Pneumatique - Le site
lundi, 04 janvier 2021 14:01

Midas et Norauto se renforcent

La fin d'année 2020 a été marquée par plusieurs ouvertures dans les deux réseaux du groupe Mobivia. L'enseigne de réparation rapide s'est renforcée dans l'Aisne, imitée par son homologue spécialiste des centres autos en Charente-Maritime.

 

En dépit de la crise sanitaire et des mesures de confinement, la fin d'année 2020 s'est avérée particulièrement riche dans les réseaux de distribution. Midas a, par exemple, concrétisé une ouverture dans le département de l'Aisne par le biais de Céline Ripoll. Après avoir fait carrière dans le secteur de la finance et de la gestion de patrimoine, la jeune gérante a souhaité prendre un nouveau virage et a suivi la trajectoire de son mari, franchisé Midas à Crépy-en-Valois.

Implanté à Villers-Cotterêts, le centre de Céline Ripoll se trouve non loin d'un supermarché et d'une départementale desservant l'une des entrées de la ville. Pour l'accompagner dans cette aventure, un responsable d'atelier et deux mécaniciens ont été recrutés.

Toujours dans le groupe Mobivia, Norauto s'est renforcé en décembre dernier en Charente-Maritime quant à lui. C'est en effet à Vaux-sur-Mer que l'enseigne compte un nouveau franchisé en la personne d'Hervé Letailleur. Son centre s'étend sur plus de 600 mètres carrés et comprend une surface de vente de 200 mètres carrés ainsi qu'un atelier doté de cinq baies.

Publié dans Distribution

L'enseigne de réparation rapide a adopté cette année une nouvelle image de marque. Une évolution qui se traduit par la refonte des façades et une réorganisation totale des espaces d'accueil, plus chaleureux, plus connectés, et désormais ouverts sur l'atelier.

 

Les observateurs les plus attentifs ont peut-être déjà remarqué ce changement. Depuis le début de l'année 2020, Midas a adopté un nouveau concept de marque. Couleurs, logo, signalétique, baseline, tout ou presque a été repensé. Adieu le fond noir qui offrait une certaine élégance aux devantures du réseau mais ne les mettait pas assez en lumière. Bonjour le fond blanc sur lequel est toujours apposé le logo jaune. Discrète innovation, à ses côtés se trouve désormais une clé comme pour mieux souligner la nouvelle signature du réseau.

"Laissez-nous vos clés, on s’occupe de tout", un message qui vient en réalité matérialiser le renouvellement complet de l'expérience client. Car par-delà des jeux de couleurs et de contrastes, Midas a surtout retravaillé l'intérieur de ses centres. "Nous voulons faire de chaque visite une expérience positive et unique", résume Ludovic Dugabelle, directeur marketing France. "Nous avons été très attentifs sur la partie luminosité et éclairage en particulier sur l’accueil pour le bien être à la fois de nos collaborateurs, de nos partenaires franchisés et de nos clients. De même, sur la partie atelier nous avons travaillé sur l’éclairage et l’ergonomie", complète Bertrand Cormier, directeur général.

Une vingtaine de centres déjà aux normes

L'espace d'accueil a ainsi été repensé avec des couleurs chaleureuses, des espaces d'attente plus confortables, d'autres façon "coworking" permettant au client de travailler en attendant son véhicule. Le digital y prend également une part prépondérante avec des écrans installés ici ou là et la volonté d'arrêter la diffusion d'affiches et la consommation de papier. Ultime innovation, ces zones d'accueil sont désormais ouvertes sur l'atelier.

Un phénomène qui devient monnaie courante dans la restauration où il est à présent de bon ton de permettre aux convives de voir la cuisine, et qui se généralisera peut-être dans les ateliers automobile. La crédibilité du réparateur n'en sera que meilleure et la confiance du client envers lui n'ira qu'en augmentant. Si plusieurs mois seront nécessaires pour aligner l'ensemble du réseau sur ce nouveau concept, une vingtaine de centres l'ont déjà adopté.

 

Depuis l'espace d'accueil, il est désormais possible de voir l'atelier.

Publié dans Distribution
lundi, 02 novembre 2020 09:18

Un deuxième centre Midas en Vendée

L'enseigne de réparation rapide a ouvert, le 1er octobre 2020, un second centre dans le département de la Vendée grâce à son nouveau franchisé Thierry Ordronneau.

 

Après avoir récemment inauguré une nouvelle implantation à Saint-Paul-lès-Dax, dans les Landes, voilà que Midas récidive cette fois-ci un peu plus au nord. Comptant déjà un centre à La Roche-sur-Yon, l'enseigne renforce ses positions en Vendée avec l'ouverture, le jeudi 1er octobre 2020, d'un second atelier aux Sables-d'Olonne.

Le réseau de réparation rapide a pu compter cette fois-ci sur l'investissement de Thierry Ordronneau, nouveau partenaire franchisé de Midas. Responsable commercial dans différents secteurs d'activité pendant près de deux décennies, le nouveau chef d'entreprise souhaitait voler de ses propres ailes et s'est donc tourné vers une enseigne qui lui offrait tout ce dont il cherchait alors que 80 % de ses centres sont actuellement gérés en franchise.

Une implantation idéale

"Je souhaitais créer une entreprise à taille humaine dans le domaine de l’automobile, développe-t-il. Midas est une marque à fort potentiel qui possède une forte notoriété ainsi qu’une capacité à innover, à former et accompagner les franchisés. Lors des multiples échanges avec le réseau, j’ai adhéré aux valeurs humaines véhiculées par les équipes et au nouveau concept de franchise qui était proposé".

Son centre est idéalement situé au sein de la zone commerciale de la Boussole, au Château d’Olonne, avec la proximité immédiate d'un hypermarché, d’un pôle automobile et de plusieurs enseignes commerciales attractives. "Les équipes Midas m’ont accompagné pendant le confinement pour monter et finaliser mon dossier notamment par le biais de visioconférences. La crise sanitaire n’a donc pas ralenti l’avancée de mon projet, ni freiné ma motivation", complète le gérant. Entouré de deux collaborateurs, il ambitionne à terme de voir plus grand.

Publié dans Distribution

Le patron du groupe Autosybel confirme ses ambitions en après-vente avec l'inauguration d'un nouvel atelier aux couleurs de Midas. Situé à Saint-Paul-lès-Dax, celui-ci est le cinquième pour Christian Denis en à peine 15 mois.

 

Quatre ans après avoir lancé Autosybel, enseigne spécialisée dans le véhicule d'occasion, et deux ans après avoir presque complètement abandonné la vente de véhicules neufs (ne reste que la distribution de la marque Suzuki), Christian Denis finalise la structuration de son groupe avec l'ouverture d'un nouveau centre Midas. Situé à Saint-Paul-lès-Dax (40), dans une zone commerciale stratégique, celui-ci est le cinquième inauguré par le chef d'entreprise en seulement 15 mois après ceux de Bassussarry (64), Tarbes (64), Mont-de-Marsan (40) et Pau (64).

"Je suis ravi de poursuivre ce développement avec Midas qui reste un partenaire impliqué, à l’écoute et réactif", se félicite-t-il. Cette implantation est par ailleurs la deuxième pour Autosybel à disposer de la nouvelle identité visuelle du réseau du groupe Mobivia. Christian Denis suit de cette façon la stratégie qu'il s'était fixée en 2018 consistant à offrir "un parcours de mobilité" à l'automobiliste. Outre de l'entretien avec Midas et du VO avec Autosybel, chacun de ses sites dispose en effet d'une activité de location grâce à Ucar et de carrosserie avec l'appui de Five Star.

Recrutement d'un coordinateur

Pour assumer au mieux son développement récent, Christian Denis a, en parallèle, renforcé son organisation. Son équipe de 80 salariés a été complétée avec le recrutement d'un coordinateur, chargé de s'occuper des chefs de centre et de mettre en place une stratégie cohérente à tous les sites.

Et aujourd'hui, bien que le projet initial soit désormais complété, le dirigeant ambitionne d'aller encore plus loin. "Nous avons ouvert 5 centres en 15 mois, cela démontre une forte capacité de collaboration entre les centres et la marque. […] Je me dis que cette aventure avec Midas n’est sans doute pas prête de s’arrêter", conclut-il. Ce souhait se corrèle d'ailleurs très bien avec la volonté, à moyen terme, de déployer Autosybel à plus grande échelle.

Publié dans Distribution
lundi, 20 juillet 2020 10:40

Midas poursuit son expansion

Les ouvertures s'enchaînent depuis le début de l'été au sein de l'enseigne de réparation rapide. Deux nouvelles affaires, situées dans les départements du Nord et du Val d'Oise, intègrent ses rangs.

 

Après avoir annoncé début juillet son arrivée à Bailleul (Nord) et Ajaccio (Corse), Midas renforce un peu plus son maillage avec l'inauguration de deux ateliers supplémentaires. Le premier se situe une nouvelle fois dans le département nordiste, à Lezennes, très précisément. Titulaire d'un DUT et de deux licences en management et en gestion, Fouad El Walid a exercé pendant plusieurs années en tant que VTC avant de se lancer dans cette aventure.

Bien entouré

"Cela fait un long moment que je travaille sur ce projet", déclare ce passionné d'automobiles. Il compte notamment s'appuyer sur son réseau BtoB pour relever ce défi. Il sera soutenu au quotidien par deux mécaniciens expérimentés tandis que l'emplacement de son centre, proche de commerces de proximité et voisin de grandes enseignes, devrait lui assurer un flux de clients régulier.

Dans le Val d'Oise, en région parisienne, c'est à Sergio Da Silva Pereira que Midas doit sa dernière ouverture. A l'inverse de son confrère, le chef d'entreprise ne découvre pas son métier, ni même l'enseigne puisqu'il est déjà à la tête d'une franchise Midas. Expérimenté, Sergio Da Silva Pereira évolue dans le réseau depuis deux décennies et a repris la gestion du centre de Montigny-lès-Cormeilles en 2018, soit sept ans après l'avoir intégré.

Un emplacement idéal

Il a choisi de développer ses affaires en s'implantant dans la commune voisine de Pierrelaye, au 208 de l'avenue du Général Leclerc. Là encore, l'expérience est au rendez-vous puisque le mécanicien et le chef d'équipe de cet atelier sont, eux-aussi, des professionnels aguerris. Ces deux centres ont la particularité d'être situés dans la zone commercial de la Patte d'Oie d'Herblay, l'une des plus grandes de l'Hexagone.

"Mon objectif initial était de lancer l’activité avant le début de la saison d’été. Malgré le contexte compromettant, c’est aujourd’hui un pari gagné grâce aux équipes Midas, très réactives, indique le gérant. Le confinement m’a permis de tout préparer en amont pour que le local soit opérationnel pour l’installation de la signalétique. Je souhaite que ma nouvelle équipe soit autonome pour passer un jour je l’espère à l’étape suivante et prétendre à une nouvelle ouverture".

Publié dans Marché
lundi, 06 juillet 2020 10:35

Deux ouvertures dans le réseau Midas

En ce début d'été, l'enseigne du groupe Mobivia renforce son maillage hexagonal. Celle-ci s'implante dans le Nord, à Bailleul, grâce à des multifranchisés, ainsi qu'en Corse, pour un second centre situé à Ajaccio.

 

La crise n'a pas ralenti les ambitions de Midas. Pour avoir su s'adapter aux contraintes du confinement, l'enseigne est aujourd'hui capable de maintenir un rythme d'ouvertures important. Ces derniers jours, deux nouveaux points de vente sont venus enrichir son maillage tricolore. Le premier se situe à Bailleul, dans le Nord, et matérialise bien la stratégie de Midas de grandir, d'une part, en recrutant de nouveaux adhérents et, d'autre part, en impliquant toujours plus ses membres.

Le centre de Bailleul a ainsi vu le jour grâce à l'investissement de Jean-Marc Dambrain. Le chef d'entreprise est déjà à la tête d'un Midas à Hazebrouk, repris avec son associé Thierry Parent, et d'un autre à Dunkerque, qu'il dirige avec Rudy Roly.

Les trois hommes ont uni leurs forces dans cette nouvelle aventure. Leur point de vente, qui bénéficie de la nouvelle identité du réseau, est situé dans une zone dynamique et profite du flux de clients généré par les commerces voisins.

Bien loin du trio nordiste, c'est en Corse que Midas a inauguré sa dernière implantation. Le 29 juin dernier, à Ajaccio, l'enseigne a eu le plaisir d'ouvrir ce qui est seulement son second centre sur l'Ile de Beauté. Anthony Ultei est à la tête de cette affaire installée au cœur de la zone industrielle de Caldaniccia qui profite de l'attractivité des commerces alentours et de grandes enseignes.

Publié dans Marché
jeudi, 11 juin 2020 08:34

Midas fait le plein de promos

Pneumatiques, climatisation, freinage, révision… A l'approche des vacances d'été, le réseau de réparation rapide multiplie les opérations promotionnelles en ce mois de juin 2020.

 

Depuis un mois, la fin du confinement a permis de relancer l'activité des ateliers. L'approche des congés estivaux, organisés dans ce contexte majoritairement sur le territoire national avec un recours appuyé à la voiture, renforce cette dynamique, poussant les enseignes à se "plier en quatre" pour satisfaire leurs clients. En ce mois de juin, Midas dégaine ainsi un vaste plan commercial dans ses 367 centres français.

Jusqu'au 27 juin, l'enseigne du groupe Mobivia déploie une offre promotionnelle sur les pneumatiques. Les clients peuvent ainsi profiter d'une remise de 40 % sur l'achat d'une deuxième enveloppe Continental. Autre sujet que celui de la climatisation. Midas propose ainsi, jusqu'au 15 août, de réaliser une recharge gaz à 59 euros TTC au lieu de 79 euros habituellement. Sur la même période, les plaquettes de frein sont offertes dans tout le réseau pour l'achat de disques.  

Assistance-dépannage

Dernier élément incontournable pour rouler en toute sécurité sur la route des vacances mais aussi après un long moment d'immobilisation du véhicule, la révision fait partie intégrante de cette campagne. Pour toute révision effectuée chez Midas entre le 2 juin et le 26 septembre 2020, les conducteurs bénéficient automatiquement de 12 mois d'assistance/dépannage via le partenaire IMA Inter Mondial Assistance. Une offre valable dans 36 pays.

Toutes ces prestations sont bien entendu réalisées dans le cadre d'un strict protocole sanitaire. Un client à la fois dans l'accueil du centre, distanciation sociale d'au moins deux mètres entre chaque personne, aucun échange de documents, paiement sans contact (en ligne ou sur place), gel hydroalcoolique à disposition, tout a été mis en place pour assurer la sécurité de chacun. Les techniciens respectent par ailleurs la protection et la désinfection de tous les véhicules.

Publié dans Marketing

 

Pour poursuivre son développement en dépit du confinement, l'enseigne du groupe Mobivia a dématérialisé une partie de ses processus de recrutement et de formation. De quoi permettre la finalisation de certains projets puisque cinq nouveaux centres sont attendus pour la période estivale.

 

La crise du coronavirus et le confinement acté pour enrayer sa propagation ont poussé chacun d'entre nous à trouver de nouvelles solutions pour continuer de vivre et de travailler à peu près normalement. Le réseau de fast fitter a ainsi adapté ses méthodes de recrutement, de formation et de soutien aux futurs franchisés. Les campagnes de recrutements ont donc été maintenues et réalisées en visioconférences, de même que les réunions d'informations avec une attention particulière portée sur l'interaction de ces moments d'échange.

"Midas a su maintenir le lien"

Dans une logique similaire, pour aller à la rencontre de possibles futures recrues, Midas participera à Franchise Live, les 3 et 4 juin 2020, avec l’Observatoire de la Franchise. L’événement digital et gratuit permettra aux intéressés de retrouver les conseils de Midas pour adhérer au réseau et se projeter efficacement dans leur futur centre.

Pour ceux dont l'arrivée dans le réseau était déjà amorcée à compter de la mi-mars, le réseau a, là-encore, fait preuve de flexibilité en dématérialisant ses sessions de formation. De quoi permette à ces récents partenaires d’avancer dans leur connaissance de la marque et du fonctionnement des centres. "Midas a su maintenir le lien et me conforter ainsi dans la faisabilité de mon projet", juge Thierry Ordronneau, qui ouvrira un centre en septembre prochain aux Sables-d’Olonne.

Plus de 370 centres en France

"J’ai eu la chance de pouvoir visiter et réserver un local juste avant le confinement. Dès lors, j’ai avancé sur le financement, l’administratif, la formation et prochainement sur les recrutements et les travaux. En cette période, Midas a mis en œuvre des moyens dématérialisés interactifs pour rendre très vivantes et conviviales les formations. Par ailleurs, un montage bancaire réalisé avec le partenaire Midas « Prêt Pro » sous forme d’un speech vidéo a su séduire à distance les futurs financeurs de mon projet. Enfin, une procédure administrative accélérée grâce au digital m’a permis de rapidement déposer mes statuts", étaye le futur gérant.

Grâce à ces efforts, l'enseigne du groupe Mobivia prévoit d'ouvrir cinq nouveaux centres d'ici juillet prochain portant à plus de 370 implantations son maillage hexagonal (et 700 dans le monde).

Publié dans Distribution

Pour faire face aux conséquences de la pandémie de coronavirus, la maison mère des enseignes Norauto et Midas s'est vu accorder un prêt garanti par l'Etat d'une valeur de 280 millions d'euros.

 

Deux mois de fermeture totale, dans un premier temps, puis partielle dans un second pour assurer un service minimum, ont lourdement impacté le réseau Norauto durant les deux mois de confinement induit par la pandémie de coronavirus. Sa maison mère, qui est celle aussi de l'enseigne Midas, a donc demandé et obtenu d'être soutenu par le biais d'un prêt garanti par l'Etat.

Selon un arrêté publié vendredi 15 mai 2020 au Journal Officiel, "la garantie de l'État est accordée aux établissements BNP Paribas, Commerzbank Aktiengesellschaft, Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Nord de France, Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, CIC Nord Ouest, HSBC France, Crédit Lyonnais et Société Générale pour les prêts (...) consentis à la société Mobivia".

23 000 salariés dans 19 pays.

Le groupe français est un acteur important du secteur de l'après-vente. Il s'appuie sur 2 100 centres et emploie près de 23 000 personnes dans 19 pays, pour un chiffre d'affaires de plus de 3,2 milliards d'euros, selon le site web de Mobivia.

Peu après le confinement de la population en France et la fermeture obligatoire des commerces non-essentiels à la mi-mars, le gouvernement s'était engagé à garantir jusqu'à 300 milliards d'euros de prêts aux entreprises. Pour les grandes entreprises réalisant plus de 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires, ces prêts sont couverts à hauteur de 70 % ou 80 %. Le dispositif a été inauguré mi-avril par Fnac Darty qui avait obtenu 500 millions d'euros (dont 70 % garanti par l'État) auprès de plusieurs banques pour l'aider à passer le cap de l'épidémie.

Publié dans Distribution

La nouvelle mouture du site franchise.midas.fr propose une visite virtuelle d’un centre existant ainsi qu’un chatbot pour répondre aux premières interrogations des futurs adhérents.

 

L'enseigne du groupe Mobivia vient de dépoussiérer le portail dédié à sa franchise. Après le lancement du nouveau site internet Midas.fr en juin 2019 à destination des particuliers, l'enseigne du groupe Mobivia lance une nouvelle mouture plus moderne et plus intuitive de sa plateforme facilitant le parcours de ses potentiels candidats.

Les entrepreneurs peuvent, par exemple, se projeter dans leur futur environnement de travail grâce à une visite virtuelle d’un centre existant. Le site a également été doté d'un chatbot pour répondre aux premières interrogations des chefs d'entreprises. Enfin, une carte des opportunités d’implantation est également à disposition des candidats.

Une vingtaine d’ouvertures d’ici fin 2020

Grâce à ce nouvel outil, Midas veut accélérer le développement de son réseau qui compte actuellement 367 centres. Le fast-fitter table sur une vingtaine d’ouvertures d’ici à fin 2020. 

"Nul besoin de tout connaître de la mécanique automobile pour se lancer, le soutien et la formation complète proposés par Midas permettent aux candidats d’atteindre leur rêve, de créer et de dynamiser un commerce de proximité. Ce nouveau site devrait aider à conforter, encourager ou déclencher des vocations !", précise Inès Charara, responsable du recrutement des franchisés Midas.

 

 

Publié dans Marketing
Page 1 sur 7

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter