Pneumatique - Le site
En vigueur depuis le 1er mai, le nouvel étiquetage reste mal connu. En vigueur depuis le 1er mai, le nouvel étiquetage reste mal connu.
lundi, 19 juillet 2021 08:04

L'étiquetage des pneumatiques reste flou pour les automobilistes

Une enquête réalisée par Apollo Vredestein montre qu'une très faible part des automobilistes sait que l'étiquetage des pneus a évolué au 1er mai 2021. Ils sont par ailleurs 38 % à ne pas connaitre les différentes classifications liées à ce dispositif.

 

Alors que l'étiquetage européen des pneumatiques a évolué depuis le 1er mai 2021, Apollo Vredestein a mené une étude pour comprendre comment ce dispositif était assimilé par les automobilistes. Premier constat, deux mois après l'entrée en vigueur de cette nouvelle version, 73 % du panel interrogé indique ne pas en avoir été informé. Cette donnée est plus élevée chez les 55-64 ans (77 %) que chez les 25-34 ans (68 %).

Plus en détails, cette enquête montre que seulement 38 % des participants sont au courant des classifications de résistance au roulement, d'adhérence sur sol mouillé et de bruit des pneus. Bien que les revendeurs de pneus soient tenus, en vertu de la législation européenne, d'expliquer ces classifications d'efficacité et de performance aux clients avant un achat, seuls 33 % des propriétaires de véhicules ont déclaré avoir été informé lors de leur dernier achat.

"Les autorités et le secteur des pneus sont face à un défi de taille"

Cela est d'autant plus préjudiciable que 82 % des automobilistes interrogés indiquent qu'une meilleure connaissance de l'efficacité et des niveaux sonores influencerait leur choix de pneus à l'avenir. Cette opinion positive concernant les classifications indépendantes est plus élevée chez les chez les 18-24 ans (89 %) que chez les 55-64 ans (75 %).

"Ces classifications de pneus sont clairement très appréciées des propriétaires de véhicules, mais la sensibilisation reste très faible. Les autorités et le secteur des pneus (fabricants, distributeurs et revendeurs) sont face à un défi de taille : améliorer la sensibilisation et permettre aux consommateurs de prendre des décisions d'achat éclairées. Une meilleure sensibilisation aidera les consommateurs à choisir des pneus mieux adaptés à leurs besoins, et aidera à mettre en évidence les pneus ayant les meilleures caractéristiques environnementales et de sécurité", commente Yves Pouliquen, directeur des ventes et du marketing pour l'Europe chez Apollo Vredestein.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter