Pneumatique - Le site
mercredi, 27 novembre 2019 10:25

Siligom : le Maroc n'est qu'un début

Alors que l'enseigne rassemble désormais près de 200 points de vente en France, celle-ci entend poursuivre son développement à l'international. Face au succès rencontrée par son implantation au Maroc, d'autres concrétisations sont attendues.

 

Bien aidé depuis deux ans par le développement de Viasso, fruit de son rapprochement avec Point S, Siligom est en passe de boucler un nouvel exercice positif. A l'occasion du dernier salon Solutrans, le directeur général de l'enseigne, Olivier Pasini s'est livré à un premier bilan. Sur les différents indicateurs de performance, le dirigeant juge que son réseau "se porte bien" avec "une activité TC4 supérieure au marché, des croissances en PL et agricole bien au-dessus (de celui-ci) et une légère progression en rechapage".

L'autre satisfaction tient en outre dans la bonne tenue du maillage. "On tutoie les 200 points de vente" note avec satisfaction le directeur général. Une résultat en hausse d'une trentaine de sites comparé au bilan 2018, favorisé par le lancement voilà dix-huit de Siligom Express, concept "light" adopté à ce jour par 34 centres. "C'est un vrai levier pour étendre notre maillage mais aussi pour développer les liens avec notre réseau puisque quatre adhérents se sont développés en Express", ajoute Olivier Pasini.

Baisse des coûts d'adhésion

Cette expansion a aussi été facilitée par la mise en place, annoncée lors du dernier congrès de Marrakech, d'une nouvelle grille d'accession avec une baisse des coûts d'adhésion. Différents paliers sont désormais proposés pour inciter d'une part de nouveaux investisseurs à rejoindre le réseau mais aussi pour favoriser la bonne santé de celui-ci, et notamment de ses plus petites affaires.

Dans un avenir proche, un autre sujet prendra une place incontournable. Initié en 2018, le développement international devrait se poursuivre en 2020. Avec 13 et bientôt 14 points de vente au Maroc, Olivier Pasini se dit "agréablement surpris" par la tournure de ce projet. "Le Maroc est une très belle aventure. Grâce à ce développement, nous avons compris ce que nous pouvions apporter sur ce type de marchés." Affaire à suivre.

Publié dans Marché

Présenté en début d'année, le concept allégé de Siligom entame sa carrière en Corse. Gérant d'une station-service et d'un garage indépendant, Nicolas Penzini a été le premier à afficher la bannière Siligom Express, imité par quatre autres confrères locaux.

 

A l'heure de fêter ses 20 ans d'existence, l'enseigne Siligom s'est lancée dans un projet de taille. En mars dernier, à l'occasion de Franchise Expo Paris, celle-ci dévoilait une version light de son concept traditionnel. Un développement d'envergure pour un réseau national qui fédère à ce jour 170 centres dans l'hexagone (tous indépendants) mais qui souhaite, par ce biais, voir encore plus grand en touchant de nouvelles cibles.

"Une solution peu contraignante, peu onéreuse et riche en outils"

Avec Siligom Express, Olivier Pasini, directeur général de la société, considère être désormais en mesure de séduire "de nouveaux candidats qui, jusqu'à présent, ne pouvaient prétendre à notre concept". Cible identifiée ? Des centres réalisant moins de 350 000€ de chiffre d'affaires là où le réseau pointe en moyenne à 900 000€. Droit d'entrée nul, aucune redevance de communication (1500€ HT/an dans la version classique) et un droit d'enseigne totalement famélique qui se chiffre à seulement 50€ par mois, voilà ce que propose Siligom dans sa version "allégée".

Des arguments qui ont convaincu Nicolas Penzini. A Ajaccio, le Relai Esso Kennedy est ainsi le tout premier à arborer la bannière Siligom Express. A la tête d'une station-service et d'un garage (indépendant), le dirigeant souhait renforcer son affaire en s'adossant à une enseigne d'envergure nationale. Les échanges noués avec la direction de l'enseigne l'ont incité à sauter le pas.

Une vingtaine d'ouvertures attendue

"Dès les premières discussions, nous avons senti que nous étions écoutés, qu'il y avait un intérêt à la fois professionnel et humain derrière les échanges, souffle Nicolas Penzini. Vu la taille de mon affaire (350 000€ de CA, ndlr), je recherchais une solution qui soit à la fois peu contraignante, peu onéreuse mais aussi riche en outils".

Et le dirigeant de mettre en avant la PLV, l'affichage, les campagnes de communication, les accords grands comptes ainsi que la notoriété de l'enseigne. "On a peu de recul sur notre partenariat mais on se sent vraiment soutenu par le réseau, avec un vrai suivi des équipes." Nicolas Penzini semble avoir fait des émules. Après lui, huit autres ouvertures se sont concrétisées durant l'été dont quatre sur l'Île de Beauté (Aleria, Bastia, Biguglia, Calenzana) ! Sur l'ensemble de l'année, une vingtaine d'inauguration est attendue alors que Siligom espère, par ce biais, s'implanter en zone rurale et en centre-ville pour, in fine, réussir à atteindre le cap des 300 implantations, objectif annoncé pour 2022.

Publié dans Marché

A l'occasion du salon de la Franchise, l'enseigne a dévoilé Siligom Express. Un concept allégé qui doit contribuer à accélérer le développement de son maillage en lui permettant de s'installer aussi bien en zone rurale qu'en centre-ville.

 

Ça bouge chez Siligom. Alors qu'il fête cette année ses 20 ans d'existence, le pneumaticien multiplie les projets et concrétise à tout-va. Après le lancement d'une ambitieuse campagne publicitaire multicanale incarnée par l'ancien footballeur Christophe Dugarry et la présentation d'un nouvel outil de gestion d'atelier dénommé SiliTech, voici que l'enseigne dégaine Siligom Express. Profitant de sa présence à Franchise Expo Paris, Siligom a dévoilé une version light de son concept traditionnel.

Une initiative qui s'inscrit dans l'air du temps (Point S et Feu Vert, pour ne citer qu'eux, se sont déjà positionnés sur ce créneau) et constitue un formidable levier de croissance. Avec 170 centres en France (tous indépendants), son directeur général, Olivier Pasini, juge que l'enseigne dispose "d'un solide réseau qu'il convient toutefois de renforcer avec d'une part une marque forte, rassurante pour les clients, et d'autre part un concept qui permette de toucher de nouveaux candidats". Cible identifiée ? Des centres réalisant moins de 350 000€ de chiffre d'affaires là où le réseau pointe en moyenne à 900 000€.

Seulement 50€/mois !

Droit d'entrée nul, aucune redevance de communication (1500€ HT/an dans la version classique) et un droit d'enseigne totalement famélique qui se chiffre à seulement 50€ par mois, voilà ce que propose Siligom dans sa version "allégée". Une stratégie assumée par Olivier Pasini : "On constate que ce sont principalement les centres de moins de 350 000€ de CA qui sont le plus en difficulté. Avec un tarif compétitif, on va permettre à des entrepreneurs d'ouvrir rapidement leur affaire mais aussi de la rendre pérenne le plus vite possible".

Et le dirigeant de mettre en exergue le fonctionnement atypique de Siligom (chaque adhérent est co-actionnaire) pour aboutir à un tel résultat. Alors qu'une dizaine d'ouvertures est attendue d'ici la fin de l'année, le pneumaticien espère par ce biais s'implanter en zone rurale et en centre-ville pour, in fine, réussir à atteindre le cap des 300 implantations, objectif annoncé pour 2022.

Publié dans Distribution

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter