Pneumatique - Le site
lundi, 02 décembre 2019 09:58

Nouvelle édition record pour Solutrans

Le grand rendez-vous tricolore du secteur des transports a rassemblé cette année plus de 50 000 visiteurs. Un nouveau succès pour Solutrans qui confirme par ailleurs son internationalisation.

 

Les éditions se suivent et le succès se confirme. Devenu en l'espace de dix ans l'un des deux évènements majeurs de la filière des transports en Europe avec l'IAA d'Hanovre (Allemagne), Solutrans enregistre un nouveau record. Du 19 au 23 novembre derniers, la dernière édition aura permis au salon lyonnais de passer la barre symbolique des 50 000 visiteurs, soit 11 % de plus qu'en 2017.

Placé cette année sous le signe du véhicule industriel et urbain électrique, Solutrans a par ailleurs rassemblé 900 exposants et marques, un chiffre en augmentation de 47 %, dont un tiers de nouveaux.

27 % d'exposants étrangers

Un franc succès qui vient confirmer le travail de fond entamé depuis plusieurs années par la FFC (Fédération française de carrosserie), propriétaire du salon, pour faire de ce rendez-vous "un évènement de référence international pour l'ensemble des acteurs de la filière".

A ce sujet, Solutrans 2019 a rassemblé 27 % d'exposants internationaux en provenance de 23 pays et 11 % de son visitorat issus de 33 pays, essentiellement d'Europe et d'Afrique du nord.

Une pluie de récompenses

Temps fort de cette nouvelle édition, la soirée des I-nnovation Awards, désormais gérée par le FFC, a permis de récompenser des groupes de premier plan comme Lamberet, Lecapitaine, Kerstner ou Dhollandia tandis que le prix spécial Joseph Libner est revenu au groupe Chereau.

La soirée de gala, qui a rassemblé plus de 1 200 convives, a quant à elle permis à Madame Véronika Wand-Danielsson, ambassadeur de Suède en France, de décrocher le prix de "L'Homme de la filière - Véhicules Industriels et Urbains 2019". Les prestigieux prix internationaux Truck of the Year 2020, Truck Innovation Award, Van of the Year et Pick-up Award ont primé lors de cette soirée les constructeurs Mercedes, Hyundai et Ford. Rendez-vous est pris pour la prochaine édition de Solutrans qui se tiendra du 16 au 20 novembre 2021.

Publié dans Marché
vendredi, 29 novembre 2019 09:39

Euromaster : passion service

Solution d'assistance et de maintenance préventive, offre rechapée, technologies connectées, plateforme de services… au fil des années, l'enseigne grenobloise est devenue un partenaire majeur des professionnels du transport et d'ailleurs. Solutrans constituait une belle occasion de valoriser ce savoir-faire.

 

Présent un mois plus tôt à Equip Auto, Euromaster était à nouveau mobilisé du 19 au 23 novembre derniers à l'occasion de la dernière édition de Solutrans. Un salon incontournable pour un réseau qui revendique une part de marché de 27 % en PL et accueille chaque année plus de 100 000 professionnels, dont une part significative issue du monde des transports. Le rendez-vous lyonnais, devenu en dix ans l'un des moments phares de la filière avec l'IAA d'Hanovre (Allemagne), constituait surtout pour Euromaster une belle occasion de valoriser son offre.

30 % de dépannages en moins grâce à MasterCare

Au-delà de son maillage tentaculaire (plus de 400 centres de service répartis dans toute la France et 800 ateliers mobiles), c'est surtout par son panel de solutions que l'enseigne grenobloise se distingue. A Solutrans, le service de gestion de parc poids lourds et de suivi préventif des pneumatiques, MasterCare, trônait ainsi en bonne place avec de probants résultats à faire valoir : son utilisation permettrait ainsi de réduire de 30 % les dépannages. Un véritable plus lorsque l'on sait que les pneus représentent 3 % du budget des transporteurs et que l'immobilisation des véhicules leur coûte très cher.

En matière de gestion de parc, si les technologies connectés – puces RFID et capteurs TPMS – font leur chemin, leur développement s'avère lent. "Ce sont des technologies riches en atouts mais aussi coûteuses et difficiles à assimiler. Il faut être pédagogue et patient pour emmener les clients sur cette voie", juge Claire Albert, category manager pneus et entretien PL. En matière de service et de suivi de parc, le rechapage est un sujet central. En souffrance ces dernières années, ce segment a réussi à se stabiliser depuis dix-huit mois grâce aux mesures antidumping prises par Bruxelles.

S'adapter aux contraintes des clients

"Il y a eu un avant et un après, confirme Claire Albert. Les marques chinoises ont clairement reculé suite à cette mesure. Ce recul a profité non pas aux marques de Tier 1, qui déclinent légèrement, mais davantage à celles du Tier 2, en très forte progression, signe que le marché français reste un marché premium". Pour accompagner cette relance, Euromaster s'est parallèlement attaché à renforcer ses forces de vente sur cette question du rechapage, de sorte à leur offrir un argumentaire encore plus pointu, bien aidé par l'expertise de sa maison mère.

Dernier élément mis en avant à Solutrans, l'apport du site de vente en ligne BtoB de l'enseigne, enrichit en milieu d'année par un service de paiement différé (30 jours). "Avec ce type de service, nous sommes dans notre rôle : on veut être le partenaire de nos clients et s'adapter à leurs évolutions de trésorerie", ajoute Claire Albert. Pour rappel, plus de 70 % des transporteurs tricolores représentent des petites et moyennes entreprises comprenant moins d'une dizaine de véhicules. Certains d'entre eux sont notamment confrontés à des pics saisonniers qu'Euromaster entend compenser avec ses solutions.

Publié dans Marché
mardi, 26 novembre 2019 09:02

Viasso souffle sa deuxième bougie

Deux ans après sa création, la centrale d'achat et de référencements grands comptes des enseignes Point S et Siligom semble donner entière satisfaction à ses deux maisons mères. Leurs performances auprès des flottes traduit bien ce sentiment.

 

Comme en 2017 au moment de leur première "sortie commune", Point S et Siligom participaient cette année encore à Solutrans au travers d'un stand commun. Preuve qu'en deux ans, leurs liens ne se sont pas distendus, bien au contraire. Créée pour servir de centrale d'achat et de centrale de référencements grands comptes aux deux enseignes lyonnaises, Viasso soufflait à cette occasion sa deuxième bougie avec un bilan honorable. Directeur opérationnel de la société et directeur commercial de Point S, Pascal Gradassi juge ainsi que "l'objectif est atteint".

Et le dirigeant de développer : "Les bases de Viasso sont solides. L'ambition initiale est respectée et les deux parties en tirent profit". Un sentiment partagé par Olivier Pasini, directeur général de Siligom, qui se dit "pleinement content du travail effectué". De façon concrète, le travail sur les achats permet aux deux enseignes de proposer les mêmes marques tout en globalisant les volumes. Par ailleurs, en s'associant, celles-ci sont désormais en mesure d'afficher un maillage d'envergure comprenant plus de 750 centres dans l'Hexagone.

Un outil de gestion de parc

Un atout de taille pour être performant auprès des grands comptes. De ce point de vue, là encore, Viasso est une réussite. La structure devrait boucler l'exercice 2019 avec une croissance de 20 points au niveau de l'activité B2B grâce à l'appui de plus de 150 accords nationaux. "Cela prouve que cette association a du sens, ajoute Pascal Gradassi. La complémentarité de nos deux enseignes joue forcément dans ce résultat. Nous sommes prêt à aller encore plus loin".

Plus loin, ou autrement dit en continuant à renforcer le maillage mais aussi en apportant à ces fameux grands comptes toujours plus de service. A Lyon, Viasso dévoile ainsi la plateforme de gestion de parc poids lourd Fleet Check. Conçue par EDP, cette innovation permet d'analyser et de suivre l'usure des pneumatiques, de calculer le coût de revient d'un parc, ou encore de faire de l'entretien préventif en envoyant des alertes aux clients. Un outil complété par une assistance 24h/24 et 7j/7 grâce au soutien des équipes Point S Industriel.

Publié dans Marché

Si le véhicule industriel électrique animera la 15e édition de Solutrans, celle-ci renforce aussi son offre pneumatique avec un espace dédié. De quoi permettre au salon de battre de nouveaux records.

 

En 2017, le grand rendez-vous du transport routier et urbain (le 2e plus important en Europe derrière l'IAA d'Hanovre, Allemagne) avait battu tous les records. 70 000 m2 de surface d'exposition, 200 millions de chiffre d'affaires réalisés sur le salon, plus de 48 000 visiteurs (+34 %), 610 exposants (+30 %) et un visitorat international en hausse de 45 %. Deux ans plus tard, les tendances confirment le dynamisme de Solutrans et de nouveaux records devraient être battus en novembre prochain

A huit mois de l'évènement, 98 % de la surface du parc des expositions de Lyon est déjà réservée, 660 exposants sont attendus (+16 %), dont 21 % de nouveaux et 50 % d'étrangers. "Au-delà de ces chiffres, qui nous rendent très fiers soit dit en passant, ces tendances prouvent que nous proposons un salon qui est en adéquation avec les attentes du secteur", juge Mario Fiems, directeur du pôle Transport et Logistique de Comexposium. Là est sans doute l'une des grandes forces de Solutrans : savoir se renouveler et placer le visiteur au cœur de ses préoccupations.

Visibilité renforcée pour le pneu

"Faire grand ne suffit plus pour réussir. Il nous faut faire des salons particulièrement qualitatifs", abonde Patrick Cholton, président de la Fédération française de carrosserie (FFC). Cette année, Solutrans se positionne comme le plus grand rassemblement européen des véhicules industriels et urbains électriques, de 3,5 à 44 tonnes. Un choix qui n'a rien d'anodin. "Nous avons beaucoup échangés avec les pouvoirs publics pour que ce salon soit au cœur des enjeux du moment", ajoute le président de la FFC. Electrification, véhicule autonome, connectivité et renforcement de la place de la France sur l'échiquier industriel européenne seront ainsi largement débattus lors des conférences.

Preuve de la montée en puissance du rendez-vous lyonnais, dans les allées, tous les principaux constructeurs seront présents et des premières mondiales sont attendues. Passé maître en termes d'expérience utilisateur, Solutrans s'enrichit également avec désormais trois zones de démonstrations extérieures ainsi qu'un circuit semi-urbain de 25 km autour du parc des expositions pour des essais in vivo. Les halls ont quant à eux été repensés alors que le 3 devient un espace dédié aux acteurs du pneumatique. Manufacturiers, réseaux de distribution, fabricants d'accessoires et de jantes ou encore fournisseurs d'équipements d'atelier seront présents. Une conférence animée par Le Pneumatique portant sur le rechapage sera également organisée.

Les Grands-Prix se renouvellent

Toujours sur le plan des innovations, l'espace Solutrans 4.0 gagne en importance. Cette année, sur 500 m², il ne sera plus seulement question de start-up mais de modèles disruptifs au sens large. Si des jeunes pousses prendront part à cet espace, des acteurs issus d'univers variés (réalité virtuelle, 3D, drone, fret, logistique, services, etc) y seront rassemblés. Une quarantaine de projets seront dévoilés à cette occasion.

Parmi les autres temps forts du salon, notons le lancement du FFC Data Center, soit une base de données techniques et règlementaires conçue pour les constructeurs et équipementiers, la présentation d'une plateforme unique de mise en relation de recruteurs et de candidats, ou encore la remise aux pouvoirs publics du Livre Blanc Véhicules Electriques pour la création d'une filière d'envergure. Les traditionnels Grand-Prix, repris cette année par le FFC, seront désormais baptisés Innovation Awards, alors que la soirée de gala permettra de décerner les prix internationaux "Truck of the Year", "International Van Of The Year", "Pick Up Award" et le nouveau "Truck Innovation Award". Fidèle à son histoire, Solutrans promet ainsi une nouvelle édition particulièrement riche.

Publié dans Marché
mardi, 28 novembre 2017 12:41

Solutrans : Continental sur tous les fronts

Le groupe Continental a choisi d'exposer avec différentes marques sur Solutrans, VDO, ContiTech et bien entendu Continental, afin de s'affirmer comme fournisseur de solutions pour le monde du transport.

Publié dans Marché

Sur Solutrans, BFGoodrich a annoncé le lancement dès 2018 de sa nouvelle gamme de pneus pour camions et autobus. Avec les petites et moyennes flottes comme cible prioritaire.

Publié dans Marché

Guidage, inspection de parc, formation et valorisation des bonnes pratiques, Michelin Solutions propose quatre nouvelles applications dédiées aux flottes.

Publié dans Marché
mardi, 28 novembre 2017 11:15

Solutrans se solde par un franc succès

Comme nous l'avions perçu, le Salon Solutrans a enregistré une hausse record de son visitorat, avec 48240 entrées, soit une progression de 34% par rapport à l'édition 2015. Et le niveau de satisfaction est au diapason.

Publié dans Autres

Solutrans a été le bel écrin de la remise des prix "Homme de la Filière", "Truck of the year", "Van of the year" et "Pick-up award". Découvrez les lauréats en un clic.

Publié dans Autres

La cérémonie de remise des Trophées de l'Innovation Solutrans, millésime 2017, s'est tenue hier à Lyon. Découvrez les huit lauréats mis à l'honneur.

Publié dans Autres
Page 1 sur 3

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter