Pneumatique - Le site
Bridgestone table sur un bénéfice net en repli de 4 % en 2020. Bridgestone table sur un bénéfice net en repli de 4 % en 2020.
mardi, 18 février 2020 08:48

Bridgestone n'a pas atteint ses objectifs 2019

Le manufacturier nippon a présenté un bilan financier annuel inférieur à ses prévisions initiales. Son bénéfice net est resté stable sur un an alors que ses ventes ont décliné partout dans le monde, hormis au Japon. Et 2020 ne prête pas vraiment à l'optimisme.

 

Quelques jours après Michelin, qui a présenté des résultats 2019 plutôt satisfaisants, c'est au tour de Bridgestone de dévoiler son bilan annuel. Visiblement, le dernier exercice ne restera pas dans les annales du groupe nippon qui a fait état lundi 17 février 2020 d'une stagnation de son bénéfice net sur un an, n'atteignant pas ses prévisions initiales. Celui-ci s'est établi à 292,6 milliards de yens (2,4 milliards d'euros), en très légère augmentation de 0,3% sur un an.

C'est sur le plan opérationnel que la dégringolade est réellement visible, avec un bénéfice d'exploitation en chute de 19 % sur un an, à 326 milliards de yens. Le groupe a souffert de coûts élevés des matières premières, de l'impact défavorable de l'évolution des taux de changes et de dépréciations d'actifs, en plus d'une demande amoindrie.

L'incertitude coronavirus

En volume, les ventes de pneus de remplacement pour les voitures de tourisme ont baissé partout et celles des modèles montés sur les voitures neuves n'ont augmenté qu'au Japon. Les ventes de pneus de poids-lourds ont également globalement régressé.

Pour 2020, Bridgestone n'est guère optimiste et prévoit un repli du bénéfice net de 4 % sur un an. Son chiffre d'affaires devrait à peine rebondir (+1,2 %, à 3 550 milliards) de même que son gain d'exploitation (+4,7 %, à 360 milliards). La morosité du marché automobile mondial explique en partie cette situation alors que le groupe devrait, par ricochet, subir les effets de l'épidémie de coronavirus qui risque de durer des mois au moins. (avec AFP)

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter