Pneumatique - Le site
jeudi, 27 février 2020 08:28

Deux ouvertures pour Point S

Le réseau lyonnais renforce ses positions dans l'Hexagone avec l'inauguration d'un nouveau centre en Essonne et celle de son tout premier dans le département de la Haute-Vienne.

 

Mois de février 2020 mouvementé pour Point S qui annonce deux nouvelles implantations. C'est tout d'abord à Brunoy, en Essonne, que l'enseigne lyonnaise s'est installée avec un Point S Entretien Auto. Il s'agit de son 7e centres dans le département et le 58e en région Ile-de-France. Ce site est piloté par Giovanni Prosper qui après trois décennies sous une autre bannière a souhaité rejoindre Point S.

"J'étais à la recherche d'une enseigne bénéficiant d'une notoriété et d'une expertise. Aujourd'hui, j'observe déjà les bienfaits de ce changement d'enseigne sur mon chiffre d'affaires", explique-t-il. Le gérant a également souhaité miser sur Point S Glass en faisant profiter ses 4 500 clients annuels du nouveau concept dédié au vitrage. Parallèlement, il ouvrira prochainement un second centre à Draveil.

Entretien de deux-roues

Plus au sud, à Limoges très précisément, un autre Point S Entretien Auto a récemment ouvert ses portes. Une première pour le réseau dans le département de la Haute-Vienne. Tout comme Giovanni Prosper, Richard Grugeaux arborait d'autres couleurs avant de se laisser séduire par Point S. "Le fait que Point S soit une coopérative, où chaque adhérent est également actionnaire de l'enseigne a été un élément déclencheur dans mon choix", étaye le gérant.

Cet ex-juriste spécialisé dans les ressources humaines dispose d'un atelier de 300 m2 qui sera agrandi d'ici le printemps avec l'aménagement de 150 m2 supplémentaires qui seront dédiés à l'entretien de deux-roues. Pour satisfaire ses clients, Richard Grugeaux propose également un service de conciergerie et d'un véhicule de courtoisie en cas de besoin.

Publié dans Marché
vendredi, 14 février 2020 08:05

Midas se renforce à Pau

Le réseau de réparation rapide poursuit son développement et annonce son arrivée à Pau. Une nouvelle implantation qui a vu le jour grâce à l'investissement de Christian Denis, désormais à la tête de quatre centres Midas.

 

Après Bassussarry (64), Tarbes (64) et Mont-de-Marsan (40), Christian Denis développe encore ses affaires avec l'ouverture d'un quatrième centre de réparation rapide sous enseigne Midas. C'est à Pau (64), avenue du Corps Franc Pommiès, dans un zone commerciale très fréquentée où gravitent de nombreuses enseignes, qu'a vu le jour cette dernière implantation.

Une bonne nouvelle pour le chef d'entreprise mais aussi pour le réseau du groupe Mobivia qui rassemble désormais 367 ateliers dans l'Hexagone, dont 90 % en franchise, et voit ses adhérents s'investir de plus en plus dans son développement. A date, Midas compte 35 franchisés multi-sites alors que l'un d'entre eux gère même six centres.

"Les qualités de la franchise Midas ne cessent de susciter des vocations, se félicite Inès Charara, responsable du recrutement des franchisés. De plus en plus de franchisés, qui n’étaient pas forcément issus du secteur de l’automobile, font preuve de volonté et d’ambition. Notre rôle est donc de les encourager à franchir le pas et de les accompagner au mieux pour qu’ils atteignent leurs objectifs".

Fidèle à ses habitudes, l'enseigne prendra part, du 22 au 25 mars 2020, à la 39e édition de Franchise Expo Paris.

Publié dans Marché
mercredi, 29 janvier 2020 09:09

Point S vise les 600 centres pour fin 2020

L'année 2019 s'est avérée particulièrement positive pour l'enseigne lyonnaise. Grâce au dynamisme de ses concepts traditionnels et au succès rencontré par son offre vitrage, Point S a confirmé sa croissance. Un objectif de 600 implantations est annoncé pour la fin de l'année alors que le réseau profitera au cours des prochains mois de nouveaux services.

 

Réunis sous le soleil de Ténérife (Espagne) à la mi-janvier pour leur convention de début d'année, les adhérents Point S ont accueilli avec une satisfaction bien légitime l'évolution de leur réseau ainsi que ses projets de développement. 2019 est venue confirmer la dynamique empruntée depuis plusieurs exercices. Au 31 décembre dernier, Point S rassemblait 568 points de vente, soit 44 de plus qu'à fin 2018 avec 3 nouveaux Centres Auto, 8 City, 6 Industriel et 27 Entretien Auto, auxquels il faut ajouter 3 Warning, concept secondaire lancé en 2018 qui compte 3 implantations mais jusqu'ici jamais mis en avant.

Point S Glass passe la deuxième

Quant au petit dernier, Point S Glass, six mois après son lancement près d'une cinquantaine de baies ont déjà ouvert. Le premier centre dédié sera inauguré en février 2020 en Isère. Il viendra matérialiser les ambitions de l'enseigne d'accélérer le développement du vitrage avec un réseau attendu à 120 implantations d'ici un an et même 200 à moyen terme. Un chiffre ayant valeur de seuil critique pour communiquer et aller capter les grands comptes.

Au niveau des principaux indicateurs d'affaire, là-encore tous les signaux sont au vert. Point S fait mieux que le marché, avec, à périmètre constant, une croissance de 2 % en TC4 (marché à -1,2 % selon les estimations de l'enseigne), de 17 % en PL (marché à -0,4 %), et de 3 % en agraire (marché à +1 %). Le pneu n'est pas tout et les hausses de 11 % en lubrifiants et de 12 % en pièces techniques sont autant d'indices confirmant une bonne santé alors que la croissance des grands comptes ne se dément pas avec un gain de 12 points en TC4 et de 11 en industriel.

Un partenariat avec Météojob

En parallèle, le réseau lyonnais s'active pour offrir de nouvelles solutions à ses membres. Pour tous les nouveaux, Point S a créé au siège une fonction de "responsable ouverture" chargé d'offrir une aide personnalisée à l'inauguration d’un nouveau centre pour assurer un départ réussi. Pour tous les autres, un partenariat avec le site Météojob a également été présenté. La question du recrutement devenant chaque jour un peu plus prégnante, l'enseigne a souhaité s'appuyer sur un spécialiste du genre pour accompagner ses chefs d'entreprise dans la définition des annonces, des grilles de rémunération ou encore dans les statuts proposés aux salariés.

D'autres sujets animeront les prochains mois de l'enseigne tel que la mise en place d'un accompagnement pour toutes les questions juridiques, la poursuite de la modernisation des centres (25 ont été rénovés en 2019 et 40 le seront en 2020) ou encore le déploiement d'une nouvelle campagne de communication. Un projet d'envergure pour une enseigne qui s'est énormément appuyée sur ce levier depuis dix ans pour grandir. Tout ceci prouve la vitalité d'un Point S qui espère terminer l'exercice et fêter son 50e anniversaire (en 2021) avec 600 implantations.

Publié dans Marché
lundi, 20 janvier 2020 14:38

Point S Glass poursuit son déploiement

Deux nouveaux centres équipés d’une baie de vitrage Point S Glass viennent d’ouvrir à Montceau-les-Mines (71) et Epagny (74). L’enseigne de centres autos espère étendre son maillage en déclinant cette offre sur 120 sites d’ici fin 2020.

 

Lancé en juin 2019, le dernier-né des concepts du réseau de pneumaticiens (après Point S Entretien Rapide, Point S City, Point S Centre Auto et Point S Industriel, ndlr) continue de grandir et séduit les adhérents par sa flexibilité.

"Point S Glass connaît un engouement très marqué au sein du réseau. Une cinquantaine de centres Point S a déjà été séduite par ce nouveau concept en ouvrant une baie spécifique dédiée au vitrage. Notre objectif est de le déployer dans 120 centres d'ici à fin 2020", commente David Dewez, responsable du concept vitrage au sein de l'enseigne.

"Une prestation de vitrage très demandée dans la région"

Celui-ci se décline en deux options : la possibilité d’ouvrir un centre Point S Glass spécifique ou l’installation d’une baie de vitrage au sein d’un centre afin de diversifier l’activité. C’est le cas des deux dernières ouvertures.

A Montceau-les-Mines, Simon Cailler et son associé Emmanuel Conil ont ouvert une baie Point S Glass au sein de leur Point S Centre Auto situé en zone commerciale pour "proposer un large panel de prestations automobiles et de services à leurs clients". A Epagny, Christophe Douard qui a changé d’enseigne pour lancer un Point S Entretien Auto, a suivi la formation dédiée au vitrage avant d’installer sa baie. "Grâce à cette formation spécifique et assez technique, nous pouvons désormais proposer une prestation de vitrage très demandée dans la région", a-t-il conclu.

Publié dans Marché

Après avoir fait carrière notamment chez Michelin, Norauto ou encore Bridgestone, Stéphane Haug se voit confier la direction générale de Vulco France. Hervé Dabin est quant à lui promu à la direction commerciale pour les grands comptes pan-européens de Goodyear Europe.

 

Fin d'un chapitre pour Vulco. Le réseau de pneumaticiens enregistre l'arrivée de Stéphane Haug à sa direction générale en remplacement d'Hervé Dabin. Entré dans le groupe Goodyear en 1992, ce dernier était aux manettes de l'enseigne depuis douze ans. Il sera désormais en charge de la direction commerciale des grands comptes pan-européens au sein de Goodyear Europe.

Stéphane Haug aura quant à lui pour mission de poursuivre le développement de Vulco France, de conquérir de nouvelles parts de marché, de fidéliser la clientèle et d’augmenter les ventes de pneumatiques et de prestations de services. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il reporte à Jacek Pryczek, directeur général EMEA de GDRP (Goodyear Dunlop Retail Partner).

Onze ans chez Norauto

Directeur de la franchise de la société Homebox depuis cinq ans, Stéphane Haug connait bien le milieu du pneumatique. Ce diplômé de l'ESG et de l'université de Sidney a en effet débuté sa carrière en 1994 chez Michelin, en Afrique du Sud. Suivra une expérience de trois ans chez Shell, toujours dans ce même pays, avant un retour en France.

De 1999 à 2010, Stéphane Haug évolue ainsi dans les rangs de Norauto France, assumant tour à tour des fonctions de directeur de zone, directeur adjoint du réseau et directeur du développement. Après un passage chez Thomas Cook (directeur franchise et enseigne), il intègre en 2012 le groupe Bridgestone et se voit confier la direction du réseau de succursales de Speedy France. 

Publié dans Carnet
lundi, 06 janvier 2020 10:37

Idéal Pneu loue des montes hiver

Implanté dans le Rhône et en Isère, le réseau indépendant et ses huit centres proposent un service de location, à la semaine, au mois ou à l'année, de pneus hiver. Une offre qui a trouvé son public.

 

Fondée en 2006 à Meyzieu (69), l'enseigne Idéal Pneu reste un acteur confidentiel à l'échelle de la France mais de premier plan à l'échelle de son territoire. Avec ses huit centres, le réseau (8 millions d'euros de CA en 2019) a progressivement construit son maillage sur les départements du Rhône et de l'Isère en misant sur plusieurs fondamentaux : une qualité d'accueil soignée avec des points de ventes cossus, une offre compétitive grâce à des tarifs alignés sur ceux du web et enfin des services.

Si Idéal Pneu propose une solution de jockey, qui vient récupérer le véhicule du client à son domicile ou sur son lieu de travail et lui ramène, ou encore un service de maintenance légère (entretien, vidange…), l'une de ses meilleures initiatives est ailleurs. Le réseau est en effet l'un des seuls en France à louer des pneumatiques hiver. Voisin des massifs alpins, installé sur la routes des principales stations de ski, la société propose ce service depuis quatre ans.

170 euros en moyenne par saison

Disponible à la semaine, au mois ou à l'année, celui-ci rencontre un "gros succès" à en croire Franck Pabion, fondateur d'Idéal Pneu. "On a des clients qui viennent d'un peu partout et s'arrête chez nous pour profiter de ce service avant de passer leur semaine de vacances. On a aussi des sociétés qui, pour des missions épisodiques, en Suisse par exemple, font appel à nous", étaye le dirigeant.

Ce dernier se félicite par ailleurs de voir que son innovation n'a pas cannibalisé ses propres ventes hivernales, 90 % des clients louant des pneus dans le réseau n'ayant jamais eu recours à ce type de produit. Une vraie offre de conquête, en somme, facturée en moyenne 170 euros par saison pour une dimension en 17 pouces. Un prix qui garantit le gardiennage des montes été, le montage-démontage de celles hiver et un bilan géométrique.

 

Un reportage sur Idéal Pneu vous sera proposé dans le Pneumatique n°160 de Février 2020.

Publié dans Distribution
vendredi, 03 janvier 2020 09:35

Deux nouvelles ouvertures pour Point S

L'enseigne lyonnaise a terminé l'année 2019 de fort belle manière en inaugurant deux nouveaux centres dans les Hauts-de-France. Un Point S City a ainsi vu le jour à Jaulzy alors qu'un Point S Centre Auto a ouvert ses portes à Saint-Saulve.

 

L'heure du bilan n'a pas encore sonné mais 2019 restera assurément un bon cru pour Point S. Alors que l'enseigne lyonnaise espérait rassembler 580 centres à la fin de l'année, celle-ci a conclu le dernier exercice avec deux inaugurations dans la région des Hauts-de-France. A Jaulzy (60), entre Compiègne et Soissons, un Point S City a ouvert ses portes début décembre.

Après avoir évolué pendant 41 ans dans des concessions automobile, Antoine Schmit a souhaité changer de voie et se mettre à son compte. Cette ouverture pourrait être vectrice d'emplois puisque le gérant entend rapidement porter son effectif de deux à huit ou neuf personnes. Le centre de Jaulzy s'appuie par ailleurs sur un service de dépannage et fera bientôt office de relai colis.

Avec Point S Glass

Plus au nord, en périphérie de Valenciennes (59), c'est à Saint-Saulve qu'a été inauguré le dernier Point S Centre Auto. Déjà patron d'un centre auto à Quivrechain depuis 2013, Faisal Slama et ses trois mécaniciens s'appuient sur un atelier de 500 m² comprenant quatre ponts, dont deux pour les camping-cars et les poids lourds.

Cette équipe est par ailleurs formée au remplacement de pare-brises dans la mesure où le centre de Saint-Saulve dédiera prochainement une baie au concept Point S Glass. Par ailleurs, de nombreux accessoires (essuie-glaces, batteries, coffres de toit, remorques...) sont proposés à la vente dans la boutique de 200 m².

Publié dans Marché
vendredi, 13 décembre 2019 09:58

Midas s'implante à Villepinte

L'enseigne du groupe Mobivia se renforce en Seine-Saint-Denis grâce au franchisé Rafik Bensalah. Ce dernier est déjà à la tête d'un autre centre, à Bobigny, depuis maintenant cinq ans.

 

Ça bouge dans le réseau Midas. Le 9 décembre 2019, celui-ci a inauguré à Villepinte (93) un nouvel atelier. Cette ouverture est le fruit de l'investissement de Rafik Bensalah. Déjà franchisé de l'enseigne depuis 2014 avec un centre situé à Bobigny, le chef d'entreprise réaffirme son engagement et sa confiance en Midas avec l'ouverture de son second établissement.

Titulaire d'un BTS en gestion et comptabilité, Rafik Bensalah a débuté sa carrière dans un garage indépendant avant de se voir confier le management d'un centre auto. Il y a cinq ans, soucieux de prendre son destin en mains, il est convaincu par des clients de s'appuyer sur Midas pour concrétiser ses ambitions.

Trois créations de poste

C'est ainsi qu'il devient franchisé de l'enseigne du groupe Mobivia. Ce second centre s'inscrit dans la continuité pour lui. "Aujourd’hui, j’ai pris goût et gagné en aisance dans la gestion de mon premier centre et l’envie de me dépasser est bel et bien là.  Je suis donc ravi de cette seconde ouverture et de continuer cette belle aventure avec Midas."

Situé au 208, boulevard Robert Ballanger, celui-ci bénéficie d'un emplacement bien pensé puisqu'il se trouve sur l'axe Est-Ouest très fréquenté de Villepinte. D'autres commerces se trouvent à proximité et génèrent du trafic. Un responsable et deux mécaniciens ont été recrutés pour animer cette implantation.

Publié dans Marché

Le concept de proximité de l'enseigne Point S se renforce avec l'ouverture de deux nouveaux points de vente à Issoire, dans le Puy-de-Dôme, et à Vernouillet, en Eure-et-Loir.

 

Lancé en 2016, Point S City connait depuis une trajectoire ascendante. Avant-dernier né des concepts de l'enseigne lyonnaise, celui-ci a été conçu pour offrir une réponse de proximité en s'intégrant dans les communes rurales et les hyper centres-villes. Preuve du bien fondé de ce concept, Point S City rassemble à ce jour 35 centres depuis l'ouverture de deux nouvelles implantations en cette fin d'année.

Le premier se trouve à Issoire (63), à proximité  de Clermont-Ferrand. A la tête de son point de vente depuis huit ans, Lionel Bard a souhaité s'adosser à une enseigne nationale. "Mon établissement est situé dans une zone d'activité commerciale où la concurrence s'intensifie. J'ai choisi d'intégrer ce réseau pour bénéficier de sa notoriété et de conditions d'achats avantageuses", indique-t-il. Le gérant et son mécanicien évoluent dans un atelier de 160 m2.

Le second a ouvert à Vernouillet, dans le département de l'Eure-et-Loir. Installé depuis une dizaine d'années dans la ville, Khalid El Asri a lui-aussi souhaité être soutenu par un acteur national. Le chef d'entreprise et ses trois salariés sont spécialisés dans la mécanique auto mais aussi dans le vitrage, raison pour laquelle le centre de Vernouillet dédiera prochainement l'une de ses baies au concept Point S Glass.

Publié dans Marché

L'enseigne lyonnaise se renforce en Corse avec l'ouverture de son cinquième centre. Pendant ce temps, son homologue du groupe Michelin l'imite en Alsace.

 

Tandis que l'enseigne ambitionne de rassembler 580 centres en France et dans les DOM-TOM d'ici la fin de l'année, Point S annonce l'ouverture d'un nouveau point de vente à Alata, près d'Ajaccio. Il s'agit de la cinquième implantation pour l'enseigne sur l'Ile de Beauté. Une inauguration d'autant plus satisfaisante qu'elle provient d'un adhérent actuel de Point S qui souligne que, sur l'ensemble de l'année, ses membres ont représenté 30 % des ouvertures totales.

Pour Adrien Cauchetaux, il s'agit donc du second point de vente. Pendant 20 ans, le chef d'entreprise a été à la tête de deux centres autos à Paris, des établissements qu'il a vendu en 2014 pour changer de cadre de vie et s'installer en Corse. Désireux de poursuivre sa carrière dans la réparation auto, il a repris le Point S Entretien Auto d'Ajaccio. A Alata, trois mécaniciens ont été embauchés pour animer l'atelier de 400 m2 composé de trois baies et trois ponts.

Une franchise qui grandit

Autre mouvement, cette fois-ci dans les rangs d'Euromaster qui annonce l'ouverture d'un nouveau centre franchisé à Souffelweyersheim, sa sixième implantation dans le département du Bas-Rhin et sa 37e dans la région Grand Est, dédié à l'entretien de véhicules légers et d'utilitaires. Celui-ci est dirigé par Mathieu Dischinger qui représente la troisième génération à la tête de cette affaire familiale installée en région strasbourgeoise depuis 1966.

Initialement, négociant spécialisé en pneumatiques dans le centre-ville, il s’est finalement localisé dans le pôle automobile Nord de Strasbourg en 1976. D'une surface de 750 m2, le centre de Souffelweyersheim compte sept employés et un responsable. Il vient renforcer la stratégie d'Euromaster qui consiste à axer son développement sur la franchise avec l'objectif d'ouvrir une centaine de centres supplémentaires par ce biais d'ici 2025.

Publié dans Marché
Page 1 sur 10

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter