Pneumatique - Le site

Le réseau lyonnais poursuit son développement à l'international. Outre le renforcement de ses réseaux en Afrique du Sud et au Maroc, Point S a profité des derniers mois pour découvrir trois nouveaux pays : la Côte-d'Ivoire, le Cameroun et le Sénégal.

 

Près de 50 ans après son lancement dans l'Hexagone (l'enseigne les fêtera l'an prochain), Point S est désormais devenu un acteur mondial du marché de la réparation et de l'entretien automobile. En dépit du contexte sanitaire, 2020 aura été, quoi qu'il arrive d'ici au 31 décembre, un bel exercice sur le plan du développement international. Le réseau a ainsi renforcé sa présence sur le continent africain en améliorant son maillage sur certains marchés stratégiques mais aussi en s'implantant sur de nouveaux.

Djibouti, une implantation unique et record

Présent en Afrique du Sud depuis 2012 grâce à une master-franchise, Point S y connait un développement quasi exponentiel avec désormais plus de 65 points de vente et un objectif fixé à 70 sites d'ici la fin de l'année 2020.

Même dynamique au Maroc, un marché découvert quant à lui en 2015, où le réseau compte 20 implantations et bientôt deux supplémentaires. Les points de vente marocains ont aussi la particularité d'être de véritables centres de services avec une activité auto couplée à d'autres prestations (station-service, assurance…).

Pétro Ivoire en soutien

Enfin, il convient également de mettre en exergue Djibouti, un pays qui ne s'appuie que sur une seule implantation. Sauf que celle-ci compte la bagatelle de 26 baie, un record, qui en fait le plus grand site du continent africain.  

Mais l'exercice 2020 a également été marqué par l'arrivée de Point S sur trois nouveaux marchés. L'enseigne compte déjà en Côte d'Ivoire deux points de vente avec l'ambition d'en ouvrir 14 en 4 ans, notamment grâce à un partenariat conclu avec le pétrolier Pétro Ivoire. Au Cameroun et au Sénégal, les premiers points de vente sont en cours de finalisation et ouvriront leurs portes dans les jours qui viennent.

Publié dans Distribution
mercredi, 27 novembre 2019 10:25

Siligom : le Maroc n'est qu'un début

Alors que l'enseigne rassemble désormais près de 200 points de vente en France, celle-ci entend poursuivre son développement à l'international. Face au succès rencontrée par son implantation au Maroc, d'autres concrétisations sont attendues.

 

Bien aidé depuis deux ans par le développement de Viasso, fruit de son rapprochement avec Point S, Siligom est en passe de boucler un nouvel exercice positif. A l'occasion du dernier salon Solutrans, le directeur général de l'enseigne, Olivier Pasini s'est livré à un premier bilan. Sur les différents indicateurs de performance, le dirigeant juge que son réseau "se porte bien" avec "une activité TC4 supérieure au marché, des croissances en PL et agricole bien au-dessus (de celui-ci) et une légère progression en rechapage".

L'autre satisfaction tient en outre dans la bonne tenue du maillage. "On tutoie les 200 points de vente" note avec satisfaction le directeur général. Une résultat en hausse d'une trentaine de sites comparé au bilan 2018, favorisé par le lancement voilà dix-huit de Siligom Express, concept "light" adopté à ce jour par 34 centres. "C'est un vrai levier pour étendre notre maillage mais aussi pour développer les liens avec notre réseau puisque quatre adhérents se sont développés en Express", ajoute Olivier Pasini.

Baisse des coûts d'adhésion

Cette expansion a aussi été facilitée par la mise en place, annoncée lors du dernier congrès de Marrakech, d'une nouvelle grille d'accession avec une baisse des coûts d'adhésion. Différents paliers sont désormais proposés pour inciter d'une part de nouveaux investisseurs à rejoindre le réseau mais aussi pour favoriser la bonne santé de celui-ci, et notamment de ses plus petites affaires.

Dans un avenir proche, un autre sujet prendra une place incontournable. Initié en 2018, le développement international devrait se poursuivre en 2020. Avec 13 et bientôt 14 points de vente au Maroc, Olivier Pasini se dit "agréablement surpris" par la tournure de ce projet. "Le Maroc est une très belle aventure. Grâce à ce développement, nous avons compris ce que nous pouvions apporter sur ce type de marchés." Affaire à suivre.

Publié dans Marché

L'enseigne lyonnaise est sur tous les fronts. Coup sur coup, elle vient de conclure le rachat de Pneus Pro Services tout en actant son arrivée sur le marché chinois grâce à un accord passé avec le réseau local Suremoov.

 

Seul réseau (avec Euromaster) présent à Equip Auto, Point S a profité du rendez-vous parisien pour dresser un premier bilan annuel de son activité. Et celui-ci s'avère positifs puisque l'enseigne rassemble à ce jour 553 centres, dont 10 % de Point S City, un concept qui se développe dans l'Hexagone comme à l'international avec des ouvertures à Montréal (Canada) et Bruxelles (Belgique). Autre atout, trois mois à peine après son lancement, Point S Glass, nouveau concept dédié au vitrage, est déjà implanté auprès de 40 points de vente ! Peu connue pour se reposer sur ses lauriers, la société lyonnaise dévoile cette semaine deux annonces majeures.

PPS, une autre solution

La première tient dans la reprise de la marque PPS (Pneus Pro Services). Fondée en 2004 par André Bourrec, cette centrale d’achat réservée aux professionnels du pneu et de la pièce auto fédère 120 points de vente, dont une bonne partie d'ancien adhérents Arc-en-Ciel (désormais Eurotyre). Une opération plus subtile qu'il n'y parait puisque Point S reprend uniquement la marque PPS et non la société, ses 120 membres ne rejoignent donc pas le réseau. Du moins dans un premier temps car l'ambition est bien ailleurs.

Une redevance annuelle imbattable

"L'intérêt pour nous consiste à accroître notre volume d'achat (350 000 pneus TC4, 4 000 PL et 300 agraire chez PPS), à optimiser nos conditions d'achat et à s'appuyer sur une nouvelle marque forte", explique Christophe Rollet. En fait, Point S compte s’appuyer sur PPS pour capter une autre typologie de clients, uniquement intéressée par les conditions d'achats. Et ce pour un prix imbattable, la redevance annuelle s'élevant dans le cas présent à 700 € par an. L'autre intérêt est aussi de pouvoir développer le maillage en proposant une alternative à des professionnels installés trop près d'un centre Point S. Malgré cela, une quinzaine de PPS, motivé à l'idée de monter en compétences, basculeront prochainement sous les couleurs de l'enseigne.

Naissance de Point S China

PPS sera en outre une solution supplémentaire sur le plan du développement international pour découvrir de nouveaux marchés. On en vient là à la seconde annonce du réseau. Depuis ce mois-ci, celui-ci est implanté en Chine. Après avoir découvert l'Asie en 2016 avec des ouvertures en Malaisie et en Inde puis avoir grandi ces deux dernières années aux Philippines, à Hong-Kong et à Singapour, c'est donc sur le sol chinois que s'installe Point S. Un marché clé, où la distribution reste très fragmentée avec 400 000 à 600 000 PDV, selon les estimations, dont 73 % sans enseigne, 9 % en franchise et peu de concepts multiservices.

2000 PDV d'ici 2026

Pour concrétiser son projet, Point S s'associe à Suremoov. Une référence locale, créée en 2004, spécialisée dans la carrosserie et l'entretien rapide avec environ 950 sites. Dans le cadre de ce rapprochement, Suremoov devient adhérent Point S International et crée avec son partenaire une coentreprise dénommée Point S China. L'objectif sera d'atteindre les 2 000 points de vente d'ici 2026, un millier pour Suremoov dont les centres arboreront une baie Point S Express et un autre millier pour Point S China. Comme le veut la législation locale, deux unités pilotes ouvriront d’ici la fin de l’année à Foshan, dans le sud-est du pays.

Publié dans Marché
mardi, 02 avril 2019 09:59

Direction l'Espagne pour Allopneus

Déjà présent en Belgique et aux Pays-Bas, le spécialiste de la vente de pneus sur Internet poursuit son internationalisation. En Espagne, Allopneus s'appuie sur un réseau de 800 garages partenaires.

 

A l'heure de fêter son 15e anniversaire, Allopneus.com poursuit son développement. Le numéro un de la vente de pneumatiques sur Internet en France fait son apparition sur le marché espagnol avec le site alloneumaticos.es. Il s'agit du troisième pays dans lequel la société s'implante. En janvier 2019, des versions belge et néerlandaise avaient été déployées.

En Espagne, Allopneus propose une offre riche de 10 000 références "incluant toutes les grandes marques et les produits rares ou spécifiques". Quant au réseau de montage, un point essentiel au bon fonctionnement du pure player, il comprend en cette phase de lancement déjà plus de 800 garages partenaires. Un chiffre qui devrait grimper dans les mois à venir.

Pour rappel, la société basée à Aix-en-Provence (13) a écoulé l'an dernier près de 4 millions de pneumatiques et revendique ainsi une part de marché total d'environ 10 % en France. Son internationalisation devrait se poursuivre.

En début d'année, Mathieu Blaise, directeur général, nous avait ainsi confié son ambition de s'implanter "sur d'autres marchés proches de l'Hexagone". L'Allemagne, un pays jugé complexe à travailler, ne fait en revanche pas partie de ces projets.

 

Publié dans Distribution

Le numéro un de la vente de pneumatiques sur Internet entame son internationalisation. Allopneus se lance ainsi en Belgique et aux Pays-Bas avec un réseau de 500 monteurs, au total, qui reste toutefois à parfaire.

 

2018 est venue confirmer la bonne dynamique d'Allopneus. Avec un chiffre d'affaires "en légère croissance" et une part de marché "stable" (évaluée à 10 % des ventes totales de pneus en France), à en croire son directeur général, Mathieu Blaise, tous les voyants sont au vert pour le pure player. Une performance d'autant plus louable qu'elle a été réalisée alors même qu'Allopneus a vu une partie de sa plateforme logistique partir en fumée en août dernier.

L'Espagne d'ici la fin du premier semestre

25 % de l'espace de stockage ont ainsi été touchés ce qui a impacté, et impacte toujours, le bon fonctionnement de la société. "Cet incendie a été une véritable épreuve pour Allopneus et tous nos collaborateurs ont réagi de manière extrêmement professionnelle et solidaire, précise Mathieu Blaise. C'est grâce à leur implication que nous avons pu traverser la période hivernale sans encombre et tenir tous nos engagements vis-à-vis de nos clients".

En attendant de pouvoir réutiliser pleinement sa plateforme, Allopneus vient de concrétiser un projet d'envergure. Attendue de longue date, l'internationalisation du site internet devient une réalité. Suite à la cessation d'activité de Popgom sur ces deux marchés, Allopneus a récupéré la clientèle de son homologue pour se déployer simultanément en Belgique et aux Pays-Bas depuis la mi-janvier. Le tout avec un embryon de réseau de montage, condition sine qua none pour s'y implanter.

Un déploiement "ambitieux, mais très progressif et pragmatique"

"Pour garantir un niveau de service optimal, il nous faut un réseau de montage d'envergure. C'est une tâche qui prend du temps, ajoute le directeur général. Nous débutons avec environ 250 monteurs sur chaque marché et l'objectif est d'en rassembler environ un millier d'ici deux ans dans chacun de ces pays". Cette initiative ne devrait pas rester sans lendemain puisque Allopneus assume désormais pleinement ses velléités d'expansion internationale.

"Nous nous déploierons d'ici la fin du premier semestre en Espagne et, à moyen terme, nous souhaitons nous implanter sur d'autres marchés proches de l'Hexagone." L'Allemagne, un marché "compliqué, où le business online est déjà très mature", ne figure toutefois pas dans le plan de développement de la société. Le dirigeant entend ainsi miser sur un déploiement "ambitieux, mais très progressif et pragmatique" pour réussir ce virage.

L'entretien de Mathieu Blaise est à retrouver dans le Pneumatique n°154 de février-mars 2019.

Publié dans Distribution
mercredi, 31 octobre 2018 14:21

Direction la Tunisie pour Midas

Master-franchisée de l'enseigne, la société Alliance Car Repair permet à Midas de s'implanter en Tunisie avec l'ouverture d'un premier centre, près de Tunis.

 

Et un nouveau marché pour Midas ! En quête d'internationalisation, l'enseigne étend son maillage avec l'ouverture de son tout premier centre en Tunisie. Une implantation qui a vu le jour grâce au master-franchisé Midas, la société Alliance Car Repair (ACR). Cette dernière s’est associée à Libya Oil Tunisie et la Société d’administration et de gestion des stations-service (Sagess) pour ouvrir son premier centre au pays du Jasmin, sur la station-service Ola Energy à Ariana, près de Tunis.

Ambitieux, Midas espère renforcer rapidement sa présence sur le sol tunisien avec un plan de développement d’au moins quatre sites par an.

Très engagé sur son déploiement à l’international, l’enseigne du groupe Mobivia possède la licence exclusive d’exploitation de sa marque dans 98 pays en Afrique, en Europe, au Brésil et en Turquie. Pour son développement sur le continent noir, elle a privilégié des partenariats avec plusieurs acteurs locaux. L’an dernier, Midas s’était ainsi illustré en s’associant à Vivo Energy, société assurant la distribution et la commercialisation des produits Shell en Afrique.

Publié dans Industrie
lundi, 02 juillet 2018 16:58

Direction le Maroc pour Siligom

L'enseigne Siligom vient de conclure un accord de master franchise au Maroc avec un acteur local dont les cinq points de vente vont endosser les couleurs du tricolore.

 

Siligom amorce son développement à l'international avec une première implantation au Maroc. L'enseigne tricolore vient de signer un accord en master franchise avec Yasser El Bermaki, directeur associé de Siligom Maroc, et Hind Laimouny, directrice associée de Glass Auto Express, pour construire un réseau sur le sol marocain.

Les cinq points de vente gérés par Yasser El Bermaki arboreront d'ici quelques jours les couleurs de Siligom alors que le dirigeant assurera le développement de l'enseigne dans les grandes villes du Royaume, avec le soutien du réseau Glass Auto Express, numéro un sur le marché du vitrage au Maroc avec près de 50 centres.

Un concept adapté à la réalité locale

"Actuellement, le marché marocain se partage principalement entre les constructeurs souvent élitistes, et des garagistes indépendants pris de court par la modernisation et la montée en gamme du parc automobile, étaye Olivier Pasini, directeur général de Siligom. Notre concept permettra aux clients marocains de confier leurs véhicules à des réparateurs multimarques qualifiés, en capacité d'apporter des services de qualité, et ce à moindre coûts".

"Nous sommes très heureux d'avoir conclu un accord avec Siligom portant sur un contrat de master franchise au modèle économique parfaitement adapté à la réalité du marché marocain. Notre ambition est d'offrir une expérience client différenciée au travers de centres intégrés où l'automobiliste aura accès à l'ensemble des services, de la pose des pneumatiques, au vitrage, à la vidange", se félicitent quant à eux Yasser El Bermaki et Hind Laimouny.


Publié dans Marché

L'enseigne Point S poursuit son expansion internationale et s'implante aux Philippines grâce à la signature d'un accord de master franchise avec le groupe Motozentrum Philippines Incorpored.

 

Après l'Inde et la Malaisie, Point S renforce sa présence en Asie. Le réseau lyonnais a signé un accord de master franchise avec le groupe Motozentrum Philippines Incorpored (MPI) spécialisé dans la distribution de pneumatiques sur le marché philippin. Dès cette année, cinq points de vente passeront aux couleurs de Point S avec l'objectif d'atteindre une cinquantaine de centres d'ici 3 ans dans cet archipel du sud-est asiatique constitué de 7 641 îles et comptant 100 millions d'habitants.

"Nous sommes très fiers d'avoir trouvé, comme c'est le cas dans chaque pays où nous rentrons, un partenaire professionnel et fiable, avec le Groupe MPI, estime Christophe Rollet, directeur général de Point S Group. Les Philippines, et leur énorme potentiel, représentent, pour nous, le 3è pays d'Asie où nous arrivons, en l'espace seulement d'un an et nous allons continuer notre marche en avant pour faire de notre enseigne, le leader indépendant incontesté du pneu et de l'entretien auto en Asie".

5% de PDM visée au niveau local

En début d'année, le dirigeant avait d'ailleurs rappelé les grandes lignes du plan de développement de Point S à l'international. Comptant à ce jour 3600 centres répartis dans 34 pays, Christophe Rollet espère atteindre à moyen terme les 5000 implantations avec une présence dans plus de 50 pays ! Le tout en continuant de se montrer exigeant.

"Nous avons régulièrement des sollicitations émanant de professionnels que nous déclinons car notre stratégie est claire : lorsque Point S découvre un nouveau marché, l'objectif consiste à atteindre rapidement un minimum de 5% de part de marché." Ce que Point S espère réussir aux Philippines avec un partenaire comme MPI bien implanté localement.

Publié dans Marché
lundi, 05 février 2018 10:29

Point S investit le Salon des Entrepreneurs

Point S participe au Salon des Entrepreneurs qui se tient au Palais des Congrès, à Paris, du 7 au 8 février. Une présence qui s’inscrit dans une stratégie de développement international.

 

Le spécialiste de l'entretien et du pneumatique, Point S, sera présent cette semaine au Salon des Entrepreneurs qui se déroule au Palais des Congrès de Paris. L’occasion pour les équipes de l’enseigne de rencontrer les 65 000 entrepreneurs et futurs entrepreneurs qui sont attendus sur cet évènement.

Ce rendez-vous annuel a rassemblé en 25 ans plus d’un million de visiteurs. Des créateurs, repreneurs d’entreprises et dirigeants de TPE/PME-ETI. Il permet d’identifier les nouvelles tendances, de bénéficier de conseils et de trouver des financements. Pour Point S, il s’agit surtout à cette occasion d’asseoir sa stratégie de développement en séduisant des entrepreneurs chevronnés. 

Une volonté d’expansion internationale

Le spécialiste du pneumatique a atteint les 500 points de vente en France l'an passé et souhaite étendre encore plus sa présence aussi bien dans l’Hexagone, que dans les Dom-Tom et surtout à l’international.

Pour atteindre ses objectifs, le pneumaticien axe sa stratégie sur quatre concepts de centres. L’idée est de proposer un service adapté à différentes zones géographiques. L’enseigne propose ainsi des adresses « Point S Entretien Rapide », destinées à une clientèle urbaine adepte des stations-services, des pôles « Point S Centre Auto » implantés en zone commerciale proposant une surface de vente en libre-service, des « Point S City » adaptés aux communes rurales et hyper centres-villes et enfin un concept « Point S Industriel » pour une clientèle professionnelle installée en zone d’activité ou industrielle.

L’enseigne de centres autos a déjà initié son développement international, avec notamment l’arrivée récente dans son réseau du détaillant et distributeur North Country Tire dans, l’ouest canadien.

 

 

Publié dans Marketing

Après une année 2017 record, que ce soit en termes d'activité commerciale, d'ouvertures ou de développement, l'enseigne Point S entend désormais aller encore plus en optimisant son maillage, en France comme à l'international.

 

A l'heure où l'enseigne affiche une reconnaissance record (taux de notoriété assistée évalué à 81% contre 78% en 2016), Point S avance bon train et rien ne semble entraver sa marche en avant. 2017 restera ainsi comme une année historique pour le réseau lyonnais. En termes de performances commerciales, tout d'abord, avec des résultats supérieurs au marché aussi bien en pneumatiques (TC4 : marché à -1%, Point S à +3,6% ; industriel : +2,5%/+19% ; agricole : +6%/+17%) qu'en services (pièces : marché à -2%, Point S à +12% ; vidange : 0%/+16% ; entretien auto : -2%/+9%). 

Côté maillage ensuite, le dernier exercice restera comme celui au cours duquel Point S a franchi le cap aussi symbolique que significatif des 500 centres dans l'Hexagone. Au total, l'enseigne a ouvert 46 nouveaux points de vente, dont 13 issus de l'investissement de ses propres adhérents, et a bouclé l'année avec 520 implantations. S'il admet qu'il ne s'agit là que d'un élément de comparaison parmi d'autres, Christophe Rollet, directeur général de Point S Group, explique que "le maillage reste une notion très importante. C'est ce qui qualifie le poids d'un réseau".

Être présent dans 50 pays

Pour le dirigeant, ce développement géographique dépasse d'ailleurs largement les frontières françaises. 2017 aura ainsi permis à l'enseigne de confirmer ses ambitions internationales avec 200 ouvertures, la découverte de trois nouveaux marchés (Inde, Malaisie et Djibouti) et le renforcement de ses positions en Amérique du Nord. Un continent découvert il y a seulement trois ans et où Point S espère devenir d'ici fin 2020 le troisième plus grand réseau de distributeurs indépendants. Au global, le groupe compte 3600 centres répartis dans 33 pays.

Pas feu fière de ce beau bilan, la direction de l'enseigne espère voir encore plus grand. Si Christophe Rollet indique vouloir "consolider ces records tout en continuant de se focaliser sur la qualité", celui-ci a dressé une ambitieuse feuille de route. En France, Point S souhaite atteindre les 550 centres d'ici la fin de l'année, un objectif à première vue largement tenable compte tenu des multiples ouvertures réalisées ne serait-ce qu'en janvier, tandis qu'à l'international le cap des 5000 implantations est visé avec la volonté d'être présent dans une cinquantaine de pays.

Accord majeur en Allemagne

Et le réseau continuera de se montrer exigeant. "Nous avons régulièrement des sollicitations émanant de professionnels que nous déclinons car notre stratégie est claire : lorsque Point S découvre un nouveau marché, l'objectif consiste à atteindre rapidement un minimum de 5% de part de marché", étaye Christophe Rollet. En attendant, l'enseigne vient de réaliser un joli coup. Celle-ci vient de convaincre le réseau allemand Pit Stop (ex-Speedy) de le rejoindre.

A l'instar de l'accord passé avec Siligom portant sur la création de Viasso, Point S (qui est implanté outre-Rhin depuis de nombreuses années avec 480 centres à date) et Pit Stop optimiseront de cette façon leurs activités achats et BtoB, tandis que le réseau de garage Auto Meister (également détenu par le tricolore) est lui aussi intégré à cette alliance qui rassemble ainsi pas moins de 870 points de vente. 

Publié dans Distribution
Page 1 sur 2

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter