Pneumatique - Le site
Euromaster réalise l'essentiel de ses dépannages pendant les récoltes. Euromaster réalise l'essentiel de ses dépannages pendant les récoltes. Denis Morel
mercredi, 26 juin 2019 18:28

Euromaster au soutien des agriculteurs

Alors que débute la période des récoltes, le réseau du groupe Michelin renouvelle son opération SOS Récoltes. De juin à octobre, 107 centres du réseau et plus de 200 techniciens experts sont mobilisés pour dépanner les agriculteurs.

 

Partenaire du monde agricole, Euromaster relance son opération SOS Récoltes. Alors que le réseau du groupe Michelin réalise auprès de cette clientèle 11 000 dépannages chaque année, 7 000 le sont durant cette période si cruciale pour tous les professionnels du secteur. L'enseigne mobilise ainsi ses équipes pour assurer un service de dépannage 24h/24 et 7j/7 partout en France. Une initiative évitant à tous les agriculteurs une perte de rendement préjudiciable.

De juin à octobre, 107 centres et plus de 200 techniciens experts sont d'astreinte sur tout le territoire. Les exploitants agricoles peuvent connaitre les centres mobilisés via le site www.businesspro.euromaster.fr et déclencher un dépannage (garanti sous moins de 3h) ou se rendre dans le centre le plus proche de chez eux.

"Une activité qui nécessite de la proximité"

Soucieux d’être au plus près des besoins des agriculteurs, Euromaster adapte son service au calendrier des différentes régions : moissons, vendanges, maïs, betteraves... Pour proposer un service adapté, l'enseigne prend en compte les départements les plus sensibles comme la Marne (6937 agriculteurs), les Côtes-d’Armor (6210) ou encore l’Ille-et-Vilaine (5720) afin de s’assurer d’être présent là où le risque est le plus important.

"Euromaster met un point d’honneur à être présent au bon moment et à chaque étape pour les agriculteurs. C’est une activité qui nécessite de la proximité et de la souplesse, d’où l’importance pour nous de pouvoir répondre à leurs besoins à l’échelle locale. Savoir qu’Euromaster intervient en moins de 3h, même la nuit, est un véritable soulagement pour les exploitants pour qui la période des récoltes est cruciale", étaye François Lorenzo, category manager agraire.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter