Pneumatique - Le site
Sous la pression des cours des matières premières, Bridgestone abaisse ses prévisions financières pour l'exercice 2017. Sous la pression des cours des matières premières, Bridgestone abaisse ses prévisions financières pour l'exercice 2017.
lundi, 13 novembre 2017 07:03

Bridgestone revoit ses prévisions à la baisse

Sur fond d'une hausse de ses coûts d'approvisionnement en matières premières, Bridgestone a été contraint d'abaisser sa prévision de ventes et de bénéfice opérationnel pour l'exercice en cours.

Si la prudence était donc de mise pour la présentation de ses résultats, Bridgestone a toutefois présenté un bénéfice net en hausse de 10,4%, à 499 millions d'euros, au troisième trimestre par rapport à la même période de référence 2016. Le groupe vise désormais un bénéfice net de 290 milliards de yens pour 2017 (+9,2% sur un an), relevant ainsi d'un milliard de yens sa dernière prévision, qui datait du mois d'août.

Mais Bridgestone s'attend aussi dorénavant à un recul plus marqué de son bénéfice opérationnel, de 4,3% sur un an, à 430 milliards de yens, contre une prévision précédente de 464 milliards. Pour expliquer cette révision, la direction du groupe japonais avance la hausse des coûts des matières premières. Au troisième trimestre, le bénéfice opérationnel de Bridgestone s'est établi à 97,3 milliards de yens (-12,4% sur un an), son plus faible niveau depuis le début de l'exercice.

La direction de Bridgestone a aussi abaissé jeudi sa prévision de chiffre d'affaires pour cette année, passée de 3.700 à 3.650 milliards de yens (+9,4% sur un an). Les ventes du groupe ont cependant progressé de plus de 15% au troisième trimestre, à 920,2 milliards de yens, un chiffre supérieur aux attentes des analystes de Bloomberg notamment. Au plan géographique, Bridgestone bénéficie depuis le début de l'année de ventes en hausse à la fois au Japon, en Europe et en Asie. En revanche, aux Etats-Unis, ses ventes de pneus sur neuf mois ont reculé dans le segment "Tourisme", mais progressé sur le segment "PL et Bus".

 

(avec AFP)

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter