Pneumatique - Le site
Michelin à la barre de Symbio FCell Symbio FCell
mardi, 20 septembre 2016 09:43

Michelin à la barre de Symbio FCell

Michelin a participé à la nouvelle levée de fonds mise en place par Symbio FCell. Une opération qui a aussi vu le groupe énergétique Engie entrer dans le capital du spécialiste des véhicules à prolongateur d'autonomie à hydrogène.

A moyen terme, le développement des véhicules à pile à combustible (PAC) devrait s'accélérer en France et en Europe. En effet, à l'occasion d'une nouvelle levée de fonds dont le montant n'a pas été communiqué, la société Symbio FCell a annoncé, d'une part, qu'elle accueillait dans son capital le groupe industriel énergétique Engie et d'autre part, que le groupe Michelin était désormais son actionnaire de référence (il avait déjà participé à une augmentation de capital précédente via son programme d'incubation interne Incubator Programm Office, ou IPO).

Michelin se veut un acteur de la mobilité durable et considère que l'hydrogène est l'une des composantes de cette mobilité durable. "L'approche adoptée par Symbio FCell permet d'enclencher une mobilité hydrogène rentable au service des besoins urbains avant l'arrivée en masse des véhicules H2 grande série", souligne ainsi Laurent Noual, membre du comité exécutif du groupe Michelin.

De son côté, le nouvel actionnaire de Symbio FCell souhaite participer au développement de toutes les énergies alternatives en s'associant à des partenaires du secteur. Il a déjà contribué à déployer quelque 5000 points de charge dédiés aux énergies alternatives en Europe et expérimente l'installation d'infrastructures H2. "Nous souhaitons développer la mobilité verte et notamment les énergies alternatives, que ce soit en déployant le GNV, la mobilité électrique avec la mise en place de bornes de recharge en Europe, et des solutions innovantes à partir d'hydrogène", note Thierry Lepercq, directeur général adjoint d'Engie.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter