Pneumatique - Le site

L'enseigne de centres autos annonce l'ouverture de deux nouveaux centres dans les départements du Rhône et de l'Ardèche. Point commun, ces centres ont vu le jour grâce à l'investissement d'adhérents Point S.

 

Pas de répit dans le développement de Point S. Alors que l'été bat son plein, l'enseigne lyonnaise enregistre l'arrivée de deux nouveaux points de vente. De bon augure alors que celle-ci ambitionne d'atteindre les 580 centres, dans l'Hexagone, d'ici la fin de l'année. Ces deux sites se trouvent en Auvergne Rhône-Alpes et portent à 68 le nombre total d'implantations dans la région.

Autre satisfaction pour Point S, ces ouvertures sont le fruit d'adhérents actuels et non de nouveaux, preuve de leur attachement à l'enseigne. Situé dans le Rhône, à Amplepuis, le premier des deux est géré par Nicolas Meunier. Déjà à la tête d'un Point S Industriel à Beynost, dans l'Ain, le chef d'entreprise a souhaité étendre sa zone de chalandise avec un Point S Entretien Rapide. Quatre salariés animent ce nouveau centre.

Un peu plus au sud, c'est à Annonay, en Ardèche, que Point S est désormais représenté. Quatre ans après avoir ouvert leur premier centre aux côtés de l'enseigne à Davézieux, Thierry Boudjema et Julien Sasollat souhaitaient développer leur société. Leur Point S Entretien Rapide est situé en plein cœur de la ville. Les deux gérants recrutent actuellement un nouveau mécanicien à Annonay.

Ils accueillent, dans leur atelier de 500 m², les véhicules des particuliers, mais aussi les camping-cars, pour de l'entretien auto et de la mécanique rapide. Douze salariés travaillent actuellement dans les deux centres tandis que les gérants, à l'affut de nouvelles opportunités, dédieront bientôt une baie de leur centre de Davézieux au nouveau concept Point S Glass.

Publié dans Marché
lundi, 15 juillet 2019 10:21

Midas inaugure à Lyon

L'enseigne du groupe Mobivia compte un nouveau franchisé. Laetitia Crozemarie vient en effet d'ouvrir un centre aux couleurs de Midas en plein cœur de Lyon.

 

Le réseau Midas poursuit son renforcement. Depuis le 1er juillet 2019, celui-ci compte en effet un nouveau centre en franchise. Laeticia Crozemarie et son compagnon, Laurent Casola, viennent d'inaugurer leur garage aux couleurs de l'enseigne.

Celui-ci est situé en plein cœur de Lyon (69), près du parc de la Tête d'Or, dans un quartier urbain idéalement placé à proximité du quartier d'affaires Lyon Part-Dieu.

Il s'agit du quatrième centre pour Midas dans la capitale des Gones. Composé à 80 % de franchisés, le réseau à la bannière noire et jaune comprend 365 centres en France et 700 au total répartis dans 10 pays. Pour assurer sa croissance, l'enseigne s'appuie depuis quelques semaines sur un nouveau site internet.

Publié dans Marché

L'enseigne du groupe Bridgestone réalise un joli coup en annonçant l'adhésion de 25 centres autos du distributeur angevin Leroy Accessoires Automobile à son réseau.

 

L'ambition se concrétise. Alors que l'enseigne s'est fixée des objectifs de recrutement élevés (50 nouveaux membres d'ici la fin 2019 et 120 dans les trois ans), First Stop vient d'officialiser l'arrivée de 25 nouveaux points de vente. Ces derniers, répartis essentiellement autour du Maine-et-Loire, appartiennent au groupe Leroy Accessoires Distribution (LAD) et deviendront, à compter du 1er juillet prochain, des franchisés First Stop. La mise aux couleurs se fera au cours du second semestre.

Un travail de longue haleine

"Nous sommes très content de la confiance que nous accorde Jean-François Leroy, se félicite Laurent Champetier, directeur du développement et de l'animation réseau. Nous ne sommes pas les seuls à être aller le voir. C'est un travail de longue haleine qui aboutit aujourd'hui car les premières discussions remontent à plus de deux ans". Le responsable laisse, par ailleurs, la porte ouverte à une éventuelle adhésion des franchisés LAD à First Stop dans le futur.

Avec l'appui des franchisés du groupe angevin, First Stop compte à présent 300 points de vente. Un résultat satisfaisant que Laurent Champetier entend toutefois encore améliorer. "C'est bien mais l'objectif premier demeure le même, à savoir, continuer à faire grandir le réseau. Tout ceci doit se faire de façon progressive."

Un distributeur reconnu

Basé à Segré (Maine-et-Loire), Leroy Accessoires Distribution a été fondé en 1987 et présente un chiffre d'affaires de 62 millions d'euros généré par deux activités. Une première dans l'entretien et la réparation auto avec un réseau de centres autos comprenant 41 sites (17 franchisés sous bannière Centre Auto-Matic en plus des 25 intégrés désormais aux couleurs First Stop). La seconde avec la distribution de pièces détachées grâce à une plateforme de plus 8 000 m2 et 60 000 références.

Le dirigeant de LAD, Jean-François Leroy, est par ailleurs l'un des trois membres fondateurs du groupement ID Rechange avec Philippe Le Lay et Jean-Louis Bégard. La structure fédère à ce jour huit plateformes et 220 distributeurs. Elle compte également parmi les membres fondateurs du groupement international Nexus Automotive. 

Publié dans Marché

L'enseigne de centres autos compte une nouvelle implantation dans le département du Rhône grâce à Taieb Attallah qui a choisi de faire confiance à Point S pour son garage.

 

Point S annonce l'ouverture de son tout premier centre dans le 8e arrondissement de Lyon. L'enseigne de centres autos, basée justement dans la capitale des Gones, était jusqu'ici uniquement représentée dans le 3e arrondissement par Auto Pneus Armanet. Depuis quelques jours, la voici présente dans le sud-est de la ville grâce à la société Automobiles Montplaisir.

A la tête d'un centre auto depuis 9 ans, Taieb Attalah a souhaité s'adosser à une enseigne nationalement reconnue et s'est donc tourné vers Point S. "Je suis ravi d'avoir rejoint le réseau Point S, très renommé, qui me permettra de former mes équipes aux dernières innovations du secteur, comme la pose de boitiers de conversion au bioéthanol, et de bénéficier de produits MDD", indique le gérant.

Son centre s'étend sur 200 m2 et possède deux baies atelier proposant des prestations multimarques pour le diagnostic, l'entretien et la réparation des véhicules des particuliers et professionnels. Une boutique de 100 m2 permet également aux clients d'acheter de nouveaux accessoires autos (essuie-glaces, porte-vélos, batteries...). Ce centre est le 9e pour l'enseigne dans le département du Rhône qui ambitionne d'en rassembler 580 en France d'ici la fin d'année.

Publié dans Marché
lundi, 03 juin 2019 06:39

Roady s'implante à Castelnaudary

L'enseigne des Mousquetaires renforce son maillage avec l'inauguration d'un nouveau centre en franchise dans le département de l'Aude. Roady compte à ce jour près de 120 implantations dans l'Hexagone.

 

Depuis le 15 avril 2019, l'enseigne Roady compte une troisième implantation dans le département de l'Aude. Après Carcassonne et Lézignan Corbières, c'est à Castelnaudary que le réseau du Groupement des Mousquetaires est désormais présent grâce à l'investissement de Nicolas Rumeau et Hannah Tapley. Le couple de nouveaux franchisés a été séduit par les valeurs et le modèle de l'enseigne qui fédère près de 120 sites en France et une quarantaine au Portugal.

Leur centre, situé en face du centre commercial Ôscatel, près de l'autoroute A61, s'étend sur une surface totale de 670 m2 dont 275 m2 d'atelier et 180 m2 de surface de vente. Un large panel de prestations, disponibles avec ou sans rendez-vous, est proposé avec des pièces techniques et des pneumatiques de grandes marques.

L'ouverture de ce centre a aussi permis de créer de l'emploi puisque huit salariés ont été recrutés en CDI, dont la plupart grâce à un partenariat avec Pôle Emploi. Nicolas Rumeau a travaillé pendant plus de 20 ans dans le secteur automobile, en tant que technicien puis conseiller commercial au sein de différentes marques, tandis que son épouse, Hannah Tapley, revendique une solide expérience en comptabilité, droit et gestion.

Publié dans Marché

L'enseigne de centres autos et son plus fidèle adhérent viennent d'ouvrir un centre Point S Industriel à Luçon, en Vendée. Il s'agit de la sixième implantation dans le département.

 

Le réseau Point S se développe encore. L'enseigne lyonnaise compte depuis peu une nouvelle adresse en Vendée. C'est à Luçon, près de La Roche-sur-Yon, que Point S est désormais implanté grâce à l'investissement de la Sofrap. Partenaire de l'enseigne depuis sa création en 1971, le groupe dirigé par François Bayan est à la tête de 17 établissements, principalement en Bretagne et Pays-de-la-Loire, et emploie plus de 130 salariés.

Ce dernier a investi 600 000 euros pour construire ce Point S Industriel flambant neuf. Les 1 700 m² d'atelier et de stock sont équipés de tables de montage et d'appareils performants comme la géométrie en 3D, utilisée pour le contrôle et le réglage du parallélisme, ou les tablettes d'assistance à la gestion de pneumatiques.

Sept fosses ont été créées, dont une pour les véhicules utilitaires et une autre pour les poids-lourds. Autre atout avec un parking de 8 000 mètres carrés qui permet d'accueillir les véhicules des particuliers, professionnels (poids-lourds, agraire et génie civil) et Grands Comptes. Cinq salariés ont été embauchés pour développer ce centre.

"Cette 17e ouverture renforce le groupe au niveau local. Pour être au plus près de nos clients, nous avons équipé le centre de Luçon de trois unités mobiles qui se déplacent chez eux à la demande", ajoute François Bayan.

 

Publié dans Marché

Depuis le 10 mai 2019, l'enseigne de centres autos est implantée à Joué-lès-Tours avec un nouveau centre d'une superficie de 775 mètres carrés.

 

Norauto a inauguré son 408e centre. Construit à Joué-lès-Tours, dans le département d'Indre-et-Loire, celui-ci est dirigé par Gilles Villeminey. D'une superficie de 775 mètres carrés, dont 325 de surface de vente, cette implantation dispose de dix baies atelier et pourra en outre s'appuyer sur le trafic généré par le centre commercial Leclerc voisin.

Le centre Norauto de Joué-lès-Tours bénéficie des dernières innovations de l’enseigne destinées à faciliter l’automobile à ses clients tant en termes de produits et services que d’accueil client.

L’atelier est formé aux dernières évolutions technologiques et propose ainsi plus de 140 prestations en multimarques pour le diagnostic, l’entretien et la réparation de tous les véhicules, avec des interventions à la carte pour chaque voiture et des formules et packs pensés pour la tranquillité de tous les automobilistes, y compris les 2 roues et 2 roues électriques.

Publié dans Marché

Grâce à un exercice 2018 particulièrement réussi, lors duquel le chiffre d'affaires du réseau a progressé de 5 %, Point S a choisi de reverser à ses 550 centres la bagatelle de 550 000 euros.

 

Une performance récompensée ! Alors que l'enseigne lyonnaise a généré l'an passé un chiffre d'affaires de 470 millions d'euros, soit 5 % de croissance sur un an, Point S a reversé une partie de ses bénéfices à ses adhérents. Chacun des 550 centres du réseau a reçu début mai un bonus exceptionnel de 1000 euros tandis que, pour les derniers arrivant, celui-ci a été calculé au prorata des mois d'ouverture en 2018.

"C'est une récompense bien méritée, indique Christophe Rollet, directeur général de Point S. A la fin d'un premier trimestre 2019 encore très positif pour le groupe, il nous a semblé important de remercier nos adhérents, qui ont fait l'effort de suivre la politique du réseau en 2018".

L'enseigne souligne aussi que sa performance a été rendu possible "grâce à l'efficacité des négociations commerciales menées par le groupe" mais surtout grâce à "la fidélité des adhérents qui respectent les politiques commerciales mises en œuvre". Pour rappel, Point S fédérait à fin 2018 près de 550 centres et ambitionne d'en compter 580 d'ici au 31 décembre 2019.

Publié dans Marché

Nokian Tyres France revoit sa stratégie de distribution. Pour gagner en visibilité et en efficacité, le manufacturier finlandais choisit de regrouper ses réseaux Vianor et Nokian Authorized Dealers au sein de ce dernier.

 

Avec une part de marché d'environ 3 %, Nokian Tyres reste un acteur confidentiel dans l'Hexagone. Un constat qui n'empêche pas le finlandais d'avoir de l'ambition. Sous la houlette de Michel Poirier et de ses six collègues, le spécialiste des pneus hiver ne cesse de se développer en France. L'an passé, en dépit d'un contexte social instable, ses ventes ont ainsi progressé de 5 % et son chiffre d'affaires de 4 % en ayant écoulé deux-tiers de montes hiver sur un marché pourtant peu sensible à ce segment.

Difficile de rattacher Vianor à Nokian

"Très tôt, nous avons fait le choix de nous appuyer sur une stratégie de distribution sélective. Pour que nous puissions bien vivre, nous voulons que nos clients vivent bien. Nous nous refusons donc à sacrifier leurs marges", explique le directeur commercial. Un parti-pris qui ralentit sans doute son développement même si Nokian est aujourd'hui présent chez les principaux réseaux de pneumaticien, de centres autos, ainsi que chez Allopneus et même chez des constructeurs (Volkswagen, Ford, Toyota, Volvo…).

Cette distribution, justement, s'appuie depuis plusieurs années sur deux concepts : Vianor, un réseau rassemblant près de 2000 points de vente à l'échelle du globe (27 pays) dont 45 en France ; et NAD, riche ici d'environ 150 distributeurs. Depuis le début de l'année, le premier nommé n'est plus présent dans l'Hexagone. "Le lien était difficile à faire entre Vianor et Nokian. Nos distributeurs perdaient beaucoup de temps à expliquer que le premier était le réseau du second, étaye Michel Poirier. A présent, on va concentrer nos efforts marketing uniquement sur notre réseau de distributeurs agréés, les fameux NAD."

Une cinquantaine de centres supplémentaires attendue

Le développement des NAD a été confié à Jean-Philippe Lignon, précédemment en charge de celui de Vianor. D'ici la fin 2020, tous les centres de ce dernier seront modernisés avec les couleurs et la signalétique Nokian. Une opération entièrement prise en charge par la tête de réseau qui "offre" également à tous ses membres des vêtements et des cessions de formation. Autre atout, l'enseigne est accessible soit dans une version allégée (typiquement, un distributeur du réseau X pourra devenir distributeur agréé Nokian) ou dans une version complète avec l'ensemble du point de vente aux couleurs de la firme.

"On est un peu le réseau de ceux qui ne veulent pas être dans un réseau, précise Michel Poirier. On s'adresse à une cible de distributeurs très vaste". Alors que les équipes France vont continuer à se renforcer (10 personnes en 2022) pour assurer notamment la croissance du réseau NAD, qui devrait grossir d'une cinquantaine de points de vente à moyen terme, Nokian ambitionne de vendre d'ici trois ans plus d'un million de pneumatiques dans l'Hexagone. Un chiffre symbolique qui ferait de la France le troisième marché de la marque en Europe derrière la Russie et l'Allemagne.

Publié dans Distribution
mercredi, 10 avril 2019 11:10

Point S inaugure à Beauvais

L'enseigne lyonnaise se renforce avec l'ouverture d'un centre auto à Beauvais. Il s'agit de la 8e implantation pour Point S dans le département de l'Oise.

 

Neuf ans après l'ouverture de son premier centre Point S, Sébastien Guichard vient d'en inaugurer un second. Son Point S Centre Auto est désormais opérationnel à Beauvais. Situé dans une zone commerciale très active, qui compte une vingtaine de commerces, ce centre existait déjà depuis vingt ans avant de passer sous l'enseigne Point S. Sébastien Guichard a conservé l'effectif de sept mécaniciens, dont deux sont formés à la pose de boîtiers de conversion au bioéthanol.

Le Point S Centre Auto de Beauvais accueille principalement les véhicules des particuliers pour de l'entretien automobile et du pneumatique. Sébastien Guichard propose également à la vente, dans sa boutique de 350 m², des produits liés à l'entretien automobile. Le chef d'entreprises a démarré son activité dans la mécanique auto et le pneumatique avec l'ouverture en 2010 de son premier centre Point S, situé à Saint-Just-en-Chaussée (60). Il est désormais à la tête de deux établissements et gère douze salariés.

"Pour ouvrir mon premier centre, je me suis tourné vers Point S pour son savoir-faire et son expertise en région. J'ai ensuite souhaité développer ma société et gérer également une boutique, dédiée à la vente de produits d'entretien auto. Mais mon centre de Saint-Just-en-Chaussée ne me permettait pas de développer une surface de vente. Point S m'a accompagné et m'a aidé à trouver ce second établissement à proximité, avec un très bon emplacement, une notoriété déjà établie et une surface de vente", explique Sébastien Guichard.

Grâce à cette ouverture, l'enseigne lyonnaise, qui ambitionne d'atteindre les 580 sites d'ici la fin de l'année, rassemble désormais huit points de vente dans le département de l'Oise. Autre satisfaction pour elle, l'investissement des adhérents dans le réseau ne cesse de se renforcer. Les multisites représentent désormais un quart des implantations.

Publié dans Distribution
Page 1 sur 9

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter