Pneumatique - Le site
Cinquième participation de suite à Solutrans pour Hankook. Cinquième participation de suite à Solutrans pour Hankook.
lundi, 25 novembre 2019 15:41

Hankook France veut voir plus grand en industriel

Fidèle à Solutrans, le manufacturier présentait à Lyon deux nouveaux produits : un pneu polyvalent mixte chantier et un pneu pour bus électriques urbains. Deux atouts qui viennent soutenir une stratégie et des ambitions revues à la hausse.

 

Pour la cinquième année consécutive, Hankook France prenait part, du 19 au 23 novembre 2019, au grand rendez-vous tricolore du monde des transports. "Solutrans est un salon qui a beaucoup de valeur pour la profession et qui est incontournable pour nous", juge Xavier Antressangle, directeur poids lourd et flottes France. A Lyon, le manufacturier dévoilait cette année deux innovations. Une première lui permettant, à défaut de se démarquer, de suivre une tendance forte du marché, et une seconde le plaçant pour le coup en plein cœur des futurs enjeux du secteur.

30 % de l'activité en industriel

A l'instar des innovations présentées ces derniers mois par Goodyear, Continental ou Michelin, la mode est aux pneumatiques polyvalents. Hankook l'a bien compris et complète son offre industrielle avec la présentation de la gamme mixte chantier transport SmartWorks, avec les profils AM11 pour essieu directeur, DM11 pour essieu moteur et TM11 pour essieu remorque et semi-remorque. Un véritable produit de compromis, initialement attendu pour 2017, qui va permettre au groupe coréen de répondre "à une attente des clients". Sa commercialisation débutera en janvier 2020.

Dans une tout autre approche et avec des perspectives volumétriques bien différentes, Hankook dévoilait également à Lyon le SmartCity AU04+, soit une gamme pour bus électriques urbains. Partis d'une feuille blanche (là où certains manufacturiers prennent pour base de travail leur gamme utilitaire), les concepteurs ont développé ce produit dans le cadre d'un partenariat avec Mercedes, pour le marché allemand. Cette innovation se distingue par sa très faible résistance au roulement et ses performances de freinage sur sol mouillé.

Nouvelle approche commerciale

Ces deux nouveautés soutiendront assurément la nouvelle feuille de route d'Hankook France sur le segment industriel. Si le groupe jouit d'une très belle notoriété, porté par sa communication VL, celui-ci souhaite voir plus grand sur un marché du transport "encore très lié au TCO et où le bouche-à-oreille a beaucoup de puissance", note Xavier Antressangle. Aujourd'hui, 30 % de l'activité du groupe est réalisée en industriel alors que 90 % de ce total est porté par les gammes chantiers et, de plus en plus, par les gammes régionales. Mais l'ambition est ailleurs.

Si l'efficacité de la petite force commerciale du manufacturier dans l'Hexagone, avec seulement 11 éléments, est indéniable, celui-ci entend jouer sur d'autres leviers pour poursuivre son expansion. S'il s'y était jusqu'ici toujours refusé préférant avancer exclusivement avec l'appui de ses revendeurs, Xavier Antressangle confirme vouloir à présent négocier avec des acteurs nationaux. "Les grandes régies nationales traitent directement avec les manufacturiers et non les revendeurs. Pour grandir et obtenir des contrats d'envergures, il faut que l'on change de philosophie", conclut le responsable.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter