Pneumatique - Le site
lundi, 06 juillet 2020 10:35

Deux ouvertures dans le réseau Midas

En ce début d'été, l'enseigne du groupe Mobivia renforce son maillage hexagonal. Celle-ci s'implante dans le Nord, à Bailleul, grâce à des multifranchisés, ainsi qu'en Corse, pour un second centre situé à Ajaccio.

 

La crise n'a pas ralenti les ambitions de Midas. Pour avoir su s'adapter aux contraintes du confinement, l'enseigne est aujourd'hui capable de maintenir un rythme d'ouvertures important. Ces derniers jours, deux nouveaux points de vente sont venus enrichir son maillage tricolore. Le premier se situe à Bailleul, dans le Nord, et matérialise bien la stratégie de Midas de grandir, d'une part, en recrutant de nouveaux adhérents et, d'autre part, en impliquant toujours plus ses membres.

Le centre de Bailleul a ainsi vu le jour grâce à l'investissement de Jean-Marc Dambrain. Le chef d'entreprise est déjà à la tête d'un Midas à Hazebrouk, repris avec son associé Thierry Parent, et d'un autre à Dunkerque, qu'il dirige avec Rudy Roly.

Les trois hommes ont uni leurs forces dans cette nouvelle aventure. Leur point de vente, qui bénéficie de la nouvelle identité du réseau, est situé dans une zone dynamique et profite du flux de clients généré par les commerces voisins.

Bien loin du trio nordiste, c'est en Corse que Midas a inauguré sa dernière implantation. Le 29 juin dernier, à Ajaccio, l'enseigne a eu le plaisir d'ouvrir ce qui est seulement son second centre sur l'Ile de Beauté. Anthony Ultei est à la tête de cette affaire installée au cœur de la zone industrielle de Caldaniccia qui profite de l'attractivité des commerces alentours et de grandes enseignes.

Publié dans Marché
vendredi, 14 février 2020 08:05

Midas se renforce à Pau

Le réseau de réparation rapide poursuit son développement et annonce son arrivée à Pau. Une nouvelle implantation qui a vu le jour grâce à l'investissement de Christian Denis, désormais à la tête de quatre centres Midas.

 

Après Bassussarry (64), Tarbes (64) et Mont-de-Marsan (40), Christian Denis développe encore ses affaires avec l'ouverture d'un quatrième centre de réparation rapide sous enseigne Midas. C'est à Pau (64), avenue du Corps Franc Pommiès, dans un zone commerciale très fréquentée où gravitent de nombreuses enseignes, qu'a vu le jour cette dernière implantation.

Une bonne nouvelle pour le chef d'entreprise mais aussi pour le réseau du groupe Mobivia qui rassemble désormais 367 ateliers dans l'Hexagone, dont 90 % en franchise, et voit ses adhérents s'investir de plus en plus dans son développement. A date, Midas compte 35 franchisés multi-sites alors que l'un d'entre eux gère même six centres.

"Les qualités de la franchise Midas ne cessent de susciter des vocations, se félicite Inès Charara, responsable du recrutement des franchisés. De plus en plus de franchisés, qui n’étaient pas forcément issus du secteur de l’automobile, font preuve de volonté et d’ambition. Notre rôle est donc de les encourager à franchir le pas et de les accompagner au mieux pour qu’ils atteignent leurs objectifs".

Fidèle à ses habitudes, l'enseigne prendra part, du 22 au 25 mars 2020, à la 39e édition de Franchise Expo Paris.

Publié dans Marché
vendredi, 03 janvier 2020 09:35

Deux nouvelles ouvertures pour Point S

L'enseigne lyonnaise a terminé l'année 2019 de fort belle manière en inaugurant deux nouveaux centres dans les Hauts-de-France. Un Point S City a ainsi vu le jour à Jaulzy alors qu'un Point S Centre Auto a ouvert ses portes à Saint-Saulve.

 

L'heure du bilan n'a pas encore sonné mais 2019 restera assurément un bon cru pour Point S. Alors que l'enseigne lyonnaise espérait rassembler 580 centres à la fin de l'année, celle-ci a conclu le dernier exercice avec deux inaugurations dans la région des Hauts-de-France. A Jaulzy (60), entre Compiègne et Soissons, un Point S City a ouvert ses portes début décembre.

Après avoir évolué pendant 41 ans dans des concessions automobile, Antoine Schmit a souhaité changer de voie et se mettre à son compte. Cette ouverture pourrait être vectrice d'emplois puisque le gérant entend rapidement porter son effectif de deux à huit ou neuf personnes. Le centre de Jaulzy s'appuie par ailleurs sur un service de dépannage et fera bientôt office de relai colis.

Avec Point S Glass

Plus au nord, en périphérie de Valenciennes (59), c'est à Saint-Saulve qu'a été inauguré le dernier Point S Centre Auto. Déjà patron d'un centre auto à Quivrechain depuis 2013, Faisal Slama et ses trois mécaniciens s'appuient sur un atelier de 500 m² comprenant quatre ponts, dont deux pour les camping-cars et les poids lourds.

Cette équipe est par ailleurs formée au remplacement de pare-brises dans la mesure où le centre de Saint-Saulve dédiera prochainement une baie au concept Point S Glass. Par ailleurs, de nombreux accessoires (essuie-glaces, batteries, coffres de toit, remorques...) sont proposés à la vente dans la boutique de 200 m².

Publié dans Marché
vendredi, 13 décembre 2019 09:58

Midas s'implante à Villepinte

L'enseigne du groupe Mobivia se renforce en Seine-Saint-Denis grâce au franchisé Rafik Bensalah. Ce dernier est déjà à la tête d'un autre centre, à Bobigny, depuis maintenant cinq ans.

 

Ça bouge dans le réseau Midas. Le 9 décembre 2019, celui-ci a inauguré à Villepinte (93) un nouvel atelier. Cette ouverture est le fruit de l'investissement de Rafik Bensalah. Déjà franchisé de l'enseigne depuis 2014 avec un centre situé à Bobigny, le chef d'entreprise réaffirme son engagement et sa confiance en Midas avec l'ouverture de son second établissement.

Titulaire d'un BTS en gestion et comptabilité, Rafik Bensalah a débuté sa carrière dans un garage indépendant avant de se voir confier le management d'un centre auto. Il y a cinq ans, soucieux de prendre son destin en mains, il est convaincu par des clients de s'appuyer sur Midas pour concrétiser ses ambitions.

Trois créations de poste

C'est ainsi qu'il devient franchisé de l'enseigne du groupe Mobivia. Ce second centre s'inscrit dans la continuité pour lui. "Aujourd’hui, j’ai pris goût et gagné en aisance dans la gestion de mon premier centre et l’envie de me dépasser est bel et bien là.  Je suis donc ravi de cette seconde ouverture et de continuer cette belle aventure avec Midas."

Situé au 208, boulevard Robert Ballanger, celui-ci bénéficie d'un emplacement bien pensé puisqu'il se trouve sur l'axe Est-Ouest très fréquenté de Villepinte. D'autres commerces se trouvent à proximité et génèrent du trafic. Un responsable et deux mécaniciens ont été recrutés pour animer cette implantation.

Publié dans Marché

Le concept de proximité de l'enseigne Point S se renforce avec l'ouverture de deux nouveaux points de vente à Issoire, dans le Puy-de-Dôme, et à Vernouillet, en Eure-et-Loir.

 

Lancé en 2016, Point S City connait depuis une trajectoire ascendante. Avant-dernier né des concepts de l'enseigne lyonnaise, celui-ci a été conçu pour offrir une réponse de proximité en s'intégrant dans les communes rurales et les hyper centres-villes. Preuve du bien fondé de ce concept, Point S City rassemble à ce jour 35 centres depuis l'ouverture de deux nouvelles implantations en cette fin d'année.

Le premier se trouve à Issoire (63), à proximité  de Clermont-Ferrand. A la tête de son point de vente depuis huit ans, Lionel Bard a souhaité s'adosser à une enseigne nationale. "Mon établissement est situé dans une zone d'activité commerciale où la concurrence s'intensifie. J'ai choisi d'intégrer ce réseau pour bénéficier de sa notoriété et de conditions d'achats avantageuses", indique-t-il. Le gérant et son mécanicien évoluent dans un atelier de 160 m2.

Le second a ouvert à Vernouillet, dans le département de l'Eure-et-Loir. Installé depuis une dizaine d'années dans la ville, Khalid El Asri a lui-aussi souhaité être soutenu par un acteur national. Le chef d'entreprise et ses trois salariés sont spécialisés dans la mécanique auto mais aussi dans le vitrage, raison pour laquelle le centre de Vernouillet dédiera prochainement l'une de ses baies au concept Point S Glass.

Publié dans Marché
mercredi, 25 septembre 2019 10:59

Ça bouge dans les réseaux Point S et Euromaster

L'enseigne Point S ouvre son premier centre dans l'Aisne. Dans le même temps, Euromaster se renforce avec l'arrivée d'un nouveau franchisé à Agde.

 

Point S renforce son maillage avec l'ouverture d'un nouveau centre Point S Entretien Rapide à Essômes-sur-Marne. Il s'agit de sa vingtième implantation dans les Hauts-de-France mais la toute première dans le département de l'Aisne. A la tête d'une station-service, complétée par une petite activité en entretien auto, en région parisienne depuis plus de 20 ans, Daniel Dovin et Murielle Didelot ont souhaité réorienter leurs affaires en s'adossant avec une enseigne nationale.

Les échanges noués lors du salon Franchise Expo 2018 avec les équipes Point S aboutissent aujourd'hui à l'ouverture de ce centre qui comprend un atelier de 400 m2, composé de deux ponts, où sont réalisées des prestations d'entretien général (géométrie, distribution, climatisation...) et de pneumatique pour VL, VU et des deux-roues. Une baie du centre d'Essômes-sur-Marne sera bientôt dédiée au concept Point S Glass.

64 centres en Occitanie pour Euromaster

Bien plus au sud, Euromaster développe également son réseau. L'enseigne du groupe Michelin compte un nouveau centre franchisé à Agde, grâce à Yohann Savalle et David De Oliveira, portant à 64 le nombre d'implantations en région Occitanie. Les deux dirigeants, déjà à la tête de l’enseigne Blue Motors, spécialisée dans l’achat et la vente de véhicules, se sont associés à Guillaume Lechevallier pour concrétiser leur projet.

Leur centre est situé en face de l’enseigne historique Blue Motors, au cœur d’une zone commerciale très dynamique de la cité héraultaise. "Nous avons rapidement pris la décision d’avancer avec le réseau Euromaster. Les équipes nous ont accompagnés tout au long de notre projet. Aujourd’hui, nous bénéficions de la notoriété de la marque Euromaster et de celle de Michelin qui attirent de nombreux clients, notamment les flottes professionnelles que nous n’aurions pas pu atteindre en restant indépendants", précise Yohann Savalle.

Publié dans Marché

Valeur sûre du réseau, Emmanuel Chouquet vient d'inaugurer son 13e centre aux couleurs de Point S. Situé à Gisors, celui-ci est le 33e pour l'enseigne dans la région Normandie.

 

Si l'enseigne ne cesse de se développer et d'attirer de nouveaux investisseurs, Point S peut aussi compter sur un socle d'adhérents fidèles et investis qui contribuent eux-aussi de manière significative à l'expansion du réseau. Emmanuel Chouquet fait partie de ceux-là. Déjà à la tête de 12 centres dans l'Eure et en Seine-Maritime, le chef d'entreprise vient d'en ouvrir un 13e. Ce Point S Entretien Auto est situé à Gisors (27) et porte à 33 le nombre total d'implantations pour l'enseigne dans la région Normandie.

Comme l'indique celle-ci, Emmanuel Chouquet, ingénieur de formation, n'était pas prédestiné à la réparation automobile, ni aux pneumatiques industriels. Après avoir travaillé dans de grands groupes en France et à l'étranger, il accompagne sa femme Christelle dans la reprise de l'affaire familiale en Normandie. Avec trois établissements spécialisés dans les pneus agricoles et poids lourds au départ, le couple développe son affaire avec le soutien de Point S.

Toucher une nouvelle clientèle

Entre 2003 et 2005, ils ouvrent neuf centres et poussent toujours un peu plus loin l'influence de leurs entreprises en Normandie pour dépanner au mieux leurs clients. "Point S est un réseau d'indépendants très dynamique. Nous partageons les mêmes valeurs : travail, excellence, transparence. La relation de confiance que j'ai construite et entretenue avec la direction du groupe m'a permis et donné envie de développer très rapidement ma société", explique Emmanuel Chouquet.

Aujourd'hui, leur entreprise rassemble 80 salariés et compte 32 camions d'intervention. Orientée à 70 % sur l'industriel, leur activité devrait se diversifier avec le nouveau centre de Gisors qui leur permettra de toucher une nouvelle clientèle, composée principalement de particuliers. Grâce à cette ouverture, Point S se rapproche encore un peu plus des 580 centres, son grand objectif 2019.

Publié dans Marché

L'enseigne de centres autos annonce l'ouverture de deux nouveaux centres dans les départements du Rhône et de l'Ardèche. Point commun, ces centres ont vu le jour grâce à l'investissement d'adhérents Point S.

 

Pas de répit dans le développement de Point S. Alors que l'été bat son plein, l'enseigne lyonnaise enregistre l'arrivée de deux nouveaux points de vente. De bon augure alors que celle-ci ambitionne d'atteindre les 580 centres, dans l'Hexagone, d'ici la fin de l'année. Ces deux sites se trouvent en Auvergne Rhône-Alpes et portent à 68 le nombre total d'implantations dans la région.

Autre satisfaction pour Point S, ces ouvertures sont le fruit d'adhérents actuels et non de nouveaux, preuve de leur attachement à l'enseigne. Situé dans le Rhône, à Amplepuis, le premier des deux est géré par Nicolas Meunier. Déjà à la tête d'un Point S Industriel à Beynost, dans l'Ain, le chef d'entreprise a souhaité étendre sa zone de chalandise avec un Point S Entretien Rapide. Quatre salariés animent ce nouveau centre.

Un peu plus au sud, c'est à Annonay, en Ardèche, que Point S est désormais représenté. Quatre ans après avoir ouvert leur premier centre aux côtés de l'enseigne à Davézieux, Thierry Boudjema et Julien Sasollat souhaitaient développer leur société. Leur Point S Entretien Rapide est situé en plein cœur de la ville. Les deux gérants recrutent actuellement un nouveau mécanicien à Annonay.

Ils accueillent, dans leur atelier de 500 m², les véhicules des particuliers, mais aussi les camping-cars, pour de l'entretien auto et de la mécanique rapide. Douze salariés travaillent actuellement dans les deux centres tandis que les gérants, à l'affut de nouvelles opportunités, dédieront bientôt une baie de leur centre de Davézieux au nouveau concept Point S Glass.

Publié dans Marché
lundi, 03 juin 2019 06:39

Roady s'implante à Castelnaudary

L'enseigne des Mousquetaires renforce son maillage avec l'inauguration d'un nouveau centre en franchise dans le département de l'Aude. Roady compte à ce jour près de 120 implantations dans l'Hexagone.

 

Depuis le 15 avril 2019, l'enseigne Roady compte une troisième implantation dans le département de l'Aude. Après Carcassonne et Lézignan Corbières, c'est à Castelnaudary que le réseau du Groupement des Mousquetaires est désormais présent grâce à l'investissement de Nicolas Rumeau et Hannah Tapley. Le couple de nouveaux franchisés a été séduit par les valeurs et le modèle de l'enseigne qui fédère près de 120 sites en France et une quarantaine au Portugal.

Leur centre, situé en face du centre commercial Ôscatel, près de l'autoroute A61, s'étend sur une surface totale de 670 m2 dont 275 m2 d'atelier et 180 m2 de surface de vente. Un large panel de prestations, disponibles avec ou sans rendez-vous, est proposé avec des pièces techniques et des pneumatiques de grandes marques.

L'ouverture de ce centre a aussi permis de créer de l'emploi puisque huit salariés ont été recrutés en CDI, dont la plupart grâce à un partenariat avec Pôle Emploi. Nicolas Rumeau a travaillé pendant plus de 20 ans dans le secteur automobile, en tant que technicien puis conseiller commercial au sein de différentes marques, tandis que son épouse, Hannah Tapley, revendique une solide expérience en comptabilité, droit et gestion.

Publié dans Marché

L'enseigne de centres autos et son plus fidèle adhérent viennent d'ouvrir un centre Point S Industriel à Luçon, en Vendée. Il s'agit de la sixième implantation dans le département.

 

Le réseau Point S se développe encore. L'enseigne lyonnaise compte depuis peu une nouvelle adresse en Vendée. C'est à Luçon, près de La Roche-sur-Yon, que Point S est désormais implanté grâce à l'investissement de la Sofrap. Partenaire de l'enseigne depuis sa création en 1971, le groupe dirigé par François Bayan est à la tête de 17 établissements, principalement en Bretagne et Pays-de-la-Loire, et emploie plus de 130 salariés.

Ce dernier a investi 600 000 euros pour construire ce Point S Industriel flambant neuf. Les 1 700 m² d'atelier et de stock sont équipés de tables de montage et d'appareils performants comme la géométrie en 3D, utilisée pour le contrôle et le réglage du parallélisme, ou les tablettes d'assistance à la gestion de pneumatiques.

Sept fosses ont été créées, dont une pour les véhicules utilitaires et une autre pour les poids-lourds. Autre atout avec un parking de 8 000 mètres carrés qui permet d'accueillir les véhicules des particuliers, professionnels (poids-lourds, agraire et génie civil) et Grands Comptes. Cinq salariés ont été embauchés pour développer ce centre.

"Cette 17e ouverture renforce le groupe au niveau local. Pour être au plus près de nos clients, nous avons équipé le centre de Luçon de trois unités mobiles qui se déplacent chez eux à la demande", ajoute François Bayan.

 

Publié dans Marché
Page 1 sur 7

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter