Pneumatique - Le site
lundi, 04 juin 2018 11:42

Michelin fixe ses objectifs de recyclabilité

A l'occasion de la dernière édition de Movin'on, le manufacturier tricolore Michelin a annoncé vouloir recycler la totalité de ses gommes d'ici 2048 tout en intégrant 80 % de matériaux renouvelables dans ses processus de fabrication.

 

Comme il le fait chaque année depuis 20 ans, d'abord avec le Challenge Bibendum puis avec Movin'On, Michelin organisait du 30 mai au 1er juin 2018 la dernière édition de son congrès de la mobilité durable. A Montréal (Canada), des participants issus de 60 pays, quelques 70 intervenants et 150 partenaires ont pu assister aux 16 conférences et aux 44 sessions de travail au programme. En marge de toutes ces interventions, le manufacturier clermontois a profité de Movin'On pour présenter un ambitieux plan portant sur la recyclabilité de ses pneumatiques.

D'ici à 2048, Michelin souhaite ainsi recycler la totalité de sa production tout en améliorant ses processus de fabrication avec l'intégration de 80 % de matières renouvelables dans ses gommes. Pour parvenir à ses fins, Michelin va donc augmenter sensiblement l'utilisation des matériaux durables (20 % actuellement) tels que le caoutchouc naturel, l'huile de tournesol ou encore le limonène. Le programme Biobutterfly, lancé en 2012 avec Axens et IFP Energies Nouvelles, permettra notamment de mettre au point de nouveaux matériaux bio-sourcés.

Imaginer de nouvelles pistes de recyclage

L'acquisition toute récente de Lehigh Technologies, spécialiste des micro-poudrettes de haute technologie dérivées de pneumatiques recyclés, apportera quant à elle au groupe des solutions innovantes. "Cette acquisition démontre la volonté stratégique de Michelin de valoriser son expertise dans les matériaux de haute technologie, dans des domaines qui s’étendent au-delà du pneumatique", souligne Christophe Rahier, directeur de la ligne business matériaux de haute technologie de Michelin.

Outre ces efforts portant sur la conception de ses produits, le Bibendum s’est aussi fixé pour mission d’identifier de nouvelles façons de recycler les pneumatiques, ou de nouveaux débouchés pour les pneus recyclés. Un hackathon a ainsi été organisé l’an dernier, en partenariat avec Aliapur, pour imaginer des solutions permettant d'utiliser les granulats de pneus.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement