Imprimer cette page
Nokian va ouvrir une usine aux USA Nokian
jeudi, 11 mai 2017 16:52
Industrie

Nokian va ouvrir une usine aux USA

La direction de Nokian vient d'annoncer la construction d'un site de production aux Etats-Unis, dans le Tennessee. Les premiers pneus devraient sortir de l'usine en 2020.

Le conseil d’administration de Nokian Tyres a pris la décision d’investir dans une troisième usine, et a autorisé la direction de l’entreprise à signer une lettre d’intention auprès des autorités concernées aux États-Unis. La nouvelle usine sera déployée à Dayton (comté de Rhea), dans le Tennessee.

Le projet porte sur un site doté d'une capacité de production annuelle de 4 millions de pneus, dans un premier temps, et d'un centre de distribution doté d’une capacité de stockage de 600000 enveloppes. Les effectifs devraient être d’environ 400 employés. L’usine de Dayton se concentrera sur la production de pneus pour véhicules de tourisme, notamment SUV et VU, vendus principalement voire exclusivement sur le marché nord-américain.

Le montant total de l'investissement est estimé aux alentours de 330 millions d'euros et les travaux de construction commenceront début 2018, tandis que les premiers pneus sortiront des chaînes en 2020.

"Cette usine est avant tout une décision stratégique visant à maintenir et même renforcer le rythme de croissance de Nokian Tyres. Grâce à cet investissement, nous aurons la capacité nécessaire pour augmenter nos ventes de pneus dans les années à venir. Si l’usine de Dayton nous permet clairement d’offrir un service plus efficace et de meilleure qualité à nos clients nord-américains, elle améliore également nos capacités de production et de relations clients pour l’ensemble de nos activités mondiales", explique Petteri Walldén, président du conseil d’administration de Nokian Tyres.  En effet, Nokian Tyres s'appuiera à terme sur un réseau industriel de trois sites, Dayton venant en complément de Nokia et Vsevolojsk. "Nous pourrons ainsi augmenter notre production et mieux servir nos clients dans les pays européens et nordiques et la Russie", conclut Petteri Wallden.

 

 

 

A lire aussi

Connectez-vous pour commenter