Pneumatique - Le site

Le groupe clermontois casse sa tirelire pour s'offrir le canadien Camso, spécialisé dans les solutions de mobilité "hors route". Ce rachat, d'un montant évalué à 1,25 milliard d'euros, donnera naissance au numéro un mondial du genre.

 

C'est une opération d'envergure que vient de conclure Michelin avec la reprise de Camso. Les deux entreprises ont conclu une entente aux termes de laquelle Michelin fera l’acquisition de Camso pour un montant d’environ 1,25 milliard d’euros. Leurs activités hors route respectives seront bientôt réunies au sein d’une nouvelle division dirigée à partir du Canada. Cette union donnera naissance au numéro un mondial sur les marchés hors route.

Camso est une entreprise canadienne dont le siège social est situé à Magog, au Québec. Spécialisée dans les chenilles en caoutchouc pour les engins agricoles et les motoneiges ainsi que dans les pneus pleins et diagonaux pour le marché de la manutention, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 974 millions de dollars lors de son dernier exercice fiscal. Ses effectifs s’élèvent à 7 700 collaborateurs.

Une frénésie de rachats en 2018

"Michelin et Camso ont de nombreuses valeurs en commun. Cette acquisition est une formidable opportunité réciproque. Michelin va pouvoir bénéficier de toutes les compétences de Camso sur les marchés de la mobilité hors route et Camso de toute l’expertise de Michelin sur les marchés de spécialités", commente Jean-Dominique Senard, le président du groupe Michelin. Après avoir dépensé 3,4 milliards d'euros depuis le début de l'année dans différentes opérations (création d'une société commune avec Sumitomo et rachat du britannique Fenner), le dirigeant entend à présent "faire une pause".

"Je veux aussi léguer à mon successeur un bilan financier très solide, ajoute Jean-Dominique Sénard qui passera la main à Florent Menegaux en 2019. Il faut garder toute sa force face au tsunami extérieur : n'oubliez pas que la part de marché des pneus chinois en Europe est passée de 5 % à 30 % en cinq ans. Il y a toujours dans ce pays une surcapacité de production phénoménale, qui se déverse en Europe".

Publié dans Industrie

Leader de la vente de pneumatiques sur internet en France, Allopneus.com entame son internationalisation avec le rachat de son homologue Popgom, présent en Belgique, aux Pays-Bas et en Espagne.

 

Allopneus.com s'offre de nouvelles perspectives de développement. Le pureplayer tricolore, numéro un sur son marché domestique, prend le contrôle de Popgom et s'ouvre ainsi à de nouveaux marchés. Fondée il y a dix ans et détenue depuis 2010 par Michelin, la plateforme est en effet implantée en Belgique, aux Pays-Bas et en Espagne et présente un volume d'affaires annuel d'environ 100 000 pneumatiques avec une offre grand public (tourisme, camionnette, 4X4, 2 roues et quad).

 

Allopneus.com précise que son lancement dans ces pays se fera dans un premier via les sites internet de Popgom, remis aux couleurs du tricolore pour l'occasion. La première étape de cette intégration a été scellée en juin dernier avec la redirection totale du trafic de Popgom vers Allopneus.com.

 

"Notre business model ayant fait ses preuves sur le marché français, son internationalisation à moyen terme était une évidence, indique Mathieu Blaise, directeur général d'Allopneus.com. Le rapprochement avec Popgom nous donne l’opportunité d’accélérer le processus et d’être immédiatement opérationnels sur 3 nouveaux marchés".


Publié dans Distribution

L'enseigne lyonnaise réalise un joli coup en mettant la main sur son homologue transalpin Gomme Service et ses 420 centres. De quoi offrir à Point S la première place du marché italien.

 

C'est un véritable coup de maitre que vient de réaliser Point S. Rassemblant déjà 63 points de vente en Italie, l'enseigne lyonnaise devient le premier réseau spécialisé dans l'entretien et le pneumatique du pays avec le rachat de Gomme Service.

Créée en 1990 et exclusivement implantée sur son marché domestique, la société compte 420 centres qui vont ainsi fusionner avec ceux de Point S. Cet ensemble disposera d'une offre de services, de conditions commerciales et d'une politique d'achats unifiés.

3 600 centres à l'international

"Dans un contexte de consolidation de la distribution italienne, la fusion de nos deux réseaux est apparue comme une évidence pour soutenir nos entrepreneurs indépendants adhérents respectifs, par l'optimisation de la compétitivité et de la qualité de notre offre de services", explique Guy-Olivier Ducamp, directeur Europe de l'Ouest de Point S.

"Nous partageons les mêmes valeurs entrepreneuriales que Point S a su développer en Italie et dans le monde. Nous avons la même ambition et volonté de représenter ensemble le plus grand réseau retail en Italie", indique quant à lui Sergio Santolini, directeur général de Gomme Service. Pour rappel, Point S est implanté dans 34 pays avec plus de 3 600 points de vente.

Publié dans Distribution
mardi, 03 octobre 2017 17:33

Kenda prend le contrôle de Starco

Afin d'accélérer son développement en Europe, Kenda procède au rachat de Starco. Les deux groupes étaient partenaires depuis 1982.

Publié dans Marché
mardi, 12 septembre 2017 17:15

Zenises dément les rumeurs de cession

Harjeev Kandhari, le patron de Zenises, a tenu à démentir fermement les rumeurs de vente de son groupe à Doublestar.

Publié dans Marché

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement