Pneumatique - Le site
mardi, 02 décembre 2014 15:42

Étiquetage des pneumatiques : nouvelles règles

Depuis le 1er novembre 2014, il n'est plus possible de produire des pneus notés G en efficacité énergétique et F/G en adhérence sur sol mouillé pour le Continent européen, selon l'article 13.11 de la directive CE 661/2009. Toutefois, les pneus déjà fabriqués avant cette date peuvent encore être commercialisés en sell-in et sell-out pendant une durée fixée à 30 mois (mai 2017).

 

Cette mesure pourrait réduire l'offre de 10% en Europe, 6% en raison de pneus ne répondant plus aux nouveaux seuils en matière de RR, et 4% en raison du freinage sur route mouillée. En France, où le marché est dominé par les produits « premium », la part des pneus tourisme les moins bien notés est bien inférieure. Le marché ne sera que très peu impacté.

 

Pour les pneus poids lourds, seuls ceux qui sont notés G en efficacité énergétique ne pourront plus être produits pour l'Europe à partir du 1er novembre 2016. Les mauvais « freineurs » sur le mouillé sont épargnés. De la même manière, un délais de 30 mois sera accordé pour la commercialisation des pneus produits avant cette date butoir.

 

En attendant, les contrôles se multiplient au niveau national, pour s'assurer que les règles du label, en vigueur depuis novembre 2012, sont bien respectées. Des visites ont été organisées sur les points de vente en Allemagne, en Suède, en Belgique, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, pour s'assurer que les étiquettes étaient bien utilisées.

 

En 2013, l'ETRTO a testé 4 pneus. Les résultats seront connus fin 2014. Un 2ème test est en cours sur 10 pneumatiques, à l'initiative de l'Etat de la Basse-Saxe. D'autres ont été réalisés au niveau national au Royaume-Uni, en Allemagne, en Belgique cette année. Il y en aura en Pologne l'année prochaine. A chaque fois, l'échantillon réunit entre 10 et 15 pneus. Le coût des test est élevé, il faut donc viser juste. « Les amendes infligés aux contrevenants peuvent ainsi les financer », remarque justement Stephan Rau, Directeur Technique pour l'association allemande de l'industrie du caoutchouc, dans le cadre d'une présentation à l'occasion du Challenge Bibendum.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter