Pneumatique - Le site
mardi, 07 octobre 2014 02:00

Les pneus, pomme de discorde entre les États-Unis et la Chine

Faisant suite à la demande du syndicat américain United Steelworkers (USW), le Département d’État au Commerce va enquêter sur des importateurs de pneus Tourisme et camionnette en provenance de Chine, accusés de dumping. Ils sont accusés de casser les prix, et de bénéficier de subventions de la part de l’État chinois. Les États-Unis ont la gâchette facile dans ce domaine et des dizaines de plaintes ont été déposées ces dernières années contre des manufacturiers. Ils avaient aussi imposé une taxe de 39% aux pneus importés de Chine en 2009 pour les mêmes raisons, qui avait ensuite été ramenée à un niveau standard de 4% trois ans plus tard. L’effet d’une telle mesure sur les ventes est évidemment radical. Les ventes de pneus chinois sur le sol américain ont plus que doublé de 2011 à 2013, passant de 24,5 millions d’unités à 50,8 millions. Le syndicat observe que cette augmentation de leur part de marché de 9 à 18% en 3 ans, s’est accompagnée d’un recul de celle des manufacturiers nationaux, de 47 à 40% sur la période. Ce qui représente une sérieuse menace pour l’emploi. La Chine est évidemment en désaccord, accusant les États-Unis de vouloir à nouveau bafouer les règles du commerce international et de mettre à mal son industrie. Selon Tire Business, qui reprend les affirmations du Ministère du Commerce de l’Empire du Milieu, la Chine aurait remporté la plupart de ses appels auprès de l’OMC. En outre, aucune des 26 mesures anti-dumping prises par les USA entre 2009 et 2012 n’aurait respecté les règles de l’organisation internationale.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter