Pneumatique - Le site

Le manufacturier nippon vient de finaliser l'acquisition de la société REIFF Reifen und Autotechnik GmbH. Le distributeur germanique compte 42 magasins dans le sud du pays ainsi qu'une usine de rechapage.

 

La crise sanitaire n'arrête pas les affaires. Le groupe Bridgestone renforce sa présence outre-Rhin avec le rachat de la société REIFF Reifen und Autotechnik GmbH. Véritable institution dans le secteur du pneumatique allemand, le distributeur a vu le jour en 1910 et rassemble aujourd'hui plus de 500 employés.

Principalement implanté dans le sud de l'Allemagne, son réseau comprend 42 magasins sous panneaux Reiff, Netto et ABS ainsi qu'une usine de rechapage de pneus. Un atout assez rare sur le marché et qui a dû peser lourd aux yeux du manufacturier.

"Nous sommes impatients d'accueillir REIFF Reifen und Autotechnik GmbH dans notre réseau, indique Daniel Giroud, directeur des ventes EMIA de Bridgestone. Nous partageons de nombreuses valeurs, telle qu'une attention toute particulière portée à la satisfaction client ce que nous allons continuer à faire vivre au fur et à mesure que notre relation se développera. Cet accord soutiendra efficacement notre réseau et créera de nouvelles synergies, nous permettant d'être encore plus présents sur le marché et plus proches de nos clients".

Cette acquisition a été signée le 1er mai 2020 et un accord définitif est attendu pour le 1er juin prochain, sous réserve de l'approbation des autorités compétentes. Le montant de cette transaction n'a pas été divulgué.

Publié dans Distribution

Le géant du e-commerce renforce, sur le marché allemand, son service d'assemblage et de livraison de pneumatiques. Les clients peuvent désormais commander leurs enveloppes et choisir un atelier dans plus de 30 villes du pays.

 

Testé et approuvé. Expérimenté depuis novembre 2019 en Allemagne, le nouveau service d'assemblage et de livraison de pneumatiques d'Amazon franchit une étape cruciale. Le numéro un mondial du e-commerce vient en effet d'annoncer l'élargissement de ce dispositif à plus d'une trentaine de villes germaniques.

De grandes métropoles comme Berlin, Hambourg, Munich, Cologne, Francfort, Essen, Stuttgart, Düsseldorf, Hanovre, Duisbourg, Nuremberg, Dresde, Bochum, Wuppertal, Bonn et Mannheim pourront ainsi en profiter.

Pas révolutionnaire mais très utile

S'il n'a rien de révolutionnaire, ce service vient compléter le dispositif pneumatique du e-commerçant en offrant aux automobilistes un service de pointe. Ainsi, lors de l'achat d'enveloppes sur la plateforme Amazon.de, ces derniers peuvent ajouter l'option service d'assemblage à leur panier. Celui-ci s'applique à des milliers de modèles de pneus courants de toutes les grandes marques.

Après avoir fait leur choix, les clients déterminent l'atelier qui leur convient et Amazon se charge de préparer la commande et de la livrer directement chez le professionnel sélectionné. Le client n'a donc plus qu'à amener son véhicule pour le montage de ses pneumatiques sans se préoccuper de toute la logistique.

 

Publié dans Marché
lundi, 14 janvier 2019 15:53

The Tire Cologne 2020 est déjà lancé

Organisateur du salon international du pneumatique, Koelnmesse annonce l'ouverture des inscriptions à la prochaine édition de The Tire Cologne qui se déroulera en 2020. Tarifs préférentiels et avantages multiples sont ainsi proposés.

 

A peine plus de sept mois après la première édition, Koelnmesse et la Fédération allemande des distributeurs de pneumatiques et des vulcanisateurs donnent déjà le coup d'envoi du prochain The Tire Cologne. Les exposants potentiels à l'édition 2020 de cet évènement dédié au pneumatique peuvent d'ores et déjà s'inscrire. Jusqu'au 31 janvier, ils profitent ainsi d'un tarif préférentiel et peuvent aussi choisir leur surface d'exposition et l'emplacement de leur choix.

"Il convient de profiter maintenant de ces avantages, car depuis le déroulement très performant de The Tire Cologne de nombreuses demandes concrètes d'inscription, mais aussi d'emplacement ou d'agrandissement de stands sont parvenues d’Allemagne et de l'étranger", se félicite l'organisateur.

Dès sa session inaugurale, le salon s'est imposé comme le rendez-vous phare de toute la profession. En mai 2018, le top 20 des manufacturiers mondiaux était ainsi représenté alors que 533 entreprises issus de 40 pays ont exposé à Cologne. Côté visitorat, plus de 16 000 professionnels, dont 60 % d'étrangers (113 pays représentés) se sont massés dans les allés.

Publié dans Distribution
lundi, 10 septembre 2018 06:21

Bain Capital met la main sur Reifen Krieg

Détenu par le fonds Bain Capital, le groupe European FinTyre Distribution Limited (EfTD) réalise une opération d'envergure avec le rachat de Reifen Krieg, l'un des plus importants distributeurs de pneumatiques en Allemagne.

 

Après le rachat de Reifen-Müller par Hankook intervenu au printemps, c'est au tour d'un grands distributeur allemand de pneumatiques d'être repris. Au début de l'été, le groupe European FinTyre Distribution Limited (EfTD), l’un des plus importants fournisseurs de gommes du Vieux Continent, a annoncé le rachat de son homologue allemand Reifen Krieg. L’opération n’est pas passée inaperçue puisque EfTD a ainsi mis la main sur un grossiste qui écoule près 3,5 millions de pneus, toutes catégories confondues, et plus d’un demi-million de jantes par an.

Un CA de 330 millions d'euros

Fondé en 2007, Reifen Krieg compte six sites de stockage d'une superficie totale de 62 000 m², et a réalisé un chiffre d’affaires de 330 millions d'euros l’an dernier. Pour EfTD, cette acquisition marque une nouvelle étape dans la stratégie du groupe qui entend devenir le plus grand distributeur de pneus indépendant d’Europe par croissance interne et externe. Pour mémoire, il a déjà passé dans son giron Fintyre, principal distributeur de pneus en Italie sur le marché de la rechange, et Reiff Tire Group, grossiste allemand.

"Cette transaction s'inscrit dans la stratégie de développement d'EfTD visant à consolider le secteur très fragmenté de la distribution de pneus en Europe par des acquisitions sur des marchés stratégiques. L'Allemagne est un marché extrêmement important, avec plus de 48 millions de pneus vendus en 2017. […] Le groupe combiné créera non seulement le plus grand distributeur en Allemagne, mais un acteur européen de premier plan", a déclaré Mauro Pessi, PDG d’European FinTyre Distribution Limited.

EfTD/Autodis : synergies en vue ?

EfTD a précisé qu’il n’y aurait pas de fusion entre Reifen Krieg et Reiff Tire Group, qui opéreront indépendamment sur le marché d’outre-Rhin, tout en prévoyant des synergies dans les domaines des achats et de la gestion financière. Les propriétaires actuels de Reifen Krieg, Holger Krieg et Tobias Fink, seront maintenus dans leurs fonctions en tant que directeurs généraux du groupe.

Toutes activités confondues, le groupe EfTD représente désormais un effectif de plus de 1 300 employés, un chiffre d'affaires de 1,1 milliard d'euros et 16 sites de stockage. Précisons que le groupe appartient aujourd’hui au fonds Bain Capital Private Equity, également propriétaire du groupe Autodis… Il n’est donc pas à exclure que le groupement Autodistribution bénéficie, à terme, de cette proximité avec un accès privilégié à l’offre d’EfTD.

Publié dans Distribution
vendredi, 06 juillet 2018 11:35

Hankook met la main sur Reifen-Müller

Le manufacturier coréen Hankook réalise une belle opération de croissance externe avec la reprise de Reifen-Müller, l'un des principaux distributeurs de pneumatiques outre-Rhin.

 

Pour un montant d'environ 100 milliards de wons (77 millions d'euros), Hankook vient d'acter le rachat du distributeur Reifen-Müller. Une opération qui permet au manufacturier coréen de consolider ses parts de marché en Allemagne. Reifen-Müller est en effet l'un des plus importants négociants indépendants du pays. Fondée en 1966, la société compte plus de 700 employés. Elle dispose d'une plateforme centrale de 40 000 m2, d'un réseau de 44 garages ainsi que d'un atelier de rechapage.

 

Grâce à cette opération de croissance externe, le manufacturier sud-coréen espérer développer son activité sur le marché allemand, où il nourrit de fortes ambitions. Cette acquisition s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’intégration verticale déployée par le groupe asiatique pour doper sa croissance. Ce dernier s’était ainsi déjà illustré l’an dernier en Australie en passant dans son giron Jax Tyres, premier distributeur de pneus local.


Publié dans Distribution

Après une année 2017 record, que ce soit en termes d'activité commerciale, d'ouvertures ou de développement, l'enseigne Point S entend désormais aller encore plus en optimisant son maillage, en France comme à l'international.

 

A l'heure où l'enseigne affiche une reconnaissance record (taux de notoriété assistée évalué à 81% contre 78% en 2016), Point S avance bon train et rien ne semble entraver sa marche en avant. 2017 restera ainsi comme une année historique pour le réseau lyonnais. En termes de performances commerciales, tout d'abord, avec des résultats supérieurs au marché aussi bien en pneumatiques (TC4 : marché à -1%, Point S à +3,6% ; industriel : +2,5%/+19% ; agricole : +6%/+17%) qu'en services (pièces : marché à -2%, Point S à +12% ; vidange : 0%/+16% ; entretien auto : -2%/+9%). 

Côté maillage ensuite, le dernier exercice restera comme celui au cours duquel Point S a franchi le cap aussi symbolique que significatif des 500 centres dans l'Hexagone. Au total, l'enseigne a ouvert 46 nouveaux points de vente, dont 13 issus de l'investissement de ses propres adhérents, et a bouclé l'année avec 520 implantations. S'il admet qu'il ne s'agit là que d'un élément de comparaison parmi d'autres, Christophe Rollet, directeur général de Point S Group, explique que "le maillage reste une notion très importante. C'est ce qui qualifie le poids d'un réseau".

Être présent dans 50 pays

Pour le dirigeant, ce développement géographique dépasse d'ailleurs largement les frontières françaises. 2017 aura ainsi permis à l'enseigne de confirmer ses ambitions internationales avec 200 ouvertures, la découverte de trois nouveaux marchés (Inde, Malaisie et Djibouti) et le renforcement de ses positions en Amérique du Nord. Un continent découvert il y a seulement trois ans et où Point S espère devenir d'ici fin 2020 le troisième plus grand réseau de distributeurs indépendants. Au global, le groupe compte 3600 centres répartis dans 33 pays.

Pas feu fière de ce beau bilan, la direction de l'enseigne espère voir encore plus grand. Si Christophe Rollet indique vouloir "consolider ces records tout en continuant de se focaliser sur la qualité", celui-ci a dressé une ambitieuse feuille de route. En France, Point S souhaite atteindre les 550 centres d'ici la fin de l'année, un objectif à première vue largement tenable compte tenu des multiples ouvertures réalisées ne serait-ce qu'en janvier, tandis qu'à l'international le cap des 5000 implantations est visé avec la volonté d'être présent dans une cinquantaine de pays.

Accord majeur en Allemagne

Et le réseau continuera de se montrer exigeant. "Nous avons régulièrement des sollicitations émanant de professionnels que nous déclinons car notre stratégie est claire : lorsque Point S découvre un nouveau marché, l'objectif consiste à atteindre rapidement un minimum de 5% de part de marché", étaye Christophe Rollet. En attendant, l'enseigne vient de réaliser un joli coup. Celle-ci vient de convaincre le réseau allemand Pit Stop (ex-Speedy) de le rejoindre.

A l'instar de l'accord passé avec Siligom portant sur la création de Viasso, Point S (qui est implanté outre-Rhin depuis de nombreuses années avec 480 centres à date) et Pit Stop optimiseront de cette façon leurs activités achats et BtoB, tandis que le réseau de garage Auto Meister (également détenu par le tricolore) est lui aussi intégré à cette alliance qui rassemble ainsi pas moins de 870 points de vente. 

Publié dans Distribution
lundi, 30 octobre 2017 15:46

eBay accélère sur le montage des pneus

Après un premier déploiement sur le marché allemand, eBay Motors va proposer la prestation de montage de pneumatiques aux Etats-Unis.

Publié dans Marché

Plusieurs magazines allemands, dont Autobild, ont salué les performances du pneu Dunlop Winter Sport 5 en le considérant comme l'un des meilleurs de sa catégorie. En tout, il est arrivé cinq fois sur le podium des tests des magazines (dont une fois premier).

Publié dans Auto, VUL et SUV
lundi, 02 mai 2016 20:03

Allemagne : Kenda rejoint la BRV

Kenda Rubber Industrial est devenu, depuisle mois d'avril 2016, membre de la BRV, l'association des distributeurs de pneus allemands. 

Publié dans Marché
mercredi, 20 avril 2016 08:21

Z Tyre veut révolutionner l'achat de pneus

Z Tyre souhaite révolutionner l'achat et la consommation de pneus en lançant une offre sous forme d'abonnement. Le "pilote" a lieu en Allemagne.

Publié dans Marché
Page 1 sur 3

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter