inquiétudes. Avec Continental, le réseau a "la chance d'avoir derrière lui un grand groupe" qui lui permet "d'avoir une certaine visibilité sur le long terme", souligne Laurent Proust.

Côté Profil Plus, chez qui l'indépendance est de mise, Pascal Audebert se montre plus inquiet : "Les négociants-spécialistes ne font plus de marges colossales et de nombreuses entreprises sont aujourd'hui déjà fragilisées". "Tous nos adhérents qui ne font que du VL ne gagnent plus d'argent depuis trois semaines. Or, personne ne peut passer autant de temps sans faire de business. Il faudra du temps pour s'en remettre" conclut le responsable. 

Publié dans Marché

L'enseigne indépendante présente sa nouvelle campagne de communication télévisée, avec un ton décalé donnant vie à des véhicules.

 

Depuis longtemps, Profil Plus sait se démarquer en tablant sur une communication décalée. Il y a quelques années, l'enseigne avait ainsi dégainé une "offre qui fait vibrer" par laquelle des acheteurs de pneumatiques Bridgestone pouvaient remporter un canard vibrant ! Un peu avant, il y avait aussi eu une campagne de promotion réservée aux moustachus… Aujourd'hui, l'initiative se veut moins loufoque mais tout aussi atypique.

Depuis le 25 mars 2019, Profil Plus est présent sur les chaînes télévisées BFM TV, RMC Sport, RMC Découverte et RMC Story au travers d'un spot mettant en scène des véhicules. Conçue par l'agence Busterwood, cette campagne décalée et humoristique donne la parole à deux voitures (Jennifer Apiston et Jack Célère) et une camionnette (Jean Braye).

Dans un style rappelant le film d'animation Cars, ces véhicules, devenus ambassadeurs du réseau, s'animent et échangent entre elles dès que les humains ont le dos tourné. Au travers de ce petit film, qui sera prochainement décliné à la radio, Profil Plus souhaite rappeler que son engagement va au-delà du pneumatique et porte sur l'entretien global. Un message souligné par la nouvelle identité de marque : "Profil Plus, bien plus que des pneus".

Publié dans Marché

Pour obtenir de meilleures conditions d'achat auprès des fournisseurs nationaux et internationaux, les deux enseignes donnent naissance à une société commune, dénommée Prody, dédiée à leurs référencements et négociations.

 

L'union fait la force. Avec Prody, contraction de leurs deux noms, Profil Plus et Roady entendent peser plus lourd dans leurs négociations avec les plus grands fournisseurs nationaux et internationaux. Cette société commune permettra au spécialiste de l'entretien et du pneumatique ainsi qu'au réseau de centres auto de bénéficier de conditions d'achat plus intéressantes auprès de leurs différents interlocuteurs. Le tout en conservant l'indépendance des deux sociétés.

"Ce partenariat, conclu d'égal à égal, a pour objet d'améliorer nos conditions d'achat afin de proposer à nos clients des produits de qualité à un prix compétitif, tout en préservant l'indépendance de nos politiques commerciales respectives, souligne Marie-Christine Billaud, présidente de Profil Plus. Nous nous réjouissons de cette alliance dont l'objectif essentiel est l'échange de bons procédés".

Pas une première pour les deux enseignes

Son homologue chez Roady, Denis Larquier, estime quant à lui que leurs deux enseignes sont guidées par des "chefs d'entreprise indépendants, animés par l'envie de faire évoluer leurs groupes respectifs avec la même gouvernance, le même mode de fonctionnement et la même vision du commerce".

Cette alliance n'est pas une première pour Profil Plus et Roady qui s'étaient déjà rapprochés en juillet 2017 autour d'un partenariat portant sur l'accueil, la réalisation des prestations pneumatiques et l'entretien des flottes automobiles grands-comptes et loueurs.

Publié dans Marché

L'enseigne Profil Plus accompagnera la prochaine édition de la Grande Boucle en tant que partenaire technique. Son nom s'affichera ainsi sur tous les véhicules d'assistance de la caravane tandis que ses 230 agences soutiendront l'évènement.

 

Joli coup marketing pour Profil Plus. Troisième évènement sportif le plus suivi de la planète derrière les Jeux olympiques et la Coupe du monde football, le Tour de France sera soutenu cette année par le réseau spécialisé dans l'entretien et le pneumatique. Celui-ci prend la relève de l'enseigne Bosch Car Service (depuis 2011) en tant que partenaire technique de la Grande Boucle. Le nom de Profil Plus sera visible sur les trois dépanneuses qui accompagnent la caravane publicitaire, les véhicules des équipes ainsi que ceux de l'ensemble des suiveurs.

Du départ donné le 7 juillet à Noirmoutier (Vendée) à l'arrivée prévue sur les Champs-Elysées (Paris), le 29 juillet prochain, ce sont ces dépanneuses et leurs chauffeurs (Thierry Coste, Dominique Duret et Laurent Abrial, respectivement 13, 10 et 4 Tour au compteur) qui contrôleront tous les véhicules publicitaires chaque matin ainsi que tous les autres pendant la course. "C'est un partenariat conforme à ce que nous sommes, à savoir, un réseau franco-français qui n'a pas vocation à capter une cible internationale comme le font les plus gros sponsors", précise Arnaud Ledun, directeur marketing, communication et commerce retail.

Un support pour recruter

"Être partenaire technique, c'est jouer un rôle fondamental dans le Tour de France, c'est être au cœur de celui-ci, au cœur de ceux qui composent la course. On parle d'humain à travers tout cela et ça nous correspond bien." En marge de ces dépanneuses, c'est aussi tout le réseau Profil Plus qui sera mis à contribution. Le maillage de celui-ci, riche de 230 agences, assure à ASO, organisateur du Tour de France, d'avoir un atelier à proximité immédiate tout au long du parcours.

Sur un autre plan, cette opération va aussi permettre à l'enseigne de gagner en notoriété mais surtout de valoriser ses métiers. L'aspect recrutement jouera ainsi un rôle prépondérant pendant trois semaines. "Nos besoins sont très importants puisque nous avons en permanence entre 60 et 70 postes à pourvoir sur des métiers très variés allant de chef de centre à comptable ou encore de technicien à coordinateur de parc", précise Arnaud Ledun. Premier du genre pour le pneumaticien, ce partenariat a été signé uniquement pour l'édition 2018.

Publié dans Marketing
mardi, 12 septembre 2017 15:23

Un nouvel élan pour Profil Plus

Nommée présidente de Profil Plus à l'orée de l'été, Marie-Christine Billaud vient de dévoiler une feuille de route ambitieuse pour le réseau. Où il est notamment question d'une meilleure couverture territoriale et de diversification des activités. Gros plan. 

Publié dans Distribution

Fin mai, Profil Plus et Roady ont conclu un partenariat qui vise à proposer une offre de prestations complète pour les flottes et à élargir leur maillage territorial.

Publié dans Distribution
jeudi, 15 septembre 2016 08:12

Profil Plus fête la rentrée

Profil Plus, première enseigne indépendante de distribution de pneus du marché français, lance une opération spéciale de promotion.

Publié dans Marketing
vendredi, 01 juillet 2016 16:11

Joli coup de filet pour Vulco en Espagne

En Espagne, dans la région de Madrid, Vulco intègre les 13 centres du groupe Claxon et renforce ainsi significativement sa couverture dans cette zone de chalandise névralgique.

Publié dans Distribution
vendredi, 06 mai 2016 09:38

Profil Plus met Pirelli à l'honneur

Profil Plus propose une offre inédite qui met à l'honneur les pneumatiques Pirelli avec des tarifs très attractifs. 

Publié dans Marketing
Page 1 sur 2

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter