Pneumatique - Le site
jeudi, 19 avril 2018 11:40

Michelin confirme son ancrage auvergnat

Balayant d'un revers les rumeurs l'envoyant ailleurs, le groupe Michelin vient d'annoncer qu'il allait rénover son siège historique de Clermont-Ferrand au travers d'un chantier d'envergure.

 

"S'il fallait démontrer la volonté de Michelin, et la mienne en particulier, de maintenir le siège central de ce groupe mondial à Clermont-Ferrand, je ne sais pas ce que je pourrais trouver comme meilleur symbole." A l'occasion de la présentation du nouveau bâtiment d'accueil de la place des Carmes, premier acte de la vaste rénovation du site, Jean-Dominique Senard, président du groupe, s'est montré déterminé à renforcer l'ancrage historique du manufacturier.

"Nous sommes fiers d'être un groupe mondial ancré au cœur du pays et à Clermont-Ferrand. Je suis ravi de trouver cette opportunité de le redire. Au-delà de ce symbole fort, cela démontre qu'une ville de province peut attirer une économie puissante, des services et de l'innovation et que ce n'est pas réservé uniquement à de très grandes villes", a ajouté le dirigeant qui sera remplacé en mai 2019 par l'actuel directeur général exécutif, Florent Menegaux.

Fin des travaux d'ici deux ans

L'entreprise, réputée pour sa culture du secret, s'"ouvrira sur l'extérieur", grâce à une nouvelle façade constituée de grands portiques en bois formant un auvent, et de larges baies vitrées. Plusieurs espaces seront ouverts au public. Le chantier, qui se terminera au printemps 2020, nécessitera un investissement de 20 millions d'euros.

Clermont Auvergne Métropole investira de son côté 8 millions d'euros pour refaire de fond en comble la place des Carmes qui sera végétalisée et dotée d'un miroir d'eau central, d'un mur d'eau monumental, d'un espace ludique et de plusieurs terrasses des commerçants.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement