Pneumatique - Le site
mardi, 29 janvier 2019 08:33

Bridgestone met la main sur TomTom Telematics

Le manufacturier japonais réalise un joli coup en reprenant la branche du groupe TomTom spécialisée dans les solutions de gestion de flotte. Une opération évaluée à 910 millions d'euros.

 

Fin de l'attente pour les équipes de TomTom Telematics. Près de quatre mois après l'annonce de sa mise en vente, la division du groupe néerlandais spécialisée dans les solutions de gestion de flotte a trouvé un repreneur. Le groupe Bridgestone a fait savoir, le mardi 22 janvier 2019, qu'il avait acté le rachat de TomTom Telematics pour un montant de 910 millions d'euros, dont 750 millions d'euros seront redistribués aux actionnaires, a fait savoir TomTom.

Encore soumis à la validation des autorités, l'opération devrait se boucler à la fin du deuxième trimestre 2019. Mais on peut déjà dire que le fabricant de pneumatiques japonais réussit un tour de force car la division télématique de TomTom affiche un attrait avéré. Au dernier point de passage, le troisième trimestre 2018, elle publiait un bilan en croissance de 7 % par rapport à 2017, au cumul des neuf mois, à 130,1 millions d'euros, dont 43,4 millions d'euros générés lors de la seule période estivale (+6 %). Les chiffres consolidés de l'exercice 2018 seront connus le 6 février prochain.

Coupler les pneus et les solutions numériques

De manière concrète, le rachat de TomTom Telematics est orchestré par Bridgestone Europe NV/SA, filiale de Bridgestone Corporation EMEA. Souvenez-vous, le 17 janvier dernier, cette même entité s'illustrait en signant son entrée au sein d'Iris Capital, un fonds de capital-risque, afin de s'offrir de la visibilité sur l'écosystème des start-up européennes, moyen-orientales et africaines. Cette reprise sonne alors comme le véritable démarrage de la construction d'une plateforme de gestion de données de mobilité.

Les détails de la stratégie de Bridgestone n'ont pas encore été dévoilés. Toutefois, le groupe laisse comprendre que la combinaison des offres des deux sociétés lui permettra de proposer des pneumatiques et des solutions numériques à une cible de consommateurs plus large. L’accès aux données sera également pour Bridgestone l’occasion de mettre en valeur le développement et les essais virtuels des nouveaux pneumatiques, ainsi que l’innovation en matière de pneus connectés, dont bénéficieront tous les clients, y compris les véhicules en équipement d’origine chez les constructeurs.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter