Pneumatique - Le site
Michelin: des ventes nettes à 5 milliards d'euros au 1er trimestre DR
jeudi, 23 avril 2015 08:16

Michelin: des ventes nettes à 5 milliards d'euros au 1er trimestre

Cette hausse de 5,6 % du chiffre d'affaires par rapport à la même période de 2014 reflète une croissance des activités Tourisme camionnette, supérieure à celle des marchés.

Sur le segment TC4 (tourisme camionnettes et SUV/4x4), Michelin déclare que ses ventes nettes ont progressé de 10,2% par rapport au premier trimestre 2014 ,à 2,78 milliards d’euros. Les volumes, en hausse de 6 %, affichent une progression supérieure à celle du marché, qui a profité non seulement aux produits de la marque Michelin, mais aussi à ceux de la marque BFGoodrich, en phase de relance en Amérique du Nord avec l'arrivée des pneus All Terrain KO2.

 

Sur le segment poids lourd, les ventes nettes s’établissent à 1,47 milliard d'euros pour les 3 premiers mois de 2014. Les volumes vendus sont en retrait de 4% "sur des bases de comparaison élevées au 1er trimestre de 2014 et un marché globalement orienté à la baisse", déclare le manufacturier. Michelin fait état d'une bonne performance en Première monte dans les zones matures et une hausse des exportations depuis l’Europe pour répondre à la demande en Amérique du Nord.

 

Dans le domaine des activités de spécialité, quasi-stables sur la période, les ventes nettes sont en léger recul sur le segment Génie Civil, la baisse est un peu plus marquée sur le segment agricole. Le chiffre d'affaires des segments Deux-roues et Avion a progressé.

 

Les résultats financiers du premier trimestre sont de bon augure pour l'exercice 2015. La baisse des prix des matières premières produit un impact favorable que Michelin estime désormais à environ 600 millions d’euros sur l’année. Le Groupe a pour objectif "un effet Prix-Mix/Matières Premières net positif sur l’année, le 2nd semestre compensant l’effet négatif du 1er semestre".

 

Enfin, l’effet favorable des parités sur le résultat opérationnel est estimé à ce jour au-delà de 350 millions d’euros pour 2015.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter