Pneumatique - Le site

Après quasiment deux mois, le confinement prendra fin, dans l'Hexagone, le 11 mai 2020. Des vérifications d'usages et de bon sens seront alors nécessaires pour reprendre la route sans risquer l'incident.

 

Qu'il s'agisse de véhicules particuliers ou professionnels, le parc automobile risque de souffrir à partir du 11 mai prochain. Après quasiment deux mois de confinement, la France retrouvera progressivement à compter de cette date une vie normale. Les automobilistes vont ainsi être nombreux à reprendre la route au volant d'un véhicule étant resté à l'arrêt ou ayant très peu servi pendant cette période. De quoi faire grincer les mécaniques et les pneumatiques.

Les experts du groupe Pirelli se sont penchés sur cette question et livrent dès à présent leurs conseils pour éviter… la sortie de route ! Première recommandation : réaliser un contrôle visuel des montes afin de voir s'il y a des hernies ou des déformations causées par l’immobilisation du véhicule, ainsi que des dommages, coupures ou abrasions, et enfin si les bouchons de valve sont toujours présents et bien serrés.

Attention au changement de saison

Deuxièmement, une vérification des quatre enveloppes ainsi que de la roue de secours, idéalement chez un revendeur avec un outil de contrôle professionnel, est un indispensable. L'usure des pneumatiques doit également être contrôlée. Elle se vérifie à l'aide des témoins d’usure directement sur le pneumatique : il s’agit de petites crêtes de caoutchouc de 1,6mm de haut situées dans les rainures principales, juste au-dessus du marquage TWI (Tread Wear Indicator).

Quatrième conseil : une attention particulière doit être portée aux vibrations pouvant être ressenties à travers le volant après l’immobilisation du véhicule sur une longue période. Si celles-ci ne disparaissent pas après les premiers kilomètres, faites vérifier le véhicule par des professionnels dès que possible. Dernière chose, si le véhicule est équipé de pneumatiques hiver, il est recommandé de les changer pour la saison estivale.

Publié dans Marché

Offrir aux gestionnaires de parcs un service complet, centralisé et disponible en un seul rendez-vous, tel est l'objectif de ce partenariat entre les deux enseignes.

 

Les enseignes Euromaster et France Pare-Brise, respectivement spécialisées dans l'entretien de véhicules et dans la réparation et le remplacement de vitrages automobiles, annoncent leur collaboration au service des flottes de véhicules légers. Partageant les mêmes valeurs et une vision identique du service client, les deux réseaux se sont rapprochés pour mettre en place une solution qui répond aux attentes de leurs clients.

Un maillage de 730 centres

En pratique, cette association se matérialisera de la sorte : une fois le besoin identifié (réparation ou remplacement de pare-brise, vitres latérales ou arrières), Euromaster prend directement contact avec France Pare-brise pour coordonner l'intervention dans un délai maximum de 48h. Ensemble, les deux enseignes revendiquent un maillage national de 730 centres (400 pour Euromaster et 330 pour France Pare-Brise) et le conducteur pourra ainsi se rendre dans celui de son choix.

Le marché du vitrage automobile compte 2,2 millions d'interventions par an en France. Sur ce total, 63 % des interventions concernent le pare-brise alors qu'un bris de glace intervient en moyenne tous les 7 ans. Pour les gestionnaires, le sujet n'a rien d'anodin. La réparation ou le remplacement du vitrage pourra aussi être combinée à une opération d'entretien (révision, freinage, climatisation, pneumatiques…) dans l'optique de toujours mieux optimiser la mobilité et le retour à la route des véhicules.

100 000 professionnels se rendent chez Euromaster chaque année

"Grâce à ce partenariat, France Pare-Brise va bénéficier de la puissance et de la qualité d’Euromaster pour diffuser ses solutions bris de glace auprès des gestionnaires de flottes et des conducteurs de véhicules professionnels, se félicite Martial Lafont, directeur général de France Pare-Brise. Notre volonté est vraiment de simplifier les démarches pour nos clients, que ce soit le plus fluide possible pour les conducteurs comme pour les gestionnaires".

"Nous avons de nombreux points en commun avec France Pare-Brise : nos valeurs, notre vision du service client, la densité et la proximité de notre maillage, et bien sûr aussi de nombreux clients professionnels. C’est avant tout pour répondre à leurs demandes que nous avons opéré ce partenariat. Et nous espérons ne pas nous arrêter là dans notre collaboration", précise quant à lui Jean-Michel Fauron, directeur commercial véhicules légers et grands comptes d'Euromaster France. Chaque année, le réseau du groupe Michelin accueille 100 000 clients professionnels.

Publié dans Marché

Pour la quatrième année consécutive, l'enseigne du groupe Michelin a reçu le trophée du meilleur centre auto de l'année 2019 de la part d'Inma Stratmarketing.

 

Comme chaque année, le cabinet d’étude Inma Stratmarketing a interrogé plus de 4500 consommateurs français pour désigner les meilleurs enseignes dans différentes catégories (pizzeria, glacier, agence immobilière, magasin de mode…).

Huit critères ont été pris en compte pour établir le palmarès : qualité du service, assortiment des produits, professionnalisme du personnel, accueil et amabilité du personnel, ambiance et propreté du magasin, offres et promotions, niveau de prix, et rapport qualité-prix.

Du côté des centres autos, Euromaster décroche le graal pour la quatrième année consécutive. L'enseigne du groupe Michelin a obtenu une note générale de 8,03/10 contre 7,8/10 l'an passé.

"Cette année encore, nos résultats sont en progression, notamment sur les critères qui sont des valeurs clés pour l’enseigne, dont le professionnalisme, la qualité du service, l’accueil et l’amabilité du personnel, se félicite Stéphanie Decompois, directrice marketing, communication et digital d'Euromaster. Cette quatrième victoire est une fierté collective, qui récompense l’engagement quotidien des 2 500 collaborateurs et confirme notre volonté de nous différencier par la qualité de l’expérience que nous offrons à nos clients".

Publié dans Distribution

L'enseigne de centres autos accompagne la rentrée des automobilistes avec une vaste campagne marketing mêlant des promotions en pneumatiques et en entretien ainsi qu'un diagnostic sécurité offert.

 

Fin d'été musclée chez First Stop. Du 3 septembre au 13 octobre 2018, l'enseigne de centres autos dégaine une vaste opération promotionnelle construite autour de trois axes. Une façon d'accompagner les automobilistes dans leurs dépenses de rentrée sans les ruiner.

Au niveau des pneumatiques, First Stop propose une offre de marques Premium (Bridgestone, Michelin et Pirelli) vendues à petits prix. Côté entretien, les prestations de vidange, d'amortisseur et de freinage sont là encore proposées à moindres coûts avec des fournisseurs de premier plan (Monroe, Ferrodo, Motul, etc.).

Pour appâter le chaland, l'enseigne propose également aux automobilistes de profiter d'un diagnostic sécurité, et ce gratuitement. Détenue par le groupe Bridgestone, First Stop rassemble près de 2 000 points de vente dans 25 pays, dont plus de 300 en France.

Publié dans Marketing

Michelin et Kwik Fit ont réalisé une étude au Royaume-Uni qui démontre qu'environ 40% des automobilistes sondés roulent avec des pneumatiques sous-gonflés.

 

Bien que les automobilistes aient aujourd'hui globalement conscience des dangers inhérents à une conduite avec des pneumatiques sous-gonflés, nombre d'entre eux ne prennent pas toutes les mesures qui s'imposent dans ces cas-là. En effet, d'après une étude menée outre-Manche par les groupes Michelin et Kwik Fit, les automobilistes britanniques sont près de 40% à rouler avec au moins un pneu sous-gonflé, se mettant donc en danger et alourdissant leur facture de carburant.

Il ressort de cette étude, effectuée via l'inspection de plus de 500 véhicules garés dans un parking de la chaîne de grande distribution Tesco, à Manchester, que 27,56% des véhicules roulent avec au moins un pneu défaillant de 7 à 14 psi (norme de mesure de la pression des pneus, une bar correspondant à 14,5 psi) par rapport aux recommandations du constructeur et 12,01% avec un sous-gonflage de plus de 14 psi par rapport à ces mêmes recommandations.

Une surconsommation de carburant

Et les conséquences finales sont plus que fâcheuses sur le seul plan financier : rouler avec des pneus affichant un sous-gonflage de 7 psi entraîne une perte de performance de son véhicule de 0,42km par litre de carburant consommé. En d'autres termes, pour parcourir la même distance qu'un véhicule bien "réglé", un véhicule sous-gonflé doit consommer plus de carburant. Pour preuve, d'après l'étude, pas moins de 17,2 litres sont "surconsommés" chaque année par ce type de véhicules avec un kilométrage annuel de 12000km.

Tous les ans, sur une ville comme Manchester, les automobilistes déboursent ainsi inutilement plus 2 millions de livres sterling en carburant (environ 2,2 millions d'euros). "Nous encourageons donc tous les automobilistes à vérifier la pression de leurs pneumatiques, conclut Jamie McWhir, responsable technique chez Michelin au Royaume-Uni. Et si c'est important sur les plans financier et environnemental, cela l'est encore plus au niveau de la sécurité".

Publié dans Produits

Disponible partout en France pour moins de 40 euros par mois, cette offre inédite a été construite avec et pour les automobilistes.

 

Fidèle accompagnateur des automobilistes depuis 45 ans, Feu Vert franchit une nouvelle étape dans cette démarche. A l'instar de ce que font depuis très longtemps les constructeurs automobiles par le biais de leurs réseaux, l'enseigne lance son tout premier contrat d'entretien. Une offre construite "avec et pour les automobilistes, pour couvrir l'entretien courant de leur voiture" disponible partout en France au prix de 39,90 euros par mois.

Ce contrat permettra aux clients de maitriser leur budget et leur simplifiera l'entretien de leur véhicule avec un forfait qui respect "le carnet d'entretien et le maintien de la garantie constructeur". Surtout, cette offre inclut la prise en charge des pneumatiques qui représentent à eux-seuls un poste de dépenses conséquent.

"Notre mot d’ordre a été de donner la priorité à l’automobiliste et à sa tranquillité d’esprit, indique Christine Droulers, directrice communication et marketing clients de Feu Vert à propos de ce contrat. Les tests en centres auto ont confirmé cette attente pour une offre unique sur le marché, facilitatrice pour les automobilistes et connectée à leurs besoins. Nous l’avons dès à présent déployée sur l’ensemble du territoire, en succursale comme en franchise pour que tous les consommateurs français puissent accéder à cette innovation".

Publié dans Marketing
lundi, 16 octobre 2017 17:18

Feu Vert Services en vedette

Feu Vert veut séduire de nouveaux franchisés lors du Salon Equip Auto avec un stand (2.2 E 050) majoritairement consacré à son concept Feu Vert Services.

Publié dans Marché

Dans la foulée d'autres acteurs du secteur, Norauto lance à son tour un contrat d’entretien mensualisé dans quatre centres pilotes, avant une éventuelle extension à l'ensemble de son réseau.

Publié dans Distribution

Une étude réalisée par le comparateur de garages Vroomly met en exergue que les coûts de maintenance continuent d'augmenter.

Publié dans Marché
vendredi, 07 juillet 2017 17:26

Revisersavoiture.com perd son fondateur

Huit ans après avoir créé cette plateforme spécialisée dans l'après-vente auto, Michel Grihangne quitte ReviserSaVoiture.com, devenue filiale de Michelin dans l'intervalle, pour se consacrer à de nouveaux projets.

Publié dans Carnet
Page 1 sur 3

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter