Pneumatique - Le site

Selon une enquête commandée par le SPP, 3 automobilistes français sur 4 considèrent les pneus hiver ou toutes saisons comme utiles mais, paradoxalement, 85 % d'entre eux n'en voient pas l'intérêt là où ils habitent.

 

Le froid et la neige sont de retour en France et avec eux la sempiternelle question des pneus hiver revient sur le devant de la scène. Malgré les annonces faites par le ministère des Transports, aucune évolution règlementaire portant sur cette question n'est entrée en vigueur ces derniers mois. Routes bloquées, automobilistes immobilisés, poids lourds interdits de circulation, le sujet est pourtant relancé chaque année à l’occasion d’épisodes neigeux.

Mais qu'en pensent réellement les principaux intéressés ? Le Syndicat des professionnels du pneu a confié au Gipa le soin d'interroger 2 535 automobilistes français (dont 771 habitants en zone blanche et 524 ayant un usage professionnel de leur véhicule) sur cette question, ce qui constitue la plus vaste enquête jamais réalisée. Alors que les pneus hiver et 4 saisons représentent 19,1 % des ventes totales de pneus dans l'Hexagone, 76 % du panel jugent ce type d'équipement comme utile.

Attention aux idées préconçues

Paradoxalement, 85 % des conducteurs estiment ne pas en avoir besoin là où ils habitent et 88 % d'entre eux jugent que les conditions de circulation en hiver y sont faciles. Autre paradoxe, 38 % déclarent y avoir subi des désagréments en lien avec les conditions climatiques sur les 24 derniers mois et 6 % déclarent avoir perdu le contrôle de leur véhicule … Mais alors que l'on pourrait croire que le prix est un frein à la croissance de cet équipement, il n'en est rien puisque seulement 18 % des automobilistes non équipés y voient un vrai problème.

Autre conclusion de cette enquête, la conduite en conditions hivernales génère encore beaucoup d'idées préconçues. Le SPP note ainsi que 43 % des automobilistes pensent qu'il suffit de rouler moins vite, 35 % soutiennent qu'il est suffisant d'équiper seulement l'essieu avant et, plus grave, 16 % déclarent qu'il est nécessaire de réduire la pression des pneus été. Quant au projet de règlementation, si seulement un quart des conducteurs en ont eu connaissance, 81 % d'entre eux pensent que c'est une bonne initiative.

Publié dans Marché

Selon une enquête réalisée par Allopneus.com, 80 % des clients de la plateforme se déclarent convaincus par l'intérêt des pneus toutes saisons. Polyvalence et sécurité du produit demeurent les maîtres-mots de cette tendance.

 

Comme le rappelle Allopneus.com, si Goodyear revendique son invention dès le milieu des années 80, c'est bien Michelin avec le lancement du CrossClimate en 2015 qui a véritablement permis au marché du toutes saisons de se développer. Un segment qui ne cesse de grossir tant du point de vue de l'offre que de la demande. La plupart des manufacturiers disposent désormais d'une offre dédiée tel que Bridgestone, dernier en date après avoir dégainé son Weather Control A005, et d'ici peu Yokohama avec son BluEarth-4S AW21. Du côté des clients (3 356 personnes interrogées), l'enquête de la plateforme s'avère riche en conclusions.

Plus cher qu'un pneu été équivalent

Près de 80% des acheteurs interrogés se sont déclarés être déjà convaincus, avant même leur achat, à l'idée de s’équiper en pneus 4 saisons. Un sentiment guidé par la polyvalence et la sécurité de ce type de produits (arguments avancés par 94% du panel) qui permet de rouler en sécurité sur la route dans des conditions climatiques changeantes. Plus chers que des pneus été équivalents (7% en moyenne chez Allopneus), les 4 saisons sont souvent scrutés par les acheteurs qui cherchent principalement à s'en procurer via des offres promotionnelles.

Au niveau du profil, la plateforme note que l'acheteur de toutes saisons est plus âgé de 2,5 ans que la moyenne de ses clients. Autre différence notable : ces derniers sont essentiellement des automobilistes qui roulent peu, et qui recherchent donc un produit qu'ils peuvent conserver toute l'année pour un usage local, et à l'inverse de grands rouleurs qui veulent un produit performant pour affronter des conditions météorologiques susceptibles de changer en cours de route.

Pas un produit révolutionnaire

Attention toutefois aux idées reçues. Nonobstant les résultats de cette étude, Allopneus.com rappelle que le pneu 4 saisons n'est pas le produit révolutionnaire que certains imaginent. Si un toutes saisons moderne est remarquablement polyvalent, il reste néanmoins un produit de compromis, légèrement moins bon qu’un pneu été en été et moins bon qu’un pneu hiver en conditions hivernales sévères. Bien qu’ils bénéficient pour la plupart du label 3PMFS, les pneus 4 Saisons s’adressent à des utilisateurs susceptibles de rencontrer des épisodes neigeux ponctuels, mais pas aux automobilistes fréquentant régulièrement des régions enneigées…

10 à 12% de PDM à terme

En croissance de 44% en 2017 pour une part de marché évaluée à 6% (source SPP), le segment du pneu 4 saisons va continuer de croitre. Certains observateurs considèrent qu'il pourrait atteindre entre 10 et 12% des ventes à moyen terme. "La progression du segment sera amplifiée par l’arrivée massive sur le marché de SUV/Crossovers dont la part approche 40% des immatriculations. Plus que les voitures routières ou sportives, ces véhicules polyvalents s’accommoderont de pneumatiques polyvalents", indique Dominique Stempfel, en charge de la communication et du développement de la plateforme. Celle-ci revendique 20 marques et plus de 1 500 références en catalogue.

Publié dans Produits
lundi, 16 octobre 2017 17:30

Allopneus en mode "Pro"

Equip Auto doit permettre à Allopneus de valoriser son activité Allopneus.com Pro de l’Auto, à destination des revendeurs et réparateurs.

Publié dans Marché

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter