Pneumatique - Le site
vendredi, 28 avril 2017 12:53

Résultats mitigés pour Goodyear au 1er trimestre

Goodyear a publié des résultats nuancés au 1er trimestre, notamment avec un chiffre d'affaires certes stable, mais néanmoins inférieur aux attentes des marchés.

Pour le premier trimestre 2017, le chiffre d'affaires de Goodyear ressort donc à 3,7 milliards de dollars, ce qui est inférieur aux attentes des places de marchés qui tablaient sur 3,82 milliards. Par ailleurs, le bénéfice net s'est établi à 166 millions de dollars (-14,4%).

Le volume de pneus livrés dans le monde est en baisse de 4% à 40 millions d'unités. Le recul est de 4,4% sur les marchés américains (17,2 millions d'unités), de 4,3% en Europe/Moyen-Orient/Afrique (15,5 millions), alors que les ventes sont restées stables en Asie-Pacifique à 7,3 millions.

Les livraisons de pneus de première monte accusent un recul de 13%, "en raison en partie d'une baisse de la production automobile aux Etats-Unis durant la période", selon Richard Kramer, le président de Goodyear. Il a par ailleurs rappelé que ces livraisons avaient également été particulièrement fortes sur la même période l'année précédente. En remplacement, les ventes progressent de 1%.

"Ces résultats sont bons compte-tenu de l'environnement de marché caractérisé par des coûts de matières premières en hausse et par une demande plus faible", a affirmé Richard Kramer, avant d'ajouter : "Si l'inflation des matières premières s'est modérée ces dernières semaines, nous continuons à escompter qu'elle constitue un vent contraire important en 2017". Le prix du caoutchouc devrait ainsi s'afficher en hausse de 23% sur un an au cours du 2ème trimestre.

Richard Kramer demeure cependant confiant. Ainsi, le résultat d'exploitation devrait être de l'ordre de 2 milliards de dollars cette année, comme en 2016, avec pour objectif d'atteindre 3 milliards en 2020. Une confiance qui ne relève pas de la posture car la Bourse n'a pas sanctionné Goodyear à l'issue de la présentation de ces résultats en demi-teinte.

 

(avec AFP)

 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement