Pneumatique - Le site
jeudi, 26 février 2015 19:17

Une amende de 16 M$ pour Goodyear

Goodyear a accepté de payer plus de 16 millions de dollars pour mettre un terme à une enquête menée par la Securities and Exchange Commission (SEC) aux Etats-Unis. Le gendarme boursier américain accusait les filiales de Goodyear d'avoir versé des pots de vin dans le but d'obtenir la vente de pneus au Kenya et en Angola.

La SEC a estimé que Goodyear violait le Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) en offrant des sommes d'argents en espèces aux salariés d'entreprises privées ou d'entités appartenant aux gouvernements ainsi qu'aux autorités locales telles que la police ou des fonctionnaires. La SEC a précisé que "Goodyear n'a ni admis ni nié [ses] conclusions".

Publié dans Industrie

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter