Pneumatique - Le site
jeudi, 18 mai 2017 08:51

La SIPH dopée par le cours des matières premières

La Société Internationale de Plantations d'Hévéas a enregistré un chiffre d'affaires de 94,7 millions d'euros au 1er trimestre 2017, en hausse de 75,9% par rapport à la même période de référence 2016 !

Lors de la présentation de ses résultats, la SIPH a donc dévoilé un chiffre d'affaires de 94,7 millions d'euros au 1er trimestre 2017, en hausse de 75,9% par rapport à la même période de 2016, essentiellement en raison du rebond des cours du caoutchouc en début d'année.

"Au plus haut du trimestre, le cours moyen du caoutchouc a atteint 2,28 dollars le kilo le 15 février 2017", note la SIPH dans un communiqué, avant de poursuivre : "et le cours moyen sur le 1er trimestre 2017, exprimé en euro, est ressorti à 1,96 euro le kilo contre 1,05 euro au 1er trimestre 2016".

Au premier trimestre, les tonnages vendus ont par ailleurs été en hausse par rapport à l'an passé, à 54 milliers de tonnes contre 48,1 milliers de tonnes au premier trimestre 2016, soit une hausse de 12,3%. Par voie de conséquence, le seul chiffre d'affaires caoutchouc s'est élevé à 91,5 millions d'euros sur le trimestre, soit une hausse de 81,5% ! La direction de la SIPH souligne que le cours du caoutchouc est désormais retombé à des niveaux plus bas, autour de 1,5 dollar le kilo, et précise qu'il reste "fidèle à sa stratégie de prudence" et à la "maîtrise de ses coûts" ainsi qu'à "l'optimisation des prix de revient".

Pro memoria, rappelons que la SIPH est spécialisée dans la production, l'usinage et la commercialisation de caoutchouc naturel à usage industriel, exploitant plus de 40000 hectares d'hévéas matures dans quatre pays (Côte d'Ivoire, Ghana, Nigéria et Libéria). L'Afrique représente environ 5% de la production mondiale d'hévéas, contre 90% venant d'Asie-du-sud-est. Le premier producteur mondial est la Thaïlande, suivi de la Malaisie et du Vietnam. La production mondiale par an de latex s'élève en moyenne à quelque 12 millions de tonnes.

 

(avec AFP)

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter