Pneumatique - Le site
Comme chaque année, Pirelli s'offre une couverture médiatique très significative avec son calendrier, le 45ème du nom. Comme chaque année, Pirelli s'offre une couverture médiatique très significative avec son calendrier, le 45ème du nom. Pirelli / Tim Walker
mardi, 14 novembre 2017 04:57

Pirelli invente le "black Cal"

Incontournable rendez-vous annuel, Pirelli a présenté depuis New-York son Calendrier 2018 qui, une fois n'est pas coutume, vaut mieux que bien des campagnes de communication.

Le Calendrier Pirelli 2018, 45ème du nom, signé cette fois par Tim Walker, a été présenté au Manhattan Center de New-York et propose de revisiter l'un des grands classiques de la littérature anglo-saxonne : "Les Aventures d’Alice au Pays des Merveilles" de Lewis Caroll. Et comme à chaque fois, le buzz est au rendez-vous avec une couverture médiatique de grande envergure.

"Pour donner sa propre interprétation des Aventures d’Alice au Pays des Merveilles, Walker a voulu un casting de 18 personnalités, certaines déjà très connues, d’autres en voie de l’être, parmi lesquelles on trouve des musiciens, des comédiens, des mannequins ou des militants politiques. Il s’agit donc de la top-modèle australo-soudanaise Adut Akech, du mannequin et féministe engagée britannique d’origine ghanéenne,  Adwoa Aboah, du sénégalais et allemand Alpha Dia, de l’acteur et mannequin américano-béninois Djimon Hounsou, du mannequin australo-soudanais Duckie Thot, de la militante d’origine gambienne, défenseur des droits des femmes Jaha Dukureh; et puis on y retrouve également le mannequin britannique King Owusu, le rappeur et chanteur américain Lil Yachty, l’actrice mexicano-kényane Lupita Nyong’o, la top-modèle et actrice britannique Naomi Campbell, l’actrice, vedette de télévision et auteur-compositeur RuPaul, l’actrice américaine Sasha Lane, un autre rappeur, qui est aussi chanteur, compositeur, comédien, producteur discographique et homme d’affaires, Sean “Diddy” Combs, le mannequin américain Slick Woods, la modèle et avocate sud-africaine Thando Hopa, l’actrice comique, auteur et animatrice de télévision Whoopi Goldberg, le mannequin britannique Wilson Oryema et, pour finir, la styliste, designer et chanteuse britannique Zoe Bedeaux. Tous composent cette distribution all black, rappelant en cela celle de l’édition de 1987, quand le photographe britannique Terence Donovan immortalisa cinq magnifiques femmes parmi lesquelles la toute jeune Naomi Campbell (elle n’avait que 16 ans) et le mannequin, écrivain et militante Waries Dirie", détaille le groupe dans un communiqué.

Outre les photos prises dans le studio et pendant les "shooting", les anecdotes et les récits des personnages du Calendrier Pirelli 2018, le visiteur du site internet dédié www.pirellicalendar.com pourra découvrir l’histoire de plus de 50 ans de The Cal grâce à des vidéos, interviews, clichés et textes inédits.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter