Pneumatique - Le site
Bertrand Saint-Supery et Amaury Pouzet, cofondateurs de la société. Bertrand Saint-Supery et Amaury Pouzet, cofondateurs de la société.
mardi, 03 décembre 2019 09:11

Dequalog, une nouvelle solution pour les gestionnaires

Nouveau venu sur le marché de la gestion de flotte, Dequalog Solutions entend s'y faire une place avec sa technologie totalement indépendante permettant une réelle gestion prédictive des parcs.

 

La valeur n'attend pas le nombre des années. Lancée au début de l'automne, la société Dequalog Solutions possède un bagage bien plus grand qu'il n'y parait, fruit de l'expérience de ses deux fondateurs. Ingénieur et commercial de formation, Bertrand Saint-Supery et Amaury Pouzet ont fait leur armes au début des années 2000 chez Pirelli. A cette époque, le pneu est en crise, les fermetures de sites se multiplient, le secteur cherche le rebond, ce qui fait naitre chez les deux hommes des idées et des ambitions. Complémentaire, le binôme se forme et décide de voguer de ses propres ailes en montant une première société chargée de faire de l'intermédiation entre les constructeurs automobiles et les manufacturiers exotiques.

Focus sur les flottes de VL et VUL

Ils contribuent alors à l'arrivée en Europe de marques comme Giti ou Maxxis, travaillent également à la mise au point de MDD pour le marché, avant que Giti ne décide de leur confier la gestion de sa nouvelle filiale pour la France et le Benelux ainsi que de son département OE. Un vrai tremplin, une réussite aussi, mais le binôme pense à autre chose alors qu'un nouveau virage se dessine pour le secteur. "En 2017, la notion de gestion de flotte était déjà présente mais essentiellement au travers d'outils qui faisaient du préventif et non du prédictif", explique Bertrand Saint-Supery. Le dirigeant déplore par ailleurs les effets d'annonce et le trop plein marketing des enseignes sur cette question.

Totalement indépendant, Dequalog Solutions ambitionne ainsi d'optimiser le travail des gestionnaires de parc, avec un focus tout particulier sur les flottes de VL et de VUL, en offrant via sa plateforme une vision à long terme des éléments coût et sécurité. "La question du TCO est la véritable porte d'entrée chez les clients", ajoute Amaury Pouzet. Derrière ce projet, le juge de paix n'est autre que la mesure du pneumatique qui se fait dans le cas présent par un scanner T-Scan. Concrètement, chaque flotte est analysée par un opérateur en seulement quelques secondes par cet outil ce qui permet ensuite à Dequalog d'établir la "fiche d'identité" pneumatique de chaque véhicule et de suivre son évolution.

Des résultats probants

Côté coût, la société se base sur le stock et les fournisseurs du gestionnaire pour proposer, en fonction des usages et des contraintes, la meilleure solution possible. Le tout pour un tarif ultra compétitif de 2 euros par mois et par carte grise. Testée depuis un an en région parisienne sur une flotte de 58 VUL (4 millions de kilomètres parcourus), cette solution a permis de dégager des résultats probants avec un gain kilométrique de 18 % (la société changeait ainsi trop tôt ses pneus) et de 38 % au niveau des coûts (en misant sur des gammes plus chères à l'achat mais plus rentables à l'usage).

Autre enseignement, si ce premier partenaire souhaitait initialement optimiser son TCO, il a "très vite apprécié le fait de pouvoir déléguer complètement la gestion de ses pneus", précise Bertrand Saint-Supery. Encore aux prémices de son histoire, Dequalog Solutions est actuellement en discussion pour entrer en tests sur des flottes institutionnelles de grande envergure. Des rapprochements pourraient également s'opérer avec des réseaux pour plugger cette solution à la leur.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter