Pneumatique - Le site
lundi, 04 janvier 2021 14:01

Midas et Norauto se renforcent

La fin d'année 2020 a été marquée par plusieurs ouvertures dans les deux réseaux du groupe Mobivia. L'enseigne de réparation rapide s'est renforcée dans l'Aisne, imitée par son homologue spécialiste des centres autos en Charente-Maritime.

 

En dépit de la crise sanitaire et des mesures de confinement, la fin d'année 2020 s'est avérée particulièrement riche dans les réseaux de distribution. Midas a, par exemple, concrétisé une ouverture dans le département de l'Aisne par le biais de Céline Ripoll. Après avoir fait carrière dans le secteur de la finance et de la gestion de patrimoine, la jeune gérante a souhaité prendre un nouveau virage et a suivi la trajectoire de son mari, franchisé Midas à Crépy-en-Valois.

Implanté à Villers-Cotterêts, le centre de Céline Ripoll se trouve non loin d'un supermarché et d'une départementale desservant l'une des entrées de la ville. Pour l'accompagner dans cette aventure, un responsable d'atelier et deux mécaniciens ont été recrutés.

Toujours dans le groupe Mobivia, Norauto s'est renforcé en décembre dernier en Charente-Maritime quant à lui. C'est en effet à Vaux-sur-Mer que l'enseigne compte un nouveau franchisé en la personne d'Hervé Letailleur. Son centre s'étend sur plus de 600 mètres carrés et comprend une surface de vente de 200 mètres carrés ainsi qu'un atelier doté de cinq baies.

Publié dans Distribution
lundi, 16 novembre 2020 14:14

Norauto renforce son réseau en Martinique

Grâce au soutien du groupe Bernard Hayot, l'enseigne de centres autos vient d'inaugurer un nouveau point de vente au Lamentin. Il s'agit de la quatrième implantation en franchise pour Norauto dans les DROM-COM.

 

En ces temps de grisaille automnale, Norauto nous envoie quelques bonnes ondes ensoleillées. La filiale du groupe Mobivia vient en effet d'annoncer son renforcement sur l'île de la Martinique grâce au groupe Bernard Hayot (GBH). Deux ans après La Réunion, le distributeur automobile vient en effet d'ouvrir un nouveau centre franchisé aux couleurs de l'enseigne au Lamentin. Il s'agit de la quatrième implantation dans les DROM-COM pour Norauto.

Dirigé par Pierre-Luc Champion, le centre du Lamentin s'étend sur 554 mètres carrés, dont 321 pour la surface de vente, et dispose d'un atelier comprenant sept baies. Plus de 150 prestations en multimarques y sont proposées pour le diagnostic, l’entretien et la réparation de tous les véhicules, avec une plateforme de solutions innovantes, accessibles et connectées, permettant de répondre à tous les usages de l’automobile y compris les 2 roues électriques, l’électrique et l’hybride.

Publié dans Distribution

L'enseigne de réparation rapide a adopté cette année une nouvelle image de marque. Une évolution qui se traduit par la refonte des façades et une réorganisation totale des espaces d'accueil, plus chaleureux, plus connectés, et désormais ouverts sur l'atelier.

 

Les observateurs les plus attentifs ont peut-être déjà remarqué ce changement. Depuis le début de l'année 2020, Midas a adopté un nouveau concept de marque. Couleurs, logo, signalétique, baseline, tout ou presque a été repensé. Adieu le fond noir qui offrait une certaine élégance aux devantures du réseau mais ne les mettait pas assez en lumière. Bonjour le fond blanc sur lequel est toujours apposé le logo jaune. Discrète innovation, à ses côtés se trouve désormais une clé comme pour mieux souligner la nouvelle signature du réseau.

"Laissez-nous vos clés, on s’occupe de tout", un message qui vient en réalité matérialiser le renouvellement complet de l'expérience client. Car par-delà des jeux de couleurs et de contrastes, Midas a surtout retravaillé l'intérieur de ses centres. "Nous voulons faire de chaque visite une expérience positive et unique", résume Ludovic Dugabelle, directeur marketing France. "Nous avons été très attentifs sur la partie luminosité et éclairage en particulier sur l’accueil pour le bien être à la fois de nos collaborateurs, de nos partenaires franchisés et de nos clients. De même, sur la partie atelier nous avons travaillé sur l’éclairage et l’ergonomie", complète Bertrand Cormier, directeur général.

Une vingtaine de centres déjà aux normes

L'espace d'accueil a ainsi été repensé avec des couleurs chaleureuses, des espaces d'attente plus confortables, d'autres façon "coworking" permettant au client de travailler en attendant son véhicule. Le digital y prend également une part prépondérante avec des écrans installés ici ou là et la volonté d'arrêter la diffusion d'affiches et la consommation de papier. Ultime innovation, ces zones d'accueil sont désormais ouvertes sur l'atelier.

Un phénomène qui devient monnaie courante dans la restauration où il est à présent de bon ton de permettre aux convives de voir la cuisine, et qui se généralisera peut-être dans les ateliers automobile. La crédibilité du réparateur n'en sera que meilleure et la confiance du client envers lui n'ira qu'en augmentant. Si plusieurs mois seront nécessaires pour aligner l'ensemble du réseau sur ce nouveau concept, une vingtaine de centres l'ont déjà adopté.

 

Depuis l'espace d'accueil, il est désormais possible de voir l'atelier.

Publié dans Distribution
lundi, 02 novembre 2020 09:18

Un deuxième centre Midas en Vendée

L'enseigne de réparation rapide a ouvert, le 1er octobre 2020, un second centre dans le département de la Vendée grâce à son nouveau franchisé Thierry Ordronneau.

 

Après avoir récemment inauguré une nouvelle implantation à Saint-Paul-lès-Dax, dans les Landes, voilà que Midas récidive cette fois-ci un peu plus au nord. Comptant déjà un centre à La Roche-sur-Yon, l'enseigne renforce ses positions en Vendée avec l'ouverture, le jeudi 1er octobre 2020, d'un second atelier aux Sables-d'Olonne.

Le réseau de réparation rapide a pu compter cette fois-ci sur l'investissement de Thierry Ordronneau, nouveau partenaire franchisé de Midas. Responsable commercial dans différents secteurs d'activité pendant près de deux décennies, le nouveau chef d'entreprise souhaitait voler de ses propres ailes et s'est donc tourné vers une enseigne qui lui offrait tout ce dont il cherchait alors que 80 % de ses centres sont actuellement gérés en franchise.

Une implantation idéale

"Je souhaitais créer une entreprise à taille humaine dans le domaine de l’automobile, développe-t-il. Midas est une marque à fort potentiel qui possède une forte notoriété ainsi qu’une capacité à innover, à former et accompagner les franchisés. Lors des multiples échanges avec le réseau, j’ai adhéré aux valeurs humaines véhiculées par les équipes et au nouveau concept de franchise qui était proposé".

Son centre est idéalement situé au sein de la zone commerciale de la Boussole, au Château d’Olonne, avec la proximité immédiate d'un hypermarché, d’un pôle automobile et de plusieurs enseignes commerciales attractives. "Les équipes Midas m’ont accompagné pendant le confinement pour monter et finaliser mon dossier notamment par le biais de visioconférences. La crise sanitaire n’a donc pas ralenti l’avancée de mon projet, ni freiné ma motivation", complète le gérant. Entouré de deux collaborateurs, il ambitionne à terme de voir plus grand.

Publié dans Distribution

La filiale du groupe Mobivia améliore ses positions en Savoie avec l'ouverture d'une quatrième implantation, gérée par un couple de nouveaux franchisés.

 

Déjà présent à Chambéry, Le Pont-de-Beauvoisin et Moutiers, Norauto renforce son maillage dans le département de la Savoie avec une quatrième implantation. Inaugurée le 14 octobre 2020, celle-ci a été permise grâce à l'investissement Jérémy Hamoniau et Virginie Bryon, nouveaux franchisés du réseau.

Originaire de Bretagne, ce couple passionné d'automobile a souhaité changer de vie et de métiers. Jérémy Hamoniau était jusqu'ici responsable technique dans un groupe assurant la viabilité des bâtiments et Virginie Bryon était conseillère de vente.

D'une surface totale de 435 m2, leur centre dispose d'un espace de vente de 207 m2 et d'un atelier comprenant 5 baies. Celui-ci propose plus de 150 prestations en multimarques pour le diagnostic, l’entretien et la réparation de tous les véhicules, avec une plateforme de solutions innovantes, accessibles et connectées, permettant de répondre à tous les usages de l’automobile y compris les 2 roues électriques, l’électrique et l’hybride.

Publié dans Distribution

Le patron du groupe Autosybel confirme ses ambitions en après-vente avec l'inauguration d'un nouvel atelier aux couleurs de Midas. Situé à Saint-Paul-lès-Dax, celui-ci est le cinquième pour Christian Denis en à peine 15 mois.

 

Quatre ans après avoir lancé Autosybel, enseigne spécialisée dans le véhicule d'occasion, et deux ans après avoir presque complètement abandonné la vente de véhicules neufs (ne reste que la distribution de la marque Suzuki), Christian Denis finalise la structuration de son groupe avec l'ouverture d'un nouveau centre Midas. Situé à Saint-Paul-lès-Dax (40), dans une zone commerciale stratégique, celui-ci est le cinquième inauguré par le chef d'entreprise en seulement 15 mois après ceux de Bassussarry (64), Tarbes (64), Mont-de-Marsan (40) et Pau (64).

"Je suis ravi de poursuivre ce développement avec Midas qui reste un partenaire impliqué, à l’écoute et réactif", se félicite-t-il. Cette implantation est par ailleurs la deuxième pour Autosybel à disposer de la nouvelle identité visuelle du réseau du groupe Mobivia. Christian Denis suit de cette façon la stratégie qu'il s'était fixée en 2018 consistant à offrir "un parcours de mobilité" à l'automobiliste. Outre de l'entretien avec Midas et du VO avec Autosybel, chacun de ses sites dispose en effet d'une activité de location grâce à Ucar et de carrosserie avec l'appui de Five Star.

Recrutement d'un coordinateur

Pour assumer au mieux son développement récent, Christian Denis a, en parallèle, renforcé son organisation. Son équipe de 80 salariés a été complétée avec le recrutement d'un coordinateur, chargé de s'occuper des chefs de centre et de mettre en place une stratégie cohérente à tous les sites.

Et aujourd'hui, bien que le projet initial soit désormais complété, le dirigeant ambitionne d'aller encore plus loin. "Nous avons ouvert 5 centres en 15 mois, cela démontre une forte capacité de collaboration entre les centres et la marque. […] Je me dis que cette aventure avec Midas n’est sans doute pas prête de s’arrêter", conclut-il. Ce souhait se corrèle d'ailleurs très bien avec la volonté, à moyen terme, de déployer Autosybel à plus grande échelle.

Publié dans Distribution
vendredi, 18 septembre 2020 09:34

Norauto inaugure un nouveau centre en Vendée

L'enseigne de centres autos conforte sa position dans le département vendéen avec l'ouverture d'un quatrième point de vente. Celui-ci a vu le jour grâce à l'investissement du néo-franchisé Cédric Olivier.

 

Le 16 septembre 2020, Norauto a célébré l'ouverture d'un nouveau centre franchisé situé à Olonne-sur-Mer, sur la façade ouest de la Vendée. Il s'agit de la quatrième implantation dans ce département pour l'enseigne après ceux de La Roche-sur-Yon, Aizenay et Montaigu. Ce point de vente a vu le jour grâce à la motivation de Cédric Olivier.

Ce dernier, ancien conseiller professionnel dans le secteur bancaire, avait pour quotidien l’accompagnement d’entrepreneurs, tous secteurs d’activités confondus. Ces rencontres et échanges ont fini par lui donner l’envie d’entreprendre à son tour.

Son centre s'étend sur 616 m2, dont 236 m2 dédiés à la surface de vente, tandis que l'atelier comprend six baies. Y sont proposées plus de 150 prestations en multimarques pour le diagnostic, l’entretien et la réparation de tous les véhicules, avec une plateforme de solutions innovantes, accessibles et connectées, permettant de répondre à tous les usages de l’automobile y compris les deux roues, l’électrique et l’hybride.

Publié dans Distribution
mercredi, 16 septembre 2020 07:58

Le réseau First Stop poursuit son développement

Coronavirus ou pas, l'enseigne de centres autos continue de grandir. Pour preuve, depuis le 1er janvier 2020, 23 points de vente supplémentaires ont rejoint son réseau.

 

Le développement national de First Stop se poursuit. Depuis le 1er janvier 2020, 23 recrues ont été intégrées au réseau tricolore portant le total à plus de 320 implantations.

Autre détail important, la crise sanitaire n'a pas entravé cette dynamique puisque des arrivées ont été actées avant comme après le début de la pandémie. Partenaire de l'enseigne depuis la mi-2019, le groupe Leroy Accessoires Distribution (LAD) intensifie sa présence dans les rangs de First Stop puisque quatre de ses centres Automatic ont changé de bannière.

Deux nouveaux départements couverts

A noter également que, parmi ses 23 nouveaux, deux permettent à First Stop de s'implanter dans de nouveaux départements, ceux des Hautes-Alpes et de l’Ille-et-Vilaine en l'occurrence.

"Nous sommes particulièrement fiers que tant d’adhérents nous fassent confiance en rejoignant notre réseau français et nous espérons avoir le plaisir de vous en annoncer d’autres dans un proche avenir, commente Laurent Champetier, directeur du réseau adhérents. Ce réseau de plus de trois cents vingt points de vente nous permet d’offrir à notre clientèle de particuliers et de professionnels un service de proximité optimal".

Publié dans Distribution

Le réseau de pneumaticiens lance en Belgique un nouveau concept baptisé Vulco Start-Up. Le but ? Venir en aide aux entrepreneurs démarrant leur activité et ainsi leur permettre de trouver le plus rapidement possible l'équilibre.

 

La force d'un réseau pour compenser les incertitudes d'une jeune pousse. C'est en somme l'idée défendue par Vulco Start-Up. En cette rentrée, la Belgique est une terre d'expérience pour le réseau de pneumaticiens du groupe Goodyear. C'est en effet outre-Quiévrain que celui-ci a choisi de déployer pour la première fois ce nouveau concept destiné à soutenir de jeunes entrepreneurs qui, dès leur lancement, peuvent bénéficier de l'appui du programme complet de services et d’investissement de la franchise Vulco.

"La formule de franchise Vulco se concentre sur le développement et le renforcement des spécialistes du pneu et des garages locaux. Le concept Start-Up s’inscrit parfaitement dans cette proposition de valeur", explique Ann Ferket, responsable du développement de la vente au détail et fondatrice de Vulco Start-Up, auprès de nos confrères belges d'Aftersales Magazine.

Un délai de trois ans

"Démarrer une centrale de pneus et la développer nécessite des capitaux et du savoir-faire. Souvent, les entrepreneurs débutants ne peuvent pas encore avoir accès à une formule de franchise en raison de la faible envergure de leur entreprise ou de moyens limités, complète la responsable. C’est précisément à ce moment qu’ils ont le plus besoin de ces conseils et de ce soutien financier. Nous avons développé le concept Vulco Start-Up afin de pouvoir soutenir dès le premier jour les entrepreneurs prometteurs".

De façon plus concrète, un chef d'entreprise soutenu par ce programme bénéficie d'un délai de trois ans pour déployer son activité et la développer. Durant cette période, il est accompagné d'un parrain, un autre adhérent du réseau, ainsi que par toute la structure Vulco. Il peut également s'appuyer d’un support marketing et commercial, de procédures de reporting, de formations commerciales et techniques, de conseils aux entreprises, de réunions d’inspiration, d’enquêtes "client mystère", d’un coaching personnalisé et d’audits de qualité annuels.

Publié dans Distribution

L'enseigne de centres autos renforce son maillage francilien avec l'inauguration d'une nouvelle implantation à Orgeval. Ce Point S Entretien Auto s'étend sur 270 m2.

 

Que ce soit par le biais de développements internes ou externes, Point S continue de grandir. Quelques semaines après fait parler d'elle suite au rachat du réseau Otop puis celle d'Happy Car, l'enseigne lyonnaise confirme son dynamisme. Point S vient en effet d'annoncer son implantation dans la commune d'Orgeval. Il s'agit de son neuvième centre dans le département des Yvelines.

Celui-ci a vu le jour grâce à l'investissement de David Cesbron. Après avoir passé trois années dans un centre auto, ce dernier a souhaité voler de ses propres ailes. Après avoir rencontré les équipes Point S sur le salon Franchise Expo Paris, il s'est laissé convaincre de rejoindre un réseau qui compte à ce jour 568 adresses dans l'Hexagone.

"Une évidence" pour le gérant

"Choisir la franchise Point S s'est avéré être une évidence après avoir rencontré les équipes sur le salon. Son fonctionnement me permet d'être un adhérent indépendant et actionnaire de l'enseigne. Point S est aussi un réseau dynamique qui ne cesse de se développer, c'est très encourageant lorsque l'on entreprend une nouvelle activité professionnelle", confie le chef d'entreprise.

Son Point S Entretien Auto est installé dans les locaux d'un ancien centre de contrôle technique. L'atelier s'étend sur 270 m2 qui fait face à un parking de plus de 1 000 m2. David Cesbron s'occupe de la gestion générale du centre ainsi que de la mécanique sur les véhicules tourisme, 4x4 et utilitaires. Il est épaulé depuis peu par un mécanicien.

Publié dans Distribution
Page 1 sur 11

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter