Pneumatique - Le site
On dénombre chaque année 1 milliard de pneus en fin de vie. On dénombre chaque année 1 milliard de pneus en fin de vie.
lundi, 20 avril 2020 08:45

Michelin s'associe à Enviro pour ses pneus en fin de vie

Le groupe clermontois se rapproche de la start-up suédoise pour développer et industrialiser à grande échelle une technologie permettant de transformer en matière première des pneumatiques en fin de vie.

 

La question du recyclage revêt un enjeu majeur pour tous les acteurs de l'industrie du pneumatique et ses clients. Chaque année, environ 1 milliard de pneumatiques arrivent en fin de vie. Aujourd'hui, Michelin ambitionne de créer un écosystème vertueux autour de ce sujet et vient, pour ce faire, de s'associer à Enviro. Fondée en 2001, la start-up suédoise de 20 personnes a développé une technologie permettant de modifier la composition chimique et la phase physique du matériau pneumatique au cours du processus de pyrolyse, tout en assurant une consommation d’énergie minimale.

Michelin acquière 20 % de la société

Cette technologie résolument innovante permet d’obtenir des produits de haute qualité tels que du noir de carbone régénéré, de l’huile de pyrolyse, de l’acier ou encore du gaz, produits qui peuvent ensuite être réincorporés dans le circuit de production de différents secteurs industriels. Le partenariat en cours de discussion entre Michelin et Enviro se décline autour de quatre axes.

Le premier porte sur un développement à grande échelle de la technologie de pyrolyse d'Enviro. Le deuxième, d'ordre capitalistique, permet à Michelin d'entrer à hauteur de 20 % au tour de table de la start-up pour un montant d'environ 3 millions d'euros. Le troisième formalise un projet commun de construction d'une usine permettant d’industrialiser la technologie. Enfin, le quatrième axe concerne un accord de fournitures entre les deux entités.

Un accord définitif attendu pour le milieu d'année

Ce partenariat permettra à terme de mutualiser les savoir-faire complémentaires des deux entreprises afin d’accélérer les progrès en matière de recyclage des pneumatiques. Michelin apportera son savoir-faire industriel dans le cadre du projet de construction de l’usine et son savoir-faire en termes de recherche et développement ainsi que de production. Enviro apportera de son côté sa technologie de pyrolyse brevetée, laquelle permettra de produire des produits de haute qualité.

"Le partenariat que nous venons de signer avec Enviro s’inscrit parfaitement dans la vision « Tout durable » de Michelin, déclare Sonia Artinian-Fredou, directrice Business, Services et Solutions, Matériaux de Haute Technologie du groupe Michelin. Après l’acquisition de Lehigh Technologies en 2017, spécialiste des micropoudrettes de haute technologie dérivées de pneumatiques recyclés, c’est une nouvelle preuve de l’engagement dans la durée de Michelin en faveur du recyclage et de la mobilité durable". Un accord définitif entérinant ce rapprochement est attendu pour le milieu de l'année.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter