Pneumatique - Le site
mercredi, 12 février 2020 09:20

Euromaster ouvre sa plateforme aux franchisés

Le pneumaticien a annoncé la mise à disposition de sa plateforme de stockage de pneumatiques, située à Sevrey, à ses franchisés à partir de juillet 2020.

 

Nouveau développement pour Euromaster. Après avoir noué récemment des partenariats avec France Pare-Brise pour développer le vitrage et avec Rent-A-Car pour déployer un service de véhicule de courtoisie, l'enseigne continue d'innover. La dernière initiative en date se destine plus spécifiquement aux franchisés qui auront, à compter de juillet prochain, accès à la plateforme de stockage du réseau.

Située à Sevrey (71), près de Chalon-sur-Saône, celle-ci dispose d'un stock de 200 000 pneumatiques VL et d'une capacité de 350 000 enveloppes. D'ici l'été, elle proposera à tous les franchisés une livraison, dans l'ensemble de l'Hexagone, en J+1. Cela permettra de limiter les stocks dans les centres, d'optimiser les flux financiers induits par ces stocks, tout en améliorant le service client notamment auprès de la cible B2B.

650 millions de CA en 2019

"Nous allons leur proposer un certain nombre de marques du groupe Michelin pour les véhicules de tourisme et 4x4. L’idée, c’est de faire en sorte que nos centres manquent le moins de ventes possible [...]. Le fait de pouvoir s’approvisionner au fil de l’eau sans avoir à stocker est un véritable atout pour nos franchisés", explique Claude Tinguely, directeur de la franchise France chez Euromaster. Grâce à cette initiative, le réseau du groupe Michelin espère porter son taux de service à 95 % contre 85 % jusqu'alors. 

A date, l'enseigne, qui a généré en 2019 un chiffre d'affaires de 650 millions d'euros, compte un peu plus de 400 points de vente, dont 120 en franchise. Un chiffre qu'Euromaster souhaite voir doubler d'ici 2025. Actuellement, les droits d'entrée sont fixés à 15 000 euros par point de vente avec une redevance annuelle de 2,5 % du chiffre d'affaires total. 45 % des franchisés sont dédiés aux véhicules légers alors que les 55 % restant ont une activité mixte entre véhicules légers et industriels.

 

Publié dans Marché

A tous ses clients dont le véhicule est immobilisé un long moment, l'enseigne de centres autos est désormais en mesure de proposer une solution alternative. Un initiative qui a vu le jour grâce au partenariat signé avec le spécialiste de la location.

 

La mobilité coûte que coûte ! Le réseau du groupe Michelin diversifie ses services annexes et prend soin de ses clients. Euromaster vient en effet de nouer un partenariat avec Enterprise Rent-a-Car, spécialiste de la location de véhicules, afin de proposer des solutions en cas de longue intervention. En place depuis ce mois de janvier 2020, cette offre est instaurée dans tous les centres Euromaster situés à moins de 10 km d'une agence du loueur, soit 96 des 400 sites.

Cette proposition de véhicule de remplacement sera formulée à tous les clients particuliers et professionnels sans distinction. Le processus prévoit qu'une navette conduise le client vers ce point de retrait. Grâce à une négociation de tarif entre Euromaster et Enterprise Rent-a-Car, aucun surcoût n'apparaîtra sur la facture présentée en fin de prestation. Autrement dit, ce service coûtera le même prix au client, qu'il passe par Euromaster ou par le loueur.

Trois gammes de véhicules proposées

En termes de gamme, trois catégories de véhicules sont proposés à la location par Enterprise Rent-a-Car. Une gamme économique (Opel Corsa 3 ou équivalent), une gamme compacte (Citroën C4, Opel Astra, Opel Mokka, Peugeot 308, Renault Mégane, Nissan Pulsar, Ford Focus ou équivalent) et enfin une gamme utilitaire (Citroën Jumpy, Opel Vivaro ou équivalent), bien pensée notamment pour tous les professionnels comme le confirme Laura Ostyn.

"Nous souhaitions proposer une solution simple pour offrir un service complet à nos clients, notamment les professionnels, en intégrant une offre de location de véhicules légers et utilitaires qui leur permet d’assurer une continuité dans leur activité. Pour ce faire, nous avons choisi de nous associer avec Enterprise qui, grâce à sa couverture réseau, met à notre disposition un service de prise en charge inédit", soutient la responsable pneus et services véhicules légers chez Euromaster France.

Publié dans Marché
vendredi, 29 novembre 2019 09:39

Euromaster : passion service

Solution d'assistance et de maintenance préventive, offre rechapée, technologies connectées, plateforme de services… au fil des années, l'enseigne grenobloise est devenue un partenaire majeur des professionnels du transport et d'ailleurs. Solutrans constituait une belle occasion de valoriser ce savoir-faire.

 

Présent un mois plus tôt à Equip Auto, Euromaster était à nouveau mobilisé du 19 au 23 novembre derniers à l'occasion de la dernière édition de Solutrans. Un salon incontournable pour un réseau qui revendique une part de marché de 27 % en PL et accueille chaque année plus de 100 000 professionnels, dont une part significative issue du monde des transports. Le rendez-vous lyonnais, devenu en dix ans l'un des moments phares de la filière avec l'IAA d'Hanovre (Allemagne), constituait surtout pour Euromaster une belle occasion de valoriser son offre.

30 % de dépannages en moins grâce à MasterCare

Au-delà de son maillage tentaculaire (plus de 400 centres de service répartis dans toute la France et 800 ateliers mobiles), c'est surtout par son panel de solutions que l'enseigne grenobloise se distingue. A Solutrans, le service de gestion de parc poids lourds et de suivi préventif des pneumatiques, MasterCare, trônait ainsi en bonne place avec de probants résultats à faire valoir : son utilisation permettrait ainsi de réduire de 30 % les dépannages. Un véritable plus lorsque l'on sait que les pneus représentent 3 % du budget des transporteurs et que l'immobilisation des véhicules leur coûte très cher.

En matière de gestion de parc, si les technologies connectés – puces RFID et capteurs TPMS – font leur chemin, leur développement s'avère lent. "Ce sont des technologies riches en atouts mais aussi coûteuses et difficiles à assimiler. Il faut être pédagogue et patient pour emmener les clients sur cette voie", juge Claire Albert, category manager pneus et entretien PL. En matière de service et de suivi de parc, le rechapage est un sujet central. En souffrance ces dernières années, ce segment a réussi à se stabiliser depuis dix-huit mois grâce aux mesures antidumping prises par Bruxelles.

S'adapter aux contraintes des clients

"Il y a eu un avant et un après, confirme Claire Albert. Les marques chinoises ont clairement reculé suite à cette mesure. Ce recul a profité non pas aux marques de Tier 1, qui déclinent légèrement, mais davantage à celles du Tier 2, en très forte progression, signe que le marché français reste un marché premium". Pour accompagner cette relance, Euromaster s'est parallèlement attaché à renforcer ses forces de vente sur cette question du rechapage, de sorte à leur offrir un argumentaire encore plus pointu, bien aidé par l'expertise de sa maison mère.

Dernier élément mis en avant à Solutrans, l'apport du site de vente en ligne BtoB de l'enseigne, enrichit en milieu d'année par un service de paiement différé (30 jours). "Avec ce type de service, nous sommes dans notre rôle : on veut être le partenaire de nos clients et s'adapter à leurs évolutions de trésorerie", ajoute Claire Albert. Pour rappel, plus de 70 % des transporteurs tricolores représentent des petites et moyennes entreprises comprenant moins d'une dizaine de véhicules. Certains d'entre eux sont notamment confrontés à des pics saisonniers qu'Euromaster entend compenser avec ses solutions.

Publié dans Marché

L'enseigne lyonnaise se renforce en Corse avec l'ouverture de son cinquième centre. Pendant ce temps, son homologue du groupe Michelin l'imite en Alsace.

 

Tandis que l'enseigne ambitionne de rassembler 580 centres en France et dans les DOM-TOM d'ici la fin de l'année, Point S annonce l'ouverture d'un nouveau point de vente à Alata, près d'Ajaccio. Il s'agit de la cinquième implantation pour l'enseigne sur l'Ile de Beauté. Une inauguration d'autant plus satisfaisante qu'elle provient d'un adhérent actuel de Point S qui souligne que, sur l'ensemble de l'année, ses membres ont représenté 30 % des ouvertures totales.

Pour Adrien Cauchetaux, il s'agit donc du second point de vente. Pendant 20 ans, le chef d'entreprise a été à la tête de deux centres autos à Paris, des établissements qu'il a vendu en 2014 pour changer de cadre de vie et s'installer en Corse. Désireux de poursuivre sa carrière dans la réparation auto, il a repris le Point S Entretien Auto d'Ajaccio. A Alata, trois mécaniciens ont été embauchés pour animer l'atelier de 400 m2 composé de trois baies et trois ponts.

Une franchise qui grandit

Autre mouvement, cette fois-ci dans les rangs d'Euromaster qui annonce l'ouverture d'un nouveau centre franchisé à Souffelweyersheim, sa sixième implantation dans le département du Bas-Rhin et sa 37e dans la région Grand Est, dédié à l'entretien de véhicules légers et d'utilitaires. Celui-ci est dirigé par Mathieu Dischinger qui représente la troisième génération à la tête de cette affaire familiale installée en région strasbourgeoise depuis 1966.

Initialement, négociant spécialisé en pneumatiques dans le centre-ville, il s’est finalement localisé dans le pôle automobile Nord de Strasbourg en 1976. D'une surface de 750 m2, le centre de Souffelweyersheim compte sept employés et un responsable. Il vient renforcer la stratégie d'Euromaster qui consiste à axer son développement sur la franchise avec l'objectif d'ouvrir une centaine de centres supplémentaires par ce biais d'ici 2025.

Publié dans Marché

L'enseigne souhaite rassembler d'ici 2025 une centaine de franchisés supplémentaires, soit près de deux fois plus qu'aujourd'hui. Pour ce faire, elle s'appuiera notamment sur sa présence à Equip Auto pour séduire de futures recrues.

 

A l'inverse de sa maison-mère, Michelin, qui a préféré faire l'impasse sur le rendez-vous parisien pour se concentrer sur Solutrans au mois de novembre, Euromaster sera bel et bien présent à Equip Auto du 15 au 19 octobre 2019. Et cette année, l'enseigne souhaite axer sa présence sur le recrutement de nouveaux franchisés. Un concept qui lui permet d'accueillir chaque année entre 10 et 12 adhérents supplémentaires pour un total, à date, de 120 centres sur les 400 que compte Euromaster dans l'Hexagone.

La renommée de l'enseigne

Nonobstant la qualité de ce développement, le réseau entend aller encore plus loin. Animé par l'ambition de disposer d'un maillage territorial sans faille pour proposer le meilleur service à ses clients, particuliers comme professionnels, celui-ci souhaite doubler cette tendance pour réunir 100 centres de service franchisés supplémentaires à horizon 2025.

"Nous souhaitons compléter notre maillage territorial de manière agile pour offrir le meilleur service client possible, précise Claude Tinguely, directeur de la Franchise Euromaster France. Pour atteindre ce nouvel objectif, nous profitons d'Equip Auto, carrefour d'échanges entre les professionnels du secteur, pour promouvoir notre modèle de franchise et rencontrer de potentiels nouveaux adhérents".

15 000€ de droits d'entrée

Outre l'appui du groupe Michelin, la franchise Euromaster permet de générer dès la pose du panneau un trafic important dans les centres grâce à l'antériorité et la renommée de l'enseigne mais aussi grâce à un accompagnement terrain sur-mesure avec un animateur dédié à chaque adhérent. "Nos franchisés nous sont extrêmement fidèles et cela vient en grande partie de la qualité de notre accompagnement", ajoute Claude Tinguely.

Les droits d'entrée sont fixés à 15 000 euros par point de vente avec une redevance annuelle de 2,5 % du chiffre d'affaires total. 45 % des franchisés sont dédiés aux véhicules légers alors que les 55 % restant ont une activité mixte entre véhicules légers et industriels.

Publié dans Marché
lundi, 30 septembre 2019 08:44

Euromaster renforce sa formation

Le réseau de centres autos lance deux nouveaux certificats de qualification professionnelle spécialisés sur le métier de technicien pour véhicules industriels.

 

Euromaster optimise sa politique de formation et noue de nouveaux accords pour faire face à ses besoins sur le poste de technicien pour véhicules industriels. Un métier qui représentent 70 % de ses effectifs en atelier et plus de 200 recrutements par an. Après un premier CQP lancé fin 2018 à La Motte-Servolex (73), en partenariat avec le centre de formation Technopolys, l'enseigne de centres autos du groupe Michelin lance deux nouvelles formations de dix mois chacune.

Une première au Mans (72), en partenariat avec le CFA local et Pôle Emploi, qui accueillera six alternants à compter d'octobre 2019. Une seconde basée à Clermont-Ferrand (63) avec l'appui du centre de formation Michelin et de l'ANFA qui débutera mi-novembre et pourra accueillir 12 alternants.

Un CDI à la clé

Au sein de ces établissements, les élèves alterneront entre enseignements théoriques (une semaine par mois en moyenne) et développement des compétences techniques et opérationnelles dans leur centre Euromaster référent. Chaque candidat interviendra en binôme avec un technicien expert qui lui enseignera tout le savoir-faire nécessaire à la pratique de son métier.

A l’issue de ces formations, dont le financement est pris en charge à 100% par l'enseigne, les alternants obtiendront un CQP et pourront se voir proposer un poste en CDI dans l’un des 400 centres du réseau. Les candidats peuvent être sans limite d’âge et de tout horizon, en reconversion professionnelle ou en formation initiale. Seule la possession du permis B est requis.

Publié dans Marché
mercredi, 25 septembre 2019 10:59

Ça bouge dans les réseaux Point S et Euromaster

L'enseigne Point S ouvre son premier centre dans l'Aisne. Dans le même temps, Euromaster se renforce avec l'arrivée d'un nouveau franchisé à Agde.

 

Point S renforce son maillage avec l'ouverture d'un nouveau centre Point S Entretien Rapide à Essômes-sur-Marne. Il s'agit de sa vingtième implantation dans les Hauts-de-France mais la toute première dans le département de l'Aisne. A la tête d'une station-service, complétée par une petite activité en entretien auto, en région parisienne depuis plus de 20 ans, Daniel Dovin et Murielle Didelot ont souhaité réorienter leurs affaires en s'adossant avec une enseigne nationale.

Les échanges noués lors du salon Franchise Expo 2018 avec les équipes Point S aboutissent aujourd'hui à l'ouverture de ce centre qui comprend un atelier de 400 m2, composé de deux ponts, où sont réalisées des prestations d'entretien général (géométrie, distribution, climatisation...) et de pneumatique pour VL, VU et des deux-roues. Une baie du centre d'Essômes-sur-Marne sera bientôt dédiée au concept Point S Glass.

64 centres en Occitanie pour Euromaster

Bien plus au sud, Euromaster développe également son réseau. L'enseigne du groupe Michelin compte un nouveau centre franchisé à Agde, grâce à Yohann Savalle et David De Oliveira, portant à 64 le nombre d'implantations en région Occitanie. Les deux dirigeants, déjà à la tête de l’enseigne Blue Motors, spécialisée dans l’achat et la vente de véhicules, se sont associés à Guillaume Lechevallier pour concrétiser leur projet.

Leur centre est situé en face de l’enseigne historique Blue Motors, au cœur d’une zone commerciale très dynamique de la cité héraultaise. "Nous avons rapidement pris la décision d’avancer avec le réseau Euromaster. Les équipes nous ont accompagnés tout au long de notre projet. Aujourd’hui, nous bénéficions de la notoriété de la marque Euromaster et de celle de Michelin qui attirent de nombreux clients, notamment les flottes professionnelles que nous n’aurions pas pu atteindre en restant indépendants", précise Yohann Savalle.

Publié dans Marché
mercredi, 11 septembre 2019 07:36

Euromaster renforce sa direction commerciale

Alexandre Hennion est promu directeur commercial d'Euromaster France. Une nomination de plus pour l'enseigne du groupe Michelin qui a procédé cette année à une vaste réorganisation de ses équipes.

 

Après Marc Frustié, à la direction générale France, Nathalie Poujol, à la direction de la communication, et Benoit Pons, qui s'est vu confier la responsabilité de la transformation, Euromaster poursuit sa réorganisation. Le réseau de centres autos vient en effet de promouvoir Alexandre Hennion à la direction commerciale France.

Manager de marché européen depuis 2016, ce dernier intègre du même coup le comité de direction. Âgé de 46 ans, Alexandre Hennion est diplômé de l'EDHEC Business School. Il évolue dans le groupe Michelin depuis 1998 et a multiplié, en deux décennies, les responsabilités dans des fonctions commerciales et marketing en France comme à l'étranger.

Une équipe de 150 commerciaux

Après avoir débuté dans la filiale colombienne du Bibendum, il a ensuite enchainé les missions sur le segment poids lourd avant d'être nommé en 2008 responsable marketing opérationnel Afrique Moyen Orient. Un an plus tard, il s'installe à Johannesburg (Afrique du Sud) et se voit confier le marketing pour le sud et l'est du continent africain. S'en suivra une expérience au sein de Michelin Siam (Thaïlande), de 2012 à 2016, avant de rejoindre Euromaster.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il prend la responsabilité de toute la force de vente de l’enseigne qui est réorganisée et renforcée avec plus de 150 commerciaux sur tout le territoire national. Pour Marc Frustié "l’expérience d’Alexandre au sein du groupe et sa connaissance des marchés professionnels sont des atouts essentiels pour notre développement".

 

Publié dans Carnet
mercredi, 26 juin 2019 18:28

Euromaster au soutien des agriculteurs

Alors que débute la période des récoltes, le réseau du groupe Michelin renouvelle son opération SOS Récoltes. De juin à octobre, 107 centres du réseau et plus de 200 techniciens experts sont mobilisés pour dépanner les agriculteurs.

 

Partenaire du monde agricole, Euromaster relance son opération SOS Récoltes. Alors que le réseau du groupe Michelin réalise auprès de cette clientèle 11 000 dépannages chaque année, 7 000 le sont durant cette période si cruciale pour tous les professionnels du secteur. L'enseigne mobilise ainsi ses équipes pour assurer un service de dépannage 24h/24 et 7j/7 partout en France. Une initiative évitant à tous les agriculteurs une perte de rendement préjudiciable.

De juin à octobre, 107 centres et plus de 200 techniciens experts sont d'astreinte sur tout le territoire. Les exploitants agricoles peuvent connaitre les centres mobilisés via le site www.businesspro.euromaster.fr et déclencher un dépannage (garanti sous moins de 3h) ou se rendre dans le centre le plus proche de chez eux.

"Une activité qui nécessite de la proximité"

Soucieux d’être au plus près des besoins des agriculteurs, Euromaster adapte son service au calendrier des différentes régions : moissons, vendanges, maïs, betteraves... Pour proposer un service adapté, l'enseigne prend en compte les départements les plus sensibles comme la Marne (6937 agriculteurs), les Côtes-d’Armor (6210) ou encore l’Ille-et-Vilaine (5720) afin de s’assurer d’être présent là où le risque est le plus important.

"Euromaster met un point d’honneur à être présent au bon moment et à chaque étape pour les agriculteurs. C’est une activité qui nécessite de la proximité et de la souplesse, d’où l’importance pour nous de pouvoir répondre à leurs besoins à l’échelle locale. Savoir qu’Euromaster intervient en moins de 3h, même la nuit, est un véritable soulagement pour les exploitants pour qui la période des récoltes est cruciale", étaye François Lorenzo, category manager agraire.

Publié dans Marché

Deux ans après avoir lancé son site de vente en ligne entièrement dédié aux professionnels du transport routier, l'enseigne Euromaster l'enrichit en proposant à ces derniers une solution de paiement différée.

 

Euromaster chouchoute ses clients professionnels. Depuis 2017, l'enseigne du groupe Michelin met à disposition de ces derniers une plateforme de vente en ligne qui leur est totalement dédiée. Les principales marques de pneumatiques poids lourds (Barkley, BF Goodrich, Bridgestone, Continental, Dunlop, Goodyear, Hankook, Michelin, Tigar…) sont proposées et chaque client peut prendre rendez-vous depuis le site dans l'un des 400 centres ou l'un des 800 ateliers mobiles.

Une gamme de produits complétée par une gamme de services (géométrie, recharge climatisation…) qui s'enrichit aujourd'hui avec l'apport d'une nouvelle solution. Depuis le 17 avril 2019, Euromaster propose à tous les transporteurs de profiter d'un service de paiement différé. Entièrement intégré au parcours d'achat, celui-ci permet de bénéficier d'un paiement à 30 jours par prélèvement.

100 000 clients pros

"Plus de 70% des professionnels du transport routier en France sont des petites et moyennes entreprises possédant moins d’une dizaine de cartes grises. Ces professionnels sont dans l’attente d’un service adapté à leurs besoins spécifiques leur offrant autonomie et réactivité", indique l'enseigne. Grâce à cette nouvelle solution, Euromaster donne à ses clients "le moyen de garantir la sécurité de leurs véhicules et de leurs conducteurs sans repousser leurs investissements".

Pour rappel, le réseau accueille chaque année un million de clients particuliers et plus de 100 000 clients professionnels.

Publié dans Marché
Page 1 sur 6

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter