Pneumatique - Le site
Tous les segments accusent de lourdes pertes, selon l'ETRMA. Tous les segments accusent de lourdes pertes, selon l'ETRMA.
vendredi, 17 avril 2020 09:13

Les ventes de pneus dégringolent en Europe

Une perte de 26 % sur le seul mois de mars et de 13 % sur l'ensemble du trimestre pour le segment TC4… Le dernier bilan de l'ETRMA montre l'impact direct du coronavirus sur le marché européen du pneumatique.

 

Après un exercice 2019 décevant, le début d'année 2020 n'a pas réellement permis à l'industrie européenne du pneumatique de retrouver des couleurs et la crise sanitaire qui touche actuellement le monde entier ne va clairement pas améliorer la situation. Selon le dernier bilan de l'Association des manufacturiers européens (ETRMA), les ventes d'enveloppes TC4 (tourisme, VUL, 4x4) ont diminué de 26 % entre mars 2020 et mars 2019, à hauteur de 15 739 unités, celles poids lourd ont reculé de 15 % (928), soit autant que le segment agricole (107), alors que les pneus deux-roues dégringolent de 41 % (688) !

Sur l'ensemble de l'année, tous ces segments sont dans le rouge (-13 % pour le TC4, -6 % pour le PL, -13 % pour l'agricole, -21 % pour les deux-roues). "La baisse drastique des ventes est en partie due aux nombreuses mesures prises par les fabricants de pneus pour protéger la santé et le bien-être de leurs employés et se conformer aux directives gouvernementales", note l'ETRMA. Celle-ci indique par ailleurs que, en date du 7 avril 2020, 89 % des capacités de production de pneus à l'échelle du continent sont fermées, ce qui impact 84 % des effectifs du secteur.

Le plus grand défi

Si l'association "soutient les mesures prises par la Commission européenne pour aider à atténuer les conséquences de cette crise sans précédent", elle juge qu'il s'agit là "du plus grand défi auquel notre industrie n'ait jamais été confrontée". Sa directrice générale, Fazilet Cinaralp, estime ainsi que la suspension des activités de production associée à la forte baisse de la demande "auront un impact durable sur les performances de notre industrie". Une reprise d'activité partielle, graduée et encadrée est défendue par l'ETRMA.

Pour le bien de chaque acteur mais aussi pour contribuer à lutter contre la pandémie de Covid-19. "L'industrie européenne du pneu reste prête à fournir toute l'assistance possible. Un certain nombre de membres de l'ETRMA produisent des masques chirurgicaux et des respirateurs dans différents États membres et continuent de se mobiliser sur tous les fronts pour jouer un rôle actif dans la bataille mondiale", conclut Fazilet Cinaralp.


 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter