Pneumatique - Le site
vendredi, 04 janvier 2019 16:07

Continental ouvre son centre de recherche sur le pissenlit

Toujours en quête de solutions alternatives, le manufacturier germanique vient d'inaugurer son Taraxagum Lab Anklam, un laboratoire dernier cri de recherche sur le caoutchouc de pissenlit.

 

Situé dans le nord-est de l'Allemagne, à Anklam très précisément, le Taraxagum Lab Anklam de Continental vient d'être officiellement inauguré. A peine plus d'un an après la pose de la première pierre, ce laboratoire d'une superficie de 30 000 m2 est désormais opérationnel. Ce site est destiné à la recherche sur l’agriculture et le processus d’extraction du pissenlit russe comme matière première alternative à l’arbre à caoutchouc tropical.

Toujours en quête de nouvelles solutions, le manufacturier germanique y multipliera les tests. S'ils s'avèrent concluant, le groupe prévoit d’introduire cette matière première dans sa production en série dans les dix prochaines années afin d’augmenter le pourcentage de sa demande en caoutchouc naturel à partir du pissenlit.

Un projet soutenu par les pouvoirs publics

"Nous sommes fiers d’inaugurer aujourd’hui ce projet phare. Nous sommes le premier fabricant de pneus au monde à investir autant dans l’industrialisation du caoutchouc en pissenlit. Nous considérons le pissenlit russe comme une alternative et un complément important au caoutchouc naturel conventionnel issu de l’hevea brasiliensis, ce qui nous permet de répondre à la demande mondiale croissante d’une façon durable et écologique", indique Nikolai Stezer, membre du comité de direction de Continental AG et directeur de la division pneumatiques.

À moyen terme, environ vingt collaborateurs issus des domaines de l’agronomie, la chimie, la production et la technologie des process effectueront des recherches sur l’agriculture du pissenlit russe, ainsi que sur le développement, l’installation et le fonctionnement de machines pour le traitement de cette plante sur ce nouveau site. Le ministère des Affaires économiques du Land du Mecklenbourg-Poméranie-Occidentale a soutenu ce projet d’avenir avec 11,6 millions d’euros dédiés à la création locale d’emplois de haute qualité.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement