Pneumatique - Le site
vendredi, 30 novembre 2018 13:15

Pirelli poursuit son aventure en Formule 1

Le manufacturier transalpin a remporté l'appel d'offre pour la période 2020-2023 et prolonge ainsi un partenariat entamé en 2011 en tant que manufacturier unique du paddock.

 

Pas de changement à l'horizon côté pneumatique pour la Formule 1. Partenaire de la plus prestigieuse des compétitions de sport automobile depuis 2011 après avoir pris la relève de Bridgestone, Pirelli vient de remporter l'appel d'offre pour la période 2020-2023. La firme transalpine était cette fois-ci en concurrence avec Hankook, les deux groupes ayant été les seuls à avoir franchi la première étape de sélection imposée par la FIA, alors que Michelin, un temps intéressé par un retour en F1, a finalement renoncé.

"Pirelli est un partenaire important et estimé de la F1 depuis 2011, indique Chase Carey, patron Liberty Media, propriétaire de la discipline. Il s'agit d'une marque premium, d'un véritable leader mondial en sport auto, et notre partenariat avec eux prouve encore une fois notre désir d'associer la F1 aux meilleurs. Nous sommes ravis d'avoir trouvé cet accord, qui garantit un avenir stable à long terme dans un domaine crucial de la Formule 1".

Changement de réglementation à venir

"La Formule 1 est et restera le pinacle des compétitions motorisées : l’environnement parfait pour Pirelli, qui a toujours défini les sports mécaniques comme le laboratoire le plus avancé pour la recherche technologique et le développement, explique quant à lui Marco Tronchetti Provera, vice-président et directeur du groupe. La Formule 1 est la vitrine parfaite pour nos pneus de route Ultra Haute Performance, qui équipent les véhicules de prestige et haut de gamme les plus convoités au monde pour garantir les plus hauts standards de performance, de durabilité et de sécurité".

Manufacturier unique du paddock pour encore au moins cinq ans, Pirelli aura un défi de taille à relever. A compter de la saison 2021, les monoplaces seront équipées de pneumatiques 18 pouces et c'est donc au manufacturier milanais que reviendra la tâche de les concevoir.

Publié dans Marché
mardi, 21 août 2018 09:59

L'Europe et la Chine portent Hankook

Le manufacturier coréen Hankook a enregistré une hausse de 2,3% de ses ventes au cours du deuxième trimestre 2018 grâce notamment à une amélioration de ses résultats sur les marchés clés que sont l'Europe et la Chine.

 

Le manufacturier haut de gamme Hankook Tire a communiqué ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2018. L'entreprise a atteint un chiffre d'affaires global d'environ 1,325 milliard d'euros et un bénéfice d'exploitation de 1,424 million d'euros. Hankook a enregistré une augmentation de ses ventes de 2,3% par rapport à l'année précédente.

Cette hausse est principalement liée à une croissance dans des régions comme l'Europe, la Chine et les États-Unis, ainsi qu'à l'expansion du secteur des équipements en première monte. Les ventes de pneus 17 pouces et plus ont augmenté de 3,5% sur un an et représentent ainsi une part de 52,1% des ventes totales.

Nouvelle progression attendue au second semestre

Le résultat d'Hankook a été dynamisé par la croissance dans le secteur des équipements de première monte haut de gamme et les taux de rendement stables, surtout en Europe et en Chine. Le bénéfice d'exploitation a reculé de 10% par rapport à l'année précédente, principalement à cause du coût lié à la mise en service de l'usine américaine dans le Tennessee et au renforcement de la concurrence sur le marché coréen.

Avec des gammes de produits plus compétitives, Hankook Tire avait pour objectif de promouvoir la marque en tant que fournisseur haut de gamme et international. Pour cela, le manufacturier élargit son offre dans le secteur des pneus ultra haute performance (UHP) et se concentre particulièrement sur les pneus 17 pouces et plus, pour lesquels une croissance des ventes est attendue. Pour le deuxième semestre, le groupe prévoit un chiffre d'affaires plus important, notamment grâce à la stabilisation de l'activité de l'usine américaine, ainsi qu’à l'augmentation des ventes dans le secteur des pièces de rechange.

Publié dans Industrie

Le manufacturier sud-coréen a vu ses ventes augmenter de 2,9% l'an dernier grâce au développement des équipements pour première monte et à l'amélioration des ventes de pneumatiques Ultra Hautes Performances.

 

Hankook a présenté des résultats financiers positifs pour le compte de l'exercice 2017. Ses ventes consolidées ont atteint 5,34 milliards d'euros et son bénéfice d'exploitation s'est élevé à 621,8 millions d'euros. Les ventes ont ainsi augmenté de 2,9 % par rapport aux résultats de 2016. Une croissance que le manufacturier attribue à l'augmentation des ventes de pneus UHP 17 pouces tandis que des résultats commerciaux équilibrés dans toutes les régions contribuent également à cette hausse. Seul véritable ombre au tableau : un bénéfice d'exploitation qui a souffert de la hausse du prix des matières première et qui a reculé de 28%.

Les ventes de pneus 17 pouces et plus ont représenté 48,4 % des ventes totales, une augmentation de 3,9 % par rapport à l'année précédente, permettant à la croissance d'Hankook d'égaler celle d'une entreprise de rang mondial. Le succès de celle-ci est soutenu par la consolidation du secteur de l'approvisionnement en première monte (OE) ainsi que du marché du remplacement, en particulier en Europe et en Chine. En outre, l'augmentation des ventes de pneumatiques de remplacement, liée au renforcement des canaux de distribution en Amérique du Nord et l'extension de l'approvisionnement en première monte pour des entreprises japonaises, ont contribué à la croissance positive des ventes.

Avec comme objectif d'atteindre un chiffre d'affaires global de 5,65 milliards d'euros et un bénéfice opérationnel de 778,7 millions d'euros en 2018, Hankook Tire prévoit de renforcer sa position de marque premium en améliorant la compétitivité de ses produits, en développant les ventes de pneus UHP sur les marchés majeurs et en poursuivant l'approvisionnement en première monte pour de nouveaux modèles de grandes marques automobiles. Par ailleurs, l'entreprise compte diversifier son portefeuille d'équipements en première monte pour former une structure de revenus stable. Hankook s'attèlera également à l'optimisation des différentes stratégies commerciales au niveau régional.

Publié dans Industrie
jeudi, 16 novembre 2017 16:31

Michelin et Hyundai partenaires

Michelin et Hyundai viennent de signer un accord de coopération technique qui prévoit notamment le développement de pneumatiques pour véhicules électriques.

Publié dans Marché

Lors de la présentation de ses résultats du 3ème trimestre, Hankook a mis en avant une activité en hausse, tout en déplorant un recul de son bénéfice.

Publié dans Marché
mardi, 12 septembre 2017 18:03

Maxxis veut accélérer en Europe

Lors de sa convention de distribution européenne qui se tient cette semaine en Espagne, la direction de Maxxis a évoqué le lancement d'un nouveau pneu UHP l'an prochain.

Publié dans Marché
lundi, 05 décembre 2016 08:50

Hankook en première monte sur les Audi Q7

Audi a retenu Hankook pour équiper en monte d'origine sa gamme de Q7, dont le tout nouveau Audi SQ7 TDI.

Publié dans Auto, VUL et SUV

Allopneus vient de se doter d’une structure spécifique pour adresser le marché de la course automobile, avec notamment des pneus semi-slick et compétition, en moderne comme en historique.

Publié dans Distribution

La gamme P Zero se renforce avec trois nouveaux pneus UHP, de plus en plus spécialisés. Sous des apparences assez semblables, ils diffèrent énormément en s'adaptant à la perfection aux bolides qu'ils chaussent avec grand succès en première monte.

Publié dans Marché

Dunlop a récemment présenté son nouveau pneu été ultra-hautes performances (UHP), le Sport Maxx RT2. Premiers détails.

Publié dans Auto, VUL et SUV
Page 1 sur 2

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement