Pneumatique - Le site
jeudi, 29 octobre 2020 09:33

Le pneu tricolore réussit sa rentrée

Le Syndicat des professionnels du pneu (SPP) vient de publier les résultats du mois de septembre 2020, qui se veulent rassurants avec des tendances positives sur le TC4 et le poids lourd.

 

Alors que l’inquiétude planait sur la rentrée, après une reprise en flèche post-confinement (+15,6 % en juin 2020), les chiffres publiés par le SPP ont de quoi rasséréner les professionnels. Ainsi, en septembre 2020, les ventes de pneumatiques TC4 ont augmenté de 8,8 %, ce qui permet de combler une partie du trou printanier avec un retard, après neuf mois, évalué à 15 % contre plus de 34 % à la fin du mois d'avril.

Dans le détail, les volumes de pneus tourisme et 4x4 ont respectivement crû de 7,8 % et 13,3 % alors que ceux pour camionnettes ont progressé de 14,8 %. Même tendance positive sur le poids lourds où le SPP fait état de 12,1 % de ventes supplémentaires.

Une bonne nouvelle qui confirme "la reprise de confiance des dirigeants d’entreprises de transport et de travaux publics", selon Dominique Stempfel, président du SPP.  Ce sont les ventes de neuf qui tirent le marché (+17,9 %) alors que les ventes de rechapés se maintiennent tout juste (+0,2 %).

Les marques premium en déclin

Toutefois, même si les prix moyens sont restés stables au global (+0,3 %), les effets de la crise poussent les marques budget à croître au détriment des pneus premium. Ce segment enregistre une progression de 4,6 points sur un mois, sa part de marché passant de 15,3 % à 19,9 % entre août et septembre 2020. A contrario, les volumes des marques premium sont passés de 52,2 % à 49,1 % sur la même période (-2,3 points).

De leur côté, les marques B se situent au-dessus de la moyenne du marché et conservent 22,3 % de parts de marché. Enfin, les marques de distributeurs affichent des performances en deçà du marché (-3 % vs septembre 2019)

"Les chiffres TC4 de septembre sont rassurants, les automobilistes se sont remis à rouler et à rééquiper leurs véhicules. Mais la stabilité des prix moyens cache une réalité moins séduisante. Elle signifie que l’évolution du mix-produit liée à la présence de plus en plus importante des SUV sur nos routes est gommée par une baisse des prix de vente à dimension égale. Cette remarque est corroborée par la progression des pneus Budget. Pour la première fois, le premium couvre moins de 50% du marché", étaye le président de l'organisation professionnelle.

Les toutes saisons redémarrent

En dépit des températures estivales du mois de septembre, les ventes de pneus hiver ont redécollé chez les négociants spécialistes avec un gain de 14,6 %, alors que les centres autos et fast fitters n’ont pas réussi à tirer leur épingle du jeu (- 28,9 %). Le segment des toutes saisons retrouve quant à lui son rythme de croissance d’avant crise sanitaire avec +27,8 %.

"Les ventes de pneus hiver chez les spécialistes et surtout la progression des ventes des pneus 4 Saisons montrent que l’attention des automobilistes portée à la sécurité par mauvais temps ne faiblit pas. On peut donc espérer que la signature du décret imposant les équipements hivernaux fin 2021 amplifiera cette tendance et que certains utilisateurs anticiperont leur équipement, permettant ainsi à notre profession de se rapprocher de l’équilibre en fin d'année", conclut Dominique Stempfel.

 

Publié dans Marché

Un an après son lancement, la gamme nippone destinée au transport régional s'enrichit. Grâce à leurs multiples atouts, les références rechapées Bandag R-Drive 002 et R-Trailer 002 offrent de nouvelles solutions notamment aux gestionnaires de flottes.

 

Bridgestone annonce le lancement des pneus rechapés Bandag RD002 et RT002, venant compléter la gamme Duravis destinée aux flottes de véhicules poids lourds. Lancée l’année dernière et déjà complétée sur le premier semestre 2020 avec de nombreuses dimensions, cette dernière est l’un des fers de lance de l’offre PL du manufacturier nippon couvrant le segment du transport régional, qui représente plus de 50 % du marché tricolore.

Un coût kilométrique en baisse de 10 %

A l'heure de proposer encore plus de solutions aux clients, Bridgestone a fait le choix de miser sur le rechapage, une technologie qui s’impose de plus en plus comme une évidence au sein des flottes de par les réductions de matériaux considérables qu’il permet : 14kg d’acier et 32 kg de gommes économisés, 70 % de pétrole en moins et des émissions de CO2 en baisse de 80 %.

Parfaitement fiables, économiques et écologiques, sans aucun compromis sur les promesses d’origine de la gamme Duravis, ces versions rechapées RD002 et RT002 garantissent des performances d’usure améliorées, un coût réduit au kilomètre (-10 % par rapport à ses prédécesseurs), une efficacité en carburant optimisée (-4 % de résistance au roulement pour le RD002 et -16 % pour le RT002 par rapport à ses prédécesseurs) et une conduite en toute sécurité tout au long de l’année.

Deux engagements

En marge de ce lancement, Bridgestone lance également le programme "Testez l'Excellence". Destiné aux nouveaux clients possédant dans leur flotte moins de 20 % de produits du groupe, celui-ci est basé sur une promesse kilométrique puisque le manufacturier s'engage à ce que le Duravis puisse permettre de rouler au moins 10 % de plus que la précédente monte. Une offre valable jusqu'au 31 décembre 2020 et qui s'applique à toute la gamme.

Ce programme est complété par un second volet, "Engagement Sérénité", qui promet de rouler en toute sérénité avec des pneus Bandag, grâce à la couverture de tout dommage accidentel sur le pneumatique.

Publié dans Poids lourd
vendredi, 28 août 2020 11:13

Laufenn se met au poids lourd

Bien implantée sur le segment des véhicules légers, la marque du groupe Hankook se diversifie avec une nouvelle gamme destinée aux petites et moyennes flottes de poids lourd. Neuf profils déclinés en 31 dimensions sont disponibles.

 

Cinq ans après son introduction en Europe, Laufenn ambitionne de toucher une nouvelle cible. Après s'être concentrée depuis son arrivée sur le segment des véhicules légers, la deuxième marque du groupe Hankook élargit le spectre en cette rentrée 2020 avec le lancement d'une gamme pour poids lourds. Une offre inédite destinée aux petites et moyennes flottes ainsi qu'aux propriétaires-exploitants, à la recherche d'un produit fiable, de qualité et bon marcché.

"Plus qu’un manufacturier, nous considérons que nous devons être un allié du business quotidien de nos clients. […] Laufenn se veut être la solution idéale des professionnels du transport soucieux de garder les principaux avantages d’un grand manufacturier et de maîtriser leur budget pneumatique grâce à une marque disponible dans les dimensions et utilisations principales du marché français", étaye Xavier Antressangle, directeur poids lourd et flottes d'Hankook France.

La gamme de pneumatiques poids lourd Laufenn proposera dans un premier temps des produits pour les activités de transport régional, de livraison du dernier kilomètre, les transports publics et le secteur de la construction. Tous les modèles ont été conçus pour être recreusables et rechapables. Commercialisée à compter de la rentrée, cette gamme comprend 9 profils différents disponibles en 31 dimensions, dont 80 % dotées du marquage 3PMSF.

Publié dans Poids lourd

Alors que l'usine vendéenne, spécialisée dans les pneumatiques poids lourds, fermera ses portes courant 2020, la direction et les syndicats ont trouvé un terrain d'entente quant aux conditions de départ des 619 salariés.

 

Officialisée lors de l'automne 2019, le démantèlement de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon (85), spécialisée dans la production de pneumatiques poids lourds, se précise. Direction et syndicats viennent de trouver un terrain d'entente à propos des conditions de départ des 619 salariés du site qui fermera ses portes dans le courant de l'année. "On ne peut pas dire qu'on est satisfait, parce que forcément, on espère toujours avoir mieux, mais globalement, les mesures sont acceptables", a commenté Fabrice Herbreteau, délégué syndical CFE-CGC.

"Cet accord n'empêche pas la colère qu'on peut avoir "

Cet accord n'empêche pas la colère qu'on peut avoir concernant la fermeture du site et le fait que Michelin fasse beaucoup de profits et sacrifie des usines pour faire encore plus de rentabilité", a-t-il dit. Les salariés vont bénéficier d'une prime de départ de 40 000 euros brut auxquels s'ajouteront 500 euros par année d'ancienneté.

Pour ceux qui souhaitent se reclasser dans une autre entreprise, cette indemnité de départ sera non imposable et Michelin s'engage à compenser la différence de salaire à hauteur de 400 euros brut par mois pendant trois ans. Un cabinet privé est aussi chargé de les assister en vue d'un reclassement. Une aide à la formation à hauteur de 10 000 euros et une aide à la création d'entreprise sont également prévues.

Mobilité interne pour une centaine d'employés

Pour Nicolas Biron, délégué SUD, "toutes ces indemnités ne compenseront jamais totalement le préjudice subi par les salariés, la perte de leur emploi". "On a essayé d'obtenir un maximum de compensation par rapport à tout ça, on est parti assez bas sur des montants de plan de sauvegarde de l'emploi, et on a pu obtenir dans l'enveloppe globale 40 % de plus", s'est-il félicité.

Sur les 619 salariés, une centaine devrait faire le choix de rester en interne et d'aller travailler dans un autre site du groupe. Ils bénéficieront de l'indemnité de départs, mais elle sera imposable. Michelin s'engage à financer leur déménagement et à aider financièrement les conjoints qui abandonneraient leur travail en Vendée. Enfin, 90 salariés environ, qui seront à la retraite d'ici le 1er janvier 2026, doivent profiter de la mesure d'âge : ils toucheront 75 % de leur salaire brut par mois, jusqu'à la retraite. (Avec AFP)

Publié dans Industrie
lundi, 06 janvier 2020 10:11

Goodyear sur les pistes du Dakar

Les équipes Kamaz-Master et Petronas De Rooy Iveco ont sélectionné le fabricant américain pour être leur fournisseur de pneumatiques poids lourd lors du Dakar 2020 qui se déroule jusqu'au 17 janvier en Arabie saoudite.

 

Organisée du 5 au 17 janvier 2020, la 42e édition du Dakar Rallye Raid innove. Après avoir exploré ces dix dernières années l'Amérique du Sud, voici que l'une des plus fameuses épreuves du sport automobile met le cap vers un nouveau continent. Pour la première fois de son histoire, celui-ci a posé ses valises en Asie. Le départ a été donné dimanche dernier à Djeddah, en Arabie saoudite, pour une édition 2020 qui associera un mélange de dunes de sable, de canyons rocheux et de wadi ou rivières asséchées.

Des partenariats sur le long terme

Un terrain extrêmement exigeant où les pneumatiques seront mis à rude épreuve. Du côté des poids lourds, deux équipes ont choisi de miser sur les technologies du groupe Goodyear. Les teams Kamaz-Master et Petronas De Rooy Iveco ont en effet sélectionné le manufacturier d'Akron (Ohio) pour rouler sur les pistes saoudiennes. L’une des particularités du Dakar est que les concurrents en compétition doivent rouler avec des pneus de série. Goodyear peut ainsi s’appuyer sur son expérience de courses extrêmes mais aussi sur l’utilisation quotidienne de ses pneus dans les conditions les plus difficiles.

En marge du Dakar, Kamaz-Master s'appuie d'ailleurs sur le fabricant américain tout au long de la saison 2019-2020. Les pneus 375/90R22.5 OFFROAD ORD de ce dernier joueront ainsi un rôle incontournable lors du rallye-raid SilkWay (Route de la Soie), organisé au Kazakhstan, du 3 au 16 juillet 2020. "Atteindre le succès n'est possible que si tous les composants du camion sont sélectionnés avec le plus grand soin pour leur qualité et s’ils remplissent parfaitement leur rôle. Cela s'applique naturellement aux pneumatiques", juge Vladimir Chagin, directeur de l'équipe.

Performances et résistance

Du côté du team Petronas De Rooy Iveco, ce partenariat a déjà porté ses fruits. La collaboration entre l'équipe néerlandaise et Goodyear a abouti à une série de victoires, dont deux sur le Dakar, une victoire à l'Africa Eco Race et d'autres podiums. "Dans ce partenariat, Goodyear est étroitement impliqué dans la phase de pré-test, les commentaires que nous recevons des ingénieurs pneumaticiens nous aident à optimiser la configuration du véhicule, de sorte que le camion et les pneus fonctionnent ensemble de manière optimale", explique le manager Henk Van Leuven.

Le pneu OFFROAD ORD est conçu pour des performances tout terrain en apportant une traction remarquable et une très bonne résistance aux dommages. Il offre une robustesse reconnue dans les conditions les plus dures.  Ainsi, la bande de roulement avec des blocs massifs et le mélange de gomme optimisé apportent une haute résistance à la déchirure et aux coupures, une usure uniforme et une durabilité avancée. Les rainures profondes et larges permettent un auto-nettoyage de la bande de roulement et une traction très performante sur des terrains variés comme la boue, les roches, le sable meuble et des pentes glissantes.

Publié dans Marché
vendredi, 29 novembre 2019 09:39

Euromaster : passion service

Solution d'assistance et de maintenance préventive, offre rechapée, technologies connectées, plateforme de services… au fil des années, l'enseigne grenobloise est devenue un partenaire majeur des professionnels du transport et d'ailleurs. Solutrans constituait une belle occasion de valoriser ce savoir-faire.

 

Présent un mois plus tôt à Equip Auto, Euromaster était à nouveau mobilisé du 19 au 23 novembre derniers à l'occasion de la dernière édition de Solutrans. Un salon incontournable pour un réseau qui revendique une part de marché de 27 % en PL et accueille chaque année plus de 100 000 professionnels, dont une part significative issue du monde des transports. Le rendez-vous lyonnais, devenu en dix ans l'un des moments phares de la filière avec l'IAA d'Hanovre (Allemagne), constituait surtout pour Euromaster une belle occasion de valoriser son offre.

30 % de dépannages en moins grâce à MasterCare

Au-delà de son maillage tentaculaire (plus de 400 centres de service répartis dans toute la France et 800 ateliers mobiles), c'est surtout par son panel de solutions que l'enseigne grenobloise se distingue. A Solutrans, le service de gestion de parc poids lourds et de suivi préventif des pneumatiques, MasterCare, trônait ainsi en bonne place avec de probants résultats à faire valoir : son utilisation permettrait ainsi de réduire de 30 % les dépannages. Un véritable plus lorsque l'on sait que les pneus représentent 3 % du budget des transporteurs et que l'immobilisation des véhicules leur coûte très cher.

En matière de gestion de parc, si les technologies connectés – puces RFID et capteurs TPMS – font leur chemin, leur développement s'avère lent. "Ce sont des technologies riches en atouts mais aussi coûteuses et difficiles à assimiler. Il faut être pédagogue et patient pour emmener les clients sur cette voie", juge Claire Albert, category manager pneus et entretien PL. En matière de service et de suivi de parc, le rechapage est un sujet central. En souffrance ces dernières années, ce segment a réussi à se stabiliser depuis dix-huit mois grâce aux mesures antidumping prises par Bruxelles.

S'adapter aux contraintes des clients

"Il y a eu un avant et un après, confirme Claire Albert. Les marques chinoises ont clairement reculé suite à cette mesure. Ce recul a profité non pas aux marques de Tier 1, qui déclinent légèrement, mais davantage à celles du Tier 2, en très forte progression, signe que le marché français reste un marché premium". Pour accompagner cette relance, Euromaster s'est parallèlement attaché à renforcer ses forces de vente sur cette question du rechapage, de sorte à leur offrir un argumentaire encore plus pointu, bien aidé par l'expertise de sa maison mère.

Dernier élément mis en avant à Solutrans, l'apport du site de vente en ligne BtoB de l'enseigne, enrichit en milieu d'année par un service de paiement différé (30 jours). "Avec ce type de service, nous sommes dans notre rôle : on veut être le partenaire de nos clients et s'adapter à leurs évolutions de trésorerie", ajoute Claire Albert. Pour rappel, plus de 70 % des transporteurs tricolores représentent des petites et moyennes entreprises comprenant moins d'une dizaine de véhicules. Certains d'entre eux sont notamment confrontés à des pics saisonniers qu'Euromaster entend compenser avec ses solutions.

Publié dans Marché

Le groupe clermontois optimise la dernière génération de sa gamme X Multi, destinée au transport régional, avec une nouvelle référence en pneu pour essieu moteur et une autre pour remorques basses.

 

Le pneu X Multi HD D se destine aux tracteurs routiers ou aux porteurs, sur essieux moteurs en 22,5’’, dans un usage régional, avec accès en zones non aménagées, comme les ramasses laitières. Le pneu X Multi T2 est quant à lui destiné aux remorques basses en 17,5’’, comme les porte-chars ou convois exceptionnels.

La caractéristique commune de ces deux pneus Michelin X Multi est la robustesse : le X Multi HD D résiste notamment très bien aux dommages, et le X Multi T2 est capable de porter de très lourdes charges. Ces avantages permettent aux transporteurs de gagner en sécurité et de réduire leurs coûts d’usages. Ces bénéfices sont obtenus notamment grâce à deux innovations clés : une nouvelle sculpture de la bande de roulement, et une carcasse renforcée.

Les deux nouveaux pneus sont recreusables et rechapables. A noter que la rechapabilité du X Multi HD D est améliorée de 10% du fait de sa plus grande robustesse. Le X Multi HD D (essieu moteur) est disponible en dimensions 315/70R22,5 et 315/80R22,5. Le X Multi T2 (remorques basses)est disponible en 205/65R17,5, 215/75R17,5, 235/75R17,5 et 245/70R17,5.

Publié dans Poids lourd

Le manufacturier spécialisé dans le transport industriel et commercial renforce son offre sur la cible poids lourds et autobus avec le lancement d'Anteo, une nouvelle marque dédiée à ce segment.

 

Ancienne division industrielle de Pirelli, Prometeon Tyre Group a présenté à la presse et à ses clients sa nouvelle marque de pneus pour camions et autobus. A Milan, dans le Hangar Bicocca, l'un des temples de l'art contemporain dans la cité lombarde, Anteo s'affichait en grand. Avec elle, le seul manufacturier dédié au monde du transport industriel et commercial adopte une nouvelle stratégie orientée vers les clients, les réseaux et les services.

Le slogan de la marque – "Un géant à vos côtés" - souligne d'ailleurs parfaitement cette philosophie. Prometeon entend ainsi offrir à tous ses clients une nouvelle gamme de pneus réduisant les coûts d'exploitation, tout en proposant des performances optimales. Avec Anteo, le groupe élargit son offre pour couvrir tous les segments de marché et toutes les gammes de prix du secteur des pneumatiques pour poids lourds et autobus.

Huit dimensions pour débuter

"Notre offre premium repose principalement sur des produits Pirelli dotés de la technologie Prometeon. Mais en parallèle, il est important que nous construisions notre propre portefeuille de marques. Anteo est la première et vient confirmer toute l'attention que nous portons au segment des camions et des bus", s'enthousiasme Giorgio Bruno, PDG de Prometeon Tyre Group.

Pour débuter cette aventure, le catalogue comprend trois références en pneus routiers (longues distances et régionaux) et cinq autres en pneus mixtes présentant une résistance et un grip optimales dans des conditions d'usages difficiles. Ces innovations seront distribuées par un vaste réseau de concessionnaires Prometeon qui offrira de nouveaux services techniques et de gestion des pneus, dont les détails seront présentés au cours des prochains mois.

Publié dans Poids lourd

Deux ans après avoir lancé son site de vente en ligne entièrement dédié aux professionnels du transport routier, l'enseigne Euromaster l'enrichit en proposant à ces derniers une solution de paiement différée.

 

Euromaster chouchoute ses clients professionnels. Depuis 2017, l'enseigne du groupe Michelin met à disposition de ces derniers une plateforme de vente en ligne qui leur est totalement dédiée. Les principales marques de pneumatiques poids lourds (Barkley, BF Goodrich, Bridgestone, Continental, Dunlop, Goodyear, Hankook, Michelin, Tigar…) sont proposées et chaque client peut prendre rendez-vous depuis le site dans l'un des 400 centres ou l'un des 800 ateliers mobiles.

Une gamme de produits complétée par une gamme de services (géométrie, recharge climatisation…) qui s'enrichit aujourd'hui avec l'apport d'une nouvelle solution. Depuis le 17 avril 2019, Euromaster propose à tous les transporteurs de profiter d'un service de paiement différé. Entièrement intégré au parcours d'achat, celui-ci permet de bénéficier d'un paiement à 30 jours par prélèvement.

100 000 clients pros

"Plus de 70% des professionnels du transport routier en France sont des petites et moyennes entreprises possédant moins d’une dizaine de cartes grises. Ces professionnels sont dans l’attente d’un service adapté à leurs besoins spécifiques leur offrant autonomie et réactivité", indique l'enseigne. Grâce à cette nouvelle solution, Euromaster donne à ses clients "le moyen de garantir la sécurité de leurs véhicules et de leurs conducteurs sans repousser leurs investissements".

Pour rappel, le réseau accueille chaque année un million de clients particuliers et plus de 100 000 clients professionnels.

Publié dans Marché

Les discussions engagées entre les pouvoirs publics et les professionnels de la filière pneumatique ont abouti à une simplification des règles de mixage des pneumatiques poids lourds neufs et rechapés sur un même essieu.

 

L’Engagement pour la Croissance Verte relatif à l’allongement de la durée de vie des pneumatiques poids lourds via le rechapage, signé par le ministère de l’Écologie, de l’Économie et les Professionnels de la filière pneumatique, le 1er février 2017, avait inscrit dans son programme de travail, une concertation visant à trouver des solutions aux difficultés d’interprétations de l’arrêté du 24 octobre 1994 relatif au mixage des pneumatiques poids lourds sur un même essieu.

Les discussions menées entre les parties prenantes (MTES/DGEC, TNPF, SNCP et SPP) ont permis d’apporter des précisions attendues par les acteurs de la filière (manufacturiers, distributeurs, transporteurs routiers). Les configurations désormais autorisées, ne se substituent pas aux configurations optimales préconisées par les manufacturiers, mais facilitent le travail des opérateurs notamment pour faire face à des opérations de dépannage.

Un seul manufacturier

Ces éléments sont désormais intégrés dans les instructions techniques IT PL F5 de l’Organisme Technique Central (OTC). Ces nouvelles règles s’articulent autour du mixage, sur un même essieu, de pneus rechapés/rechapés et de pneus neufs/rechapés.

La mixabilité entre marques de rechapage n’est possible qu’au sein du même manufacturier sous réserve que les pneumatiques aient les mêmes dimensions, catégorie d’utilisation, structure, catégorie de vitesse et indice de charge. La mixabilité neuf/rechapé n’est possible qu’entre marques du même manufacturier sous réserve que les pneumatiques aient les mêmes dimensions, catégorie d’utilisation, structure, catégorie de vitesse et indice de charge.

Publié dans Industrie
Page 1 sur 3

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter