Pneumatique - Le site

Alors que de nombreuses sociétés du secteur sont en difficulté dans le contexte du coronavirus, la Fédération nationale de l'artisanat automobile vient de lancer une pétition pour obtenir l'annulation totale des charges fiscales et sociales. Une initiative qui a recueilli plus de 8 000 signatures en seulement une semaine !

 

La FNA est sur tous les fronts. Après avoir dressé un panorama des effets du confinement sur le secteur auto au début de la crise et avoir récemment alerté les pouvoirs publics sur la situation du dépannage-remorquage, la Fédération nationale de l'artisanat automobile se lance dans une nouvelle bataille. Celle-ci vient en effet de mettre en ligne une pétition visant à interpeler le Premier ministre, Edouard Philippe.

Dans quel but ? Obtenir une exonération totale des charges fiscales et sociales de toutes les entreprises de moins de 20 salariés et ce jusqu’au 24 août 2020. La FNA considère que cette annulation des charges est un "impératif moral" pour toutes les sociétés qui se sont retrouvées dans l’obligation de fermer leurs portes mais aussi une "mesure juste" pour celles qui sont restées mobilisées dans une démarche d’utilité publique.

Jusqu'à 80 % d'activité en moins

La Fédération rappelle que la plupart de ces entreprises, qui assurent des missions de proximité, accusent une baisse de 80 % de leur activité. "La crise sanitaire que nous traversons appelle l’adoption de mesures chocs capables de limiter la dislocation de notre économie de proximité et, au-delà, de notre société tout entière", précise Gérard Polo, président national de la FNA et vice-président de la CNAMS.

En seulement une semaine, cette initiative totalisait 8 300 signatures.

Publié dans Marché

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter