Pneumatique - Le site

Le rachat en cours du manufacturier italien par ChemChina n’a pas entamé ses bonnes relations avec le géant de la pétrochimie russe.

Publié dans Industrie

L'OPA de ChemChina sur le manufacturier et une économie russe en crise ne changent pas leurs plans. Ils viennent de choisir Synthos, un producteur polonais de matières chimiques, comme partenaire technologique pour établir une joint-venture, près de la mer du Japon dans un pôle pétrochimique, spécialisée dans le caoutchouc synthétique, Far East Petrochemical Co. (FEPCO).

Le protocole d'accord signé par les trois parties prévoit de mener des études de faisabilité dans la recherche, la production et l'offre relative au caoutchouc synthétique. 

Ce projet, annoncé en mai 2014, a donc été confirmé. Il est important pour Pirelli, qui précise que le caoutchouc synthétique produit par FEPCO à Nakhodka lui permettra de développer des pneus "verts".

 

Publié dans Industrie

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter