Pneumatique - Le site

Étiquetage des pneus rechapés : « le rôle de la carcasse n’est pas neutre »

Le premier rechapage représente la plus grande partie des volumes. Michelin en a fait une de ses spécialités. En Europe, le Groupe investit régulièrement dans ses usines pour maintenir leur compétitivité. Alors que l’étiquetage des pneus rechapés est discuté en haut lieu en vue de sa mise en application d’ici 2017, Jean-Luc Marchet, directeur marketing des activités rechapage de Michelin, s’interroge sur sa faisabilité. 

Publié dans Interviews

La délicate équation de l’étiquetage des pneus rechapés

 

L’industrie des pneumatiques est en ébullition. L’entrée en vigueur de l’étiquetage en novembre 2012 pour tous les États membres de l’Union Européenne a pour l’instant épargné les pneus rechapés. Au regard de leur nombre en circulation sur les routes, il paraît difficile de faire une exception. Malheureusement, c’est un affreux casse-tête. 

Publié dans Industrie
vendredi, 23 janvier 2015 11:34

Très précieuses carcasses

En France l’année dernière, les ventes de rechapés ont même pour la première quasiment égalé celles de pneus neufs. Les économies générées par cette pratique ont du sens en temps de crise. Cette activité continue donc de progresser. Mais les carcasses ne peuvent pas toutes être rechapées et elles se font rares. Les grands manufacturiers « premium », qui dominent très largement ce marché, s’efforcent donc de sécuriser leurs flux. Les carcasses sont aussi l’objet d’une attention toute particulière depuis que la Commission Européenne s’interroge sur la meilleure façon d’appliquer son étiquette aux pneus rechapés, déjà en vigueur depuis le 1er novembre 2012 pour les pneus neufs. 

Publié dans Dossier

Bandag lance deux produits FuelTech à partir d’octobre 2014, l’un pour essieu moteur et l’autre pour les remorques.

Publié dans Poids lourd
Page 5 sur 5

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter